Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Égypte d’aujourd’hui

 | 
Groupe de recherches et d’études sur le Proche-Orient

Préface

Robert Mantran

Texte intégral

1En dépit d’un renouveau certain des études islamiques et de l’intérêt croissant pour les pays du Proche-Orient dans les domaines politique, intellectuel, économique ou touristique, aucun ouvrage récent n’a été publié en France qui puisse donner une image de la réalité vivante de l’Égypte et de l’évolution de ce pays durant les dernières décennies.

2C’est pourquoi l’idée de la rédaction d’un tel ouvrage, qui ne soit ni un simple guide touristique trop rapidement et trop superficiellement descriptif, ni un livre à caractère scientifique trop spécialisé, est apparue comme une nécessité dont l’opportunité se faisait évidente. Ce projet a pu prendre naissance en raison de la présence au sein du Département d’Etudes Islamiques de l’Université de Provence d’un groupe d’enseignants et de chercheurs arabisants et islamisants particulièrement bien informés de l’histoire et de la civilisation de l’Égypte pour y avoir vécu et travaillé.

3A partir d’un séminaire de recherches ayant pour but l’approfondissement de la connaissance de l’Égypte musulmane s’est élaborée la conception d’un livre qui retracerait l’évolution de ce pays depuis les lendemains de l’expédition de Bonaparte jusqu’à nos jours tout en faisant une place à la permanence de facteurs spécifiques, caractéristiques d’une Égypte traditionnelle, toujours présente et vivante, et nullement sclérosée.

4Ces considérations ont conduit à un plan qui présente à la fois permanence et évolution, de façon à montrer au lecteur simultanément les éléments fondamentaux et les éléments évolutifs du monde égyptien : en effet, on remarque dans celui-ci une incontestable permanence, tant du point de vue humain, dans le comportement et les genres de vie, que du point de vue religieux, chez les musulmans comme chez les Coptes, ou du point de vue économique chez les fellahs de la vallée du Nil et du Delta. Mais en même temps, une transformation s’opère dans ce monde égyptien, tout au long du xixe siècle et durant le xxe, sous l’influence ou la pression de milieux européens, intéressés ou désintéressés, mais aussi grâce à l’action d’intellectuels, de penseurs, d’hommes politiques égyptiens novateurs, réformateurs nationalistes, action qui trouve son aboutissement actuel dans l’Égypte de Gamâl ‘Abd-al-Nasser ou de Anwar al-Sâdât.

5Il a donc semblé utile de présenter tout d’abord le tableau d’une permanence humaine et historique de l’Égypte dans un raccourci permettant de bien mettre en place les éléments qui font ensuite l’objet des différents chapitres. Ainsi, ce tableau introductif est complété par l’évocation des caractères propres des deux principales communautés vivant dans ce pays, la communauté musulmane, largement dominante et moteur de la vie politique et intellectuelle, et la communauté copte qui, tout en gardant ses traditions et son originalité, a su se faire une place éminente dans les différents secteurs de la vie active de l’Égypte. Ces deux communautés ont vécu au xixe siècle et au début du xxe une évolution politique et économique intense et elles ont reçu de l’Occident une impulsion dont on a pu craindre à diverses périodes les effets excessifs, notamment dans la tentation d’un modernisme trop occidentalisé : mais là justement, la force de certains traits permanents a permis d’éviter une transformation radicale des structures humaines et sociales aussi bien que des systèmes de pensée, ce que des Occidentaux mal informés ont pu considérer comme la manifestation d’un esprit conservateur, voire rétrograde, ou d’une inadaptation foncière aux réalités du monde économique moderne, alors qu’il s’agissait, d’une part, de sauvegarder une identité propre et, d’autre part, de tenir compte des obligations imposées par la nature géographique même de l’Égypte, caractérisée par le Nil, par les conditions qu’il a créées dans sa vallée et qui s’imposent aux paysans au travers des siècles.

6Que des problèmes nouveaux se soient fait jour en Égypte dans une époque récente, cela apparaît dans l’évolution démographique, dans l’énorme accroissement de la capitale, le Caire, dans le développement d’une économie industrielle et dans la diffusion d’une idéologie nouvelle confrontée à l’assimilation de courants politiques et à l’organisation de la société égyptienne, mais aussi aux difficultés de la politique étrangère. Ces problèmes concrets se juxtaposent à l’évolution intellectuelle, manifestée par l’apparition et le développement d’une presse moderne, véhicule des idées nouvelles, d’une littérature qui a obtenu un renom international et d’un cinéma qui a su devenir un moyen d’expression éminent non seulement pour l’Égypte mais aussi pour l’ensemble du monde arabe.

7Tels sont les principaux aspects du monde égyptien qu’il convenait de présenter et de mettre à la disposition de lecteurs non spécialistes mais désireux d’avoir une information aussi générale, aussi objective que possible, et soucieux de comprendre ce qu’est l’Égypte d’aujourd’hui au travers d’articles où les auteurs ont exprimé leurs idées personnelles. Cette compréhension pourra être approfondie grâce aux orientations bibliographiques qui suivent chacun des chapitres. Ce livre s’adressant à des lecteurs a priori non arabophones ou ne pratiquant pas la langue arabe, nous avons jugé bon de nous limiter à une bibliographie en langues européennes, ce qui ne signifie pas qu’il n’existe pas d’ouvrages valables en arabe ; ceux qui seraient désireux de les consulter pourront en trouver les références dans les livres signalés dans les orientations bibliographiques.

8Ce travail a pu être mené à bien grâce à la collaboration d’enseignants et de chercheurs français et égyptiens qualifiés, grâce aussi au Centre National de la Recherche Scientifique et à l’Université de Provence (Aix-Marseille I) qui ont permis la création à Aix-en-Provence du Groupe de Recherches et d’Etudes sur le Proche-Orient, équipe de recherche dont le but premier consiste dans l’étude de l’histoire et de la civilisation de l’Égypte musulmane : le livre présenté ici en est un témoignage, dont on souhaite qu’il puisse apporter une réponse valable à tous ceux qui, dans un souci d’information et de connaissance, désirent être mieux avertis de l’Égypte et des Egyptiens.

NOTE SUR LES TRANSCRIPTIONS

9Pour faciliter la lecture des mots arabes aux lecteurs non spécialistes, on a utilisé un système de transcription simplifié, ne faisant pas appel à des signes diacritiques. Par ailleurs on a conservé des graphies consacrées par l’usage, en éliminant toutefois les plus aberrantes.

10En ce qui concerne les noms géographiques, on a suivi, afin de faciliter les références pratiques, la graphie utilisée dans le Guide Bleu, quels qu’en soient les inconvénients et les insuffisances, que nous ne méconnaissons pas.

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 1977

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540