Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Science et pouvoir dans la Tunisie contemporaine

 | 
François Siino

Chronologie de la création des principaux établissements d’enseignement supérieur et de recherche en Tunisie

Texte intégral

1Principales institutions héritées de la période du Protectorat : Institut Pasteur (1893), École Coloniale d’Agriculture de Tunis (1898), Service Botanique et Agronomique (1913), Institut des Hautes Études de Tunis (1945).

21956 École Normale supérieure

31959 Réorganisation de l’Enseignement supérieur agricole sur la base de l’ancienne Ecole Coloniale d’Agriculture de Tunis qui deviendra l’École supérieure d’Agriculture de Tunis, puis l’Institut National Agronomique de Tunis (INAT) avec ses divers laboratoires de recherche.

41960 Université de Tunis :
Faculté des sciences
Faculté des lettres et sciences humaines
Faculté de droit, de sciences politiques et économiques
Faculté de médecine et de pharmacie (démarrage en 1964-65)
Faculté de théologie (Ancienne Zitouna)

51961 Centre de recherche sur les problèmes de la zone aride

61962 Centre d’Études et de Recherches Économiques et Sociales (CERES)

71964 Institut Bourguiba des Langues Vivantes
École Nationale supérieure d’Agriculture de Tunis (ancienne ECAT)
Institut National scientifique et technique d’Océanographie et de Pêche (INSTOP)

81967 Institut de Presse et des Sciences de l’Information (IPSI)

91968 Institut des Hautes Études Commerciales

  • 1 Cet institut vient regrouper deux très petites structures préexistantes : le Centre de recherche s (...)

101969 Institut de Recherches scientifiques et techniques1
École nationale d’ingénieurs de Tunis (ENIT)

111973 École Normale supérieure d’enseignement technique (ENSET)

121974 Institut national d’art, d’architecture et d’urbanisme (INAUU)
Faculté de médecine de Sousse
Faculté de médecine de Sfax

131975 Faculté de pharmacie de Monastir
Faculté de médecine dentaire de Monastir
Faculté des sciences et techniques de Sfax
Faculté des sciences et techniques économiques de Sfax
École nationale d’ingénieurs de Gabès (ENIG)

141976 Création de cycles courts :
Institut supérieur du textile de Ksar Hellal
Institut supérieur de l’habillement de Den-Den
Institut supérieur d’élevage de Mateur
Institut des techniques alimentaires de Tunis

151977 Faculté des sciences et des techniques de Monastir
La Faculté des sciences et techniques économiques de Sfax devient la Faculté des sciences économiques et de gestion de Sfax.

161978 Institut supérieur technique de Gabès

171979 Centre d’Etudes de Recherches et de Publications (CERP)

181980 Faculté de médecine de Monastir
Centre National Universitaire de Documentation scientifique et technique (CDNUST)

191981 Institut supérieur de la documentation de Tunis
Institut supérieur technologique des industries et des mines de Gafsa
École normale supérieure de Bizerte et École normale supérieure de Sousse (établissements résultant des délocalisation respectives des sections scientifique et lettres de l’ENS de Tunis)

  • 2 Les deux entités délocalisées à Bizerte et Sousse seront également fermées au recrutement et donc (...)

201982 Suppression de l’École normale supérieure de Tunis2, remplacée par l’Institut supérieur de l’éducation et de la formation continue.

  • 3 Transformation de l’ancien Institut de la Recherche scientifique et technique (1969).

211983 Institut National de Recherche scientifique et technique (INRST)3
Transformation de la Faculté des sciences et techniques de Sfax en École nationale d’ingénieurs de Sfax (ENIS)

221985 Faculté de lettres de Kairouan
Faculté de droit de Sousse
École nationale des sciences de l’informatique

  • 4 L’Université tunisienne est désormais scindée en trois éléments : Université du Nord, Université d (...)

2319864 Institut préparatoire aux études d’ingénieurs de Nabeul (IPEIN)

  • 5 L’Université du Nord est à son tour subdivisée en quatre entités disciplinaires : Ez-Zitouna ; Let (...)
  • 6 Création institutionnelle résultant d’une scission avec la Faculté de droit, sciences politiques e (...)

2419875 Institut Régional des Sciences de l’Informatique et des Télécommunications (IRSIT)
Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales à Tunis6
Faculté des sciences de Sfax
Faculté des lettres et des sciences humaines à Sfax
Institut supérieur technique de Nabeul
Institut des sciences religieuses de Tunis et Institut de prédication

251988 Faculté de droit de Sfax
Institut de comptabilité de Tunis

261989 Faculté de lettres de Sousse (transformation de l’École Normale supérieure, section lettres)
Le Centre de biotechnologie de Sfax (CBS), créé au sein de l’INRST en 1983 devient autonome
Transformation des Écoles normales d’instituteurs de Tunis et Mateur en deux Instituts supérieurs de formation des instituteurs et des professeurs

  • 7 Sur la base d’un programme national de recherche existant depuis 1979.

271990 Institut supérieur d’Histoire du Mouvement National7
Faculté des sciences de Bizerte (transformation de l’École normale supérieure, section sciences)

281991 Institut Préparatoire aux Études scientifiques et techniques (IPEST)
École Polytechnique de Tunisie

291992 Institut National des Sciences Appliquées et de technologie (INSAT)

  • 8 Nouvelle appellation de l’INSTOP (1964) auquel est adjoint le Centre National d’Acquaculture de Mo (...)

301995 Transformation de l’Institut Régional des Sciences Informatiques et des Télécommunications en Institut de Recherches en Sciences Informatiques et Télécommunications (le sigle reste le même)
Transformation du Centre National Universitaire de Documentation scientifique et technique en Centre National de l’Information scientifique et technique
Suppression du Centre d’études et de recherches économiques et sociales
Institut National des Sciences et technologies de la Mer8

Notes

1 Cet institut vient regrouper deux très petites structures préexistantes : le Centre de recherche sur les problèmes de la zone aride (1961) et le Commissariat à l’Énergie Atomique (1962). Cf. l’histoire particulière de cette institution dans notre partie III.

2 Les deux entités délocalisées à Bizerte et Sousse seront également fermées au recrutement et donc condamnées à disparaître.

3 Transformation de l’ancien Institut de la Recherche scientifique et technique (1969).

4 L’Université tunisienne est désormais scindée en trois éléments : Université du Nord, Université du Centre (Monastir), Université du Sud (Sfax).

5 L’Université du Nord est à son tour subdivisée en quatre entités disciplinaires : Ez-Zitouna ; Lettres, arts et sciences humaines ; Sciences, techniques et médecine ; Droit, économie et gestion.

6 Création institutionnelle résultant d’une scission avec la Faculté de droit, sciences politiques et économiques de Tunis (qui continue d’exister).

7 Sur la base d’un programme national de recherche existant depuis 1979.

8 Nouvelle appellation de l’INSTOP (1964) auquel est adjoint le Centre National d’Acquaculture de Monastir.

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540