Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Répertoire des tissus indiens importés en France entre 1687 et 1769‎

 | 
Colette Establet

I. Les textiles dans les importations des Compagnies des Indes

Valeur des textiles dans l’ensemble des importations indiennes

Texte intégral

  • 1 Wellington D.C., op. cit., p. 194.

1Dans cette étude générale sur la part de la valeur des textiles dans l’ensemble des les importations indiennes, entre 1687 et 1769, nous utiliserons le seul tableau 101, présenté en annexe dans l’ouvrage de Wellington.

2Une première constatation : la croissance de la valeur de l’ensemble des ventes des cargaisons indiennes et secondairement chinoises, est multipliée par dix environ durant la période.

Tableau 1. Évolution générale des importations des Compagnies des Indes (en valeur)

Années

Valeur en livres

1687

2 073 714

1691

2 040 905

1721

1 867 468

1725

4 265 043

1758

10 613 120

1760

4 848 213

1767

19 030 840

1768

22 914 060

Total

67 653 363

3Les chiffres absolus sont un peu différents de ceux présentés par Ph. Haudrère qui a utilisé d’autres données. En revanche, la courbe d’évolution est semblable.

  • 2 Haudrère Ph. 2005, La Compagnie française des indes, tome1, p. 313.

« Le produit de la vente des marchandises provenant du commerce au-delà du Cap augmente rapidement à partir de 1730 ; le chiffre d’affaires annuel double alors en dix ans, de sept millions de livres à quatorze millions par an. » 2

  • 3 AOM C/56.
  • 4 1725 : 6 700 130 livres ; 1758 : 5 998 750 ; 1760 : 5 431 78 ; 1 767 : 14 817 159 ; 1768 : 16 473 8 (...)

4Dans un document, mal placé en fin du carton3, non daté, intitulé Du commerce de la France avec les Indes Orientales depuis 1716 jusqu’à 1788, un scripteur, anonyme, a récapitulé les valeurs des importations des Indes vers la France, les exportations de la France vers les Indes, les excédents des importations sur les exportations, la part des Antilles dans les exportations, et la part des importations des Indes employées à la traite des nègres. Limitons nous à la colonne des importations des Indes : les chiffres sont différents, toujours inférieurs à ceux que présente Wellington, sauf pour 1760.4

5La tendance à l’accroissement est identique. Nous reviendrons sur ce document mystérieux.

6Une deuxième conclusion : dans les cargaisons, pendant l’ensemble de la période, les textiles dominent ; cependant la part des tissus tend à diminuer avec les années.

7Sur cette période de près de cent ans, les tissus ont représenté près de 60 % de la valeur de toutes les importations.

Tableau 2. Valeur et proportion des différents produits importés

Produits

Valeur totale en livres

Proportion

Teintures

5 067

0,0

Laques

9 834

0,0

Vernis

9 943

0,0

Papier

23 671

0,0

Gommes

80 692

0,1

Rotin

87 182

0,1

Porcelaine

217 285

0,3

Autres textiles, chanvre, lin, etc.

345 100

0,5

Drogues

353 487

0,5

Salpêtre

524 000

0,8

Bois

538 621

0,8

Cauries

1 647 170

2,4

Poivre

2 475 975

3,7

Matières premières textiles

3 365 395

5,0

Café

8 781 573

13,0

Thé

8 953 339

13,2

Textiles

40 235 029

59,5

Ensemble

67 653 363

100

8Cependant, pour ne citer que les plus importantes des cargaisons (celles dont la proportion dépasse les 3 %), la part des textiles, la part du poivre, en valeur, a tendance à diminuer avec les années par rapport au café, au thé, et aux matériaux bruts textiles (soie brute, soie tany, fils de coton, soie nankin). Entre 1687 et 1768, le café passe 0,3 à 8,1 % du produit des ventes ; le thé de 0,3 à 16,2. Les matières premières textiles, passent de 5,2 à 10 %. Sur l’ensemble de la période, les importations de soie dominent nettement par rapport aux importations de fils de coton. La laine ne compte pas. Avec les années, les importations de fils de coton diminuent nettement alors que les importations de soie augmentent. La valeur des fils de coton augmente à peine entre 1687 et 1768, passant de 27 300 livres à 32 387 livres ; l’ascension des importations de soie brute est fulgurante entre ces deux dates, de 80 053 livres à 2 259 393.

9En revanche, le poivre passe de 4,2 à 2,4 %, et les tissus de 81,7 à 59,5 % de la valeur des importations.

  • 5 Haudrère Philippe. Le Bouëdec Gérard, Les compagnies des Indes, Rennes, ed. Ouest France, 1999, p.  (...)

10Cependant, même si leur part diminue, les textiles, pendant toute la période, forment l’essentiel des cargaisons : en 39 années, sont entrées en France 6 491 875 pièces de tissus, une moyenne de 166 458 pièces par année. Haudrère constatait : « de 100 000 pièces à la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe, à 200 000, puis 300 000 pièces. »5

11Cette moyenne masque d’importantes variations, exprimées par le graphe suivant. Ces variations peuvent être liées à l’irrégularité ou à l’absence de sources pour certaines années. Elles sont également imputables à des évènements extérieurs :

  • 6 Haudrère Ph, La Compagnie française des Indes, p. 313.

« La guerre de succession d’Autriche, écrit Ph. Haudrère, est une parenthèse qui est suivie d’une vive reprise ; par contre les années qui suivent la guerre de Sept-Ans ne connaissent pas un mouvement analogue. »6

Graphe 1. Nombre de textiles importés suivant les années

Graphe 1. Nombre de textiles importés suivant les années

Graphe 2. Valeur des textiles importés suivant les années

Graphe 2. Valeur des textiles importés suivant les années

Notes

1 Wellington D.C., op. cit., p. 194.

2 Haudrère Ph. 2005, La Compagnie française des indes, tome1, p. 313.

3 AOM C/56.

4 1725 : 6 700 130 livres ; 1758 : 5 998 750 ; 1760 : 5 431 78 ; 1 767 : 14 817 159 ; 1768 : 16 473 817.

5 Haudrère Philippe. Le Bouëdec Gérard, Les compagnies des Indes, Rennes, ed. Ouest France, 1999, p. 81.

6 Haudrère Ph, La Compagnie française des Indes, p. 313.

Table des illustrations

Titre Graphe 1. Nombre de textiles importés suivant les années
URL http://books.openedition.org/iremam/docannexe/image/3845/img-1.png
Fichier image/png, 11k
Titre Graphe 2. Valeur des textiles importés suivant les années
URL http://books.openedition.org/iremam/docannexe/image/3845/img-2.png
Fichier image/png, 17k

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable