Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Être musulman en France

 | 
Jocelyne Cesari

Annexes

Enquête générale*

Homme, double nationalité (française/sénégalaise), né le 25 juin 1953 en Casamance, arrivé en France en 1976, chômeur

Texte intégral

Qu'est-ce que la politique pour vous ?

  • * Pour le codage des questions, se référer à la trame du guide.

1Le côté social m'intéresse, par exemple dans le Parti socialiste, je pensais qu'il y avait des gens capables de répondre aux gens dans le besoin, je ne veux pas qu'on laisse quelqu'un sur le tapis, un homme politique qui est sensible à cela m'intéresse, il y en a un peu dans le Parti socialiste, encore que, pour les dernières élections, j'ai essayé de mobiliser quelques copains, j'ai essayé de travailler là où se trouvait Le Pen, il fallait faire le maximum, on a essayé de rencontrer Sobrero (responsable local du PS), il n'y a rien eu à faire. Dès que les élections ont eu lieu, il n'y a rien eu à faire... Pour les élections cantonales, j'aimerais bien qu'ils aillent voter mais j'ai bien peur qu'ils soient découragés.

Êtes-vous pour accorder le droit de vote aux étrangers au niveau local ?

2Je ne sais pas s'ils ont compris ce qu'il faut faire, beaucoup pensent qu'avec ou sans Le Pen, il n'y aura pas grand changement pour eux. Un grand nombre aimerait voter, mais voter pour quoi ?

36/ et 7/ Ca dépend comme on entend ce que c'est que la politique, moi je trouve que c'est très facile, je comprends ce qu'on veut me dire. Pour la nationalité, je suis pas d'accord, je connais des copains qui avaient une carte de séjour et qui militaient dans le XVe arrondissement pour le PS.

411/ Patrie : on peut vivre dans un pays sans avoir l'amour de la patrie. Élections : content ou pas content, il faut s'exprimer.

Dans ce qui se passe à l'étranger, quels sont les événements qui vous touchent le plus ?

5Le problème de l'Afrique du Sud me torture beaucoup, qu'on soit en 1988 et que les Noirs soient majoritaires, je ne dis pas qu'ils soient au pouvoir pour le moment, mais quand même on les écarte de telle manière et que le monde entier le regarde d'une manière plus ou moins... ça me torture.

6J'ai jamais participé à des manifestations mais ça me tient à cœur.

755/ Pour les partis politiques, je distingue les structures des hommes.

851/ J'ai été membre d'une association pour la paix qui ne correspondait pas à ce que je cherchais, j'ai donné ma démission. Je participe actuellement à une association qui tente de créer un dispensaire au Sénégal dans la région du Sud.

914/ Par des amis sénégalais et maghrébins, j'ai des contacts avec la Ligue islamique mondiale.

1020/ C'est le changement, c'est le choix d'une politique présentée par un homme ou plutôt un programme, j'aurais été très malheureux si Chirac était passé.

1121/ C'est l'école laïque... mais je peux quand même pas dire à 100 % mais l'aide à l'école privée ne doit pas gêner l'école laïque, en fait quand on choisit l'école libre, on doit se débrouiller à la financer.

1222/ La religion, c'est quelque chose de libre, on devrait donner leur chance aux musulmans, dans les pays musulmans y a des églises, les gens ou bien l'explication a été mal faite, mais des mélanges ont été faits entre l'islam et certains pays arabes, ils ont voulu tout mettre dans le même paquet sans chercher à comprendre, ça a porté tort, sinon, y a des idées qui ont rien à voir avec la politique.

1332/ La personne interrogée est en situation elle-même de mariage mixte. « Les gens du livre, il faut les respecter> dit le Coran, chacun peut garder sa religion. Les Sénégalais reviennent souvent avec des femmes françaises et y a jamais de problèmes dans les familles. Le problème d'enterrement n'a pas beaucoup de sens, normalement, j'ai pas lu le texte parce que je connais pas bien le Coran, mais la personne est enterrée là où elle est décédée, il vaudrait mieux envoyer de l'argent à la famille que de gaspiller l'argent à l'enterrement.

1433/ J'envoie régulièrement de l'argent dans mon pays, à ma famille, nous sommes trois orphelins et pour rien au monde je les lâcherai, je suis l'aîné et dans la période qui va de fin août à fin octobre, il y a pénurie de récoltes et c'est une période très dure à passer.

1587/ Je sais pas encore, comme je le vois c'est le problème des vieux qui m'affole, d'aller dans des maisons de retraite, je souhaiterais être entouré dans ma vieillesse.

Notes de fin

* Pour le codage des questions, se référer à la trame du guide.

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540