Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Science et pouvoir dans la Tunisie contemporaine

 | 
François Siino

Liste des tableaux, encadrés et graphiques

Texte intégral

Tableaux

1Tableau 1 : Départements d’enseignement de l’Université de Tunis en 1976 95

2Tableau 2 : Évolution des effectifs des enseignants du supérieur par grades. Sciences fondamentales. 1978-85 189

3Tableau 3 : Nombre de contrats DRST-Université en 1980-81 par établissement 214

4Tableau 4 : Financement des programmes de recherche sur contrat DRST/Université (en dinars) 215

5Tableau 5 : Nombre de chercheurs impliqués dans les programmes DRST-Université par établissement. Année 1980-81 219

6Tableau 6 : Contribution de la coopération française (sources confondues) à la recherche scientifique tunisienne (1980 et 1981) 260

7Tableau 7 : Les Programmes Nationaux Mobilisateurs (PNM) 301

8Tableau 8 : L’effort global de l’État envers la recherche : Structure et évolution de la participation de l’État à la Recherche-Développement (1992-1995) 314

9Tableau 9 : Répartition des crédits « Programmes de recherche » par source de financement et par bénéficiaire (année 1994, milliers de DT) 316

10Tableau 10 : Nombre de projets et de chercheurs mobilisés par grandes catégories de destinataire de la recherche 318

11Tableau 11 : Données sectorielles sur l’industrie tunisienne (chiffres 1994) 321

12Tableau 12 : Répartition par disciplines des équipes et des chercheurs déclarés 327

13Tableau 13 : Nombre d’équipes de recherche suivant leur taille et leur répartition géographique 328

14Tableau 14 : Nombre de femmes responsables d’équipes de recherche par villes et disciplines 329

15Tableau 15 : Nombre de programmes de recherche universitaires par disciplines et sources de financement (année 1994) 336

16Tableau 16 : Nombre d’équipes bénéficiant simultanément de financements DGRST et SERST (1994) 342

17Tableau 17 : Nombre de programmes de recherche universitaires tunisiens financés par la coopération française, (Année 1994, hors recherche agricole) 351

Encadrés

18Encadré 1 : Les scientifiques et la « mise en valeur » de la Tunisie 41

19Encadré 2 : Deux décennies de développement de l’Enseignement supérieur tunisien (1956-1978) 98

20Encadré 3 : La recherche scientifique au service du développ ment économique 133

21Encadré 4 : Les centre de recherches placés sous la tutelle du Secrétariat d’État à la recherche scientifique en 1992 299

22Encadré 5 : La recherche scientifique dans un système universitaire à deux vitesses 346

23Encadré 6 : L’État au cœur du processus de rationalisation 358

24Encadré 7 : « L’entreprise Tunisie » : Science, technologie, Excellence et Management 369

Graphiques

25Graphique 1 : Taux de scolarisation dans l’Enseignement supérieur par gouvernorat d ’ origine (1970-71) 97

26Graphique 2 : Évolution du nombre d’établissements d’Enseigne ment supérieur à Tunis et en province (1958-1988) 99

27Graphique 3 : Enseignants tunisiens et étrangers dans l’Université tunisienne. Évolution en pourcentage (1961 -1985) 106

28Graphiques 4 5 et 6 : Trois modèles de remplacement des enseignants étrangers dans les établissements supérieurs (1971-1988) 108

29Modèle 1 : Faculté des sciences de Tunis 108

30Modèle 2 : Faculté de médecine de Tunis 109

31Modèle 3 : École Nationale d’Ingénieurs de Tunis 110

32Schéma 7 : Le Secrétariat d’État à la Recherche scientifique et à la technologie : Structures institutionnelles 297

33Graphique 8 : Répartition par villes des équipes de recherche recensées. Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (1994) 325

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540