Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La péninsule arabique aujourd’hui. Tome II

 | 
Paul Bonnenfant

Quatrieme partie : le royaume d'Arabie Saoudite

Chronologie du royaume d’Arabie Saoudite

Lucien Champenois et Jean-Louis Soulié

Texte intégral

I. Histoire

11740-1745. L’alliance de l’émir Muhammad ibn Sa’ûd et du réformateur Ibn ‘Abd al-Wahhâb se noue à Dir’iyya.

21789. ‘Abd al-‘Azîz ibn Muhammad reçoit l’allégeance des émirs du Najd.

31803-1804. Prise de La Mekke et de Médine par les Âl Sa’ûd.

41818. Prise de Dir’iyya par les Turco-Égyptiens.

51834-1865. Règne de Faysal ibn Turkî, entrecoupé de guerres.

61891. Prise de Riyadh par les Âl Rashîd. L’imâm ‘Abd ar-Rahmân se réfugie au Kuwait.

71902. ‘Abd al-‘Azîz, dit Ibn Saoud, entreprend la reconquête du Najd ; prise de Riyadh.

81906. Victoire sur les Âl Rashîd de Hâ’il.

91913. Conquête du Hasâ’.

101915. La Grande-Bretagne reconnaît ‘Abd al-’Azîz émir du Najd, du Hasâ’, de Qatîf et de Jubayl.

111920. Prise d’Abhâ.

121924-1925. Conquête du Hijâz et expulsion des Hâshimites.

131927. ‘Abd al-’Azîz prend le titre de « roi du Hijâz, du Najd et ses dépendances ».

141927. Promulgation de la constitution du royaume du Hijâz.

151928-1929. Révolte des ikhwân.

161930. Création à Jedda d’un ministère des affaires étrangères, confié à l’émir Faysal.

171932. ‘Abd al-’Azîz est proclamé roi d’Arabie Saoudite.

181932. Création d’un ministère des finances.

191944. Création d’un ministère de la défense.

201951. Création d’un ministère de l’intérieur.

219 octobre 1953. Création d’un Conseil des ministres présidé par le prince héritier Sa’ûd (décret du 12 rajab 1373 H).

229 novembre 1953. Mort du roi ‘Abd al-’Azîz ibn ‘Abd ar-Rahmân.

II. Politique intérieure

23Octobre 1953. Premières grèves des ouvriers de l’ARAMCO.

2412 novembre 1953. Intronisation du roi Sa’ûd ibn ‘Abd al-’Azîz, accompagnée de la désignation de Faysal comme prince héritier.

25Novembre 1953. Formation du premier gouvernement présidé par le Roi. Le prince héritier est vice-président du Conseil.

26Juin 1956. Manifestations des ouvriers de l’ARAMCO contre Sa’ûd. Un décret royal interdit les grèves.

2722 mars 1958. Formation du premier gouvernement présidé par Faysal, avec la participation de quelques éléments de la bourgeoisie.

28Décembre 1960. Démission de l’émir Faysal. Le Roi Sa’ûd reprend la présidence du Conseil. L’émir Talâl est ministre des finances et le shaykh ‘Abd Allâh Târiqî ministre du pétrole. Élaboration d’un projet de constitution par l’émir Talâl.

2912 septembre 1961. Remaniement gouvernemental. L’émir Talâl est démis de ses fonctions. Faysal est nommé vice-président du Conseil.

30Novembre 1962. Démission du gouvernement Sa’ûd et formation d’un nouveau gouvernement sous la présidence de Faysal. Le shaykh ‘Abd Allâh Târiqî est remplacé au poste de ministre du pétrole et des ressources minérales par le shaykh Zâkî Yamanî. L’émir Faysal fait connaître son programme gouvernemental qui comporte l’élaboration d’une charte organique et l’abolition de l’esclavage.

31Novembre-décembre 1963. Tentative du roi Sa’ûd pour reprendre le pouvoir, mise en échec par la famille royale.

3223 mars 1964. L’incapacité du Roi est constatée par les ‘ulû al-amr (‘ulamâ’ et émirs).

332 novembre 1964. Faysal est proclamé Roi. Sa’ûd s’exile en Égypte.

34Novembre 1966-février 1967. Une organisation pro-nassérienne intitulée « Union des peuples de la péninsule Arabique » revendique des attentats en territoire saoudien.

35Septembre 1969. Découverte d’un complot des officiers d’aviation avec participation de certains éléments civils du Hijâz. Vague d’arrestations.

3625 mars 1975. Assassinat du roi Faysal ibn ‘Abd al-’Azîz par un de ses neveux, l’émir Fâyid ibn Musâ’id (exécuté trois mois plus tard).

3728 mars 1975. Intronisation du roi Khâlid ibn ‘Abd al-’Azîz. Le prince Fahd ibn ‘Abd al-’Azîz est désigné comme prince héritier. La déclaration royale réaffirme la nécessité de réaliser les réformes institutionnelles projetées par Faysal. Formation d’un nouveau gouvernement présidé par le roi Khâlid, avec pour premier vice-président le prince Fahd et pour deuxième vice-président le prince ‘Abd Allâh ibn ‘Abd al-’Azîz.

3821 novembre-5 décembre 1979. Attaque de l’enceinte sacrée de La Mekke par un groupe rebelle. L’armée Saoudite reprend le contrôle des Lieux Saints après plusieurs jours de combat. Nombreux morts dans les deux camps et plusieurs centaines d’arrestations.

399 mars 1980. Désignation d’une commission de neuf membres chargée de préparer un texte constitutionnel.

III. Relations internationales

40Février 1945. Entrevue Roosevelt – ‘Abd al-’Azîz à bord du « Quincy ».

41Mars 1945. Signature par l’Arabie Saoudite du pacte de la Ligue des Etats arabes.

42Mai 1955. Participation à la conférence de Bandoung d’une délégation Saoudite présidée par Faysal.

436 novembre 1956. Rupture des relations diplomatiques avec la France et la Grande-Bretagne.

44Mars 1958. A Damas, le colonel Sarrâj accuse le roi Sa’ûd de lui avoir offert de l’argent pour assassiner le président Nasser.

45Septembre 1960. Fondation de l’O.P.E.P.

46Septembre 1962. Reprise des relations diplomatiques avec la France à la suite des accords d’Évian, mettant fin à la guerre d’Algérie.

476 novembre 1962. A la suite du débarquement égyptien au Yémen, rupture des relations diplomatiques avec l’Égypte.

48Décembre 1962. Création à La Mekke de la « Ligue du monde islamique ».

49Janvier 1963. Reprise des relations diplomatiques avec la Grande-Bretagne.

501963. Envoi au Yémen d’observateurs des Nations Unies.

51Août 1965. Accord de Jedda sur le Yémen : l’Égypte s’engage à retirer ses troupes et l’Arabie à cesser son aide aux royalistes. Cet accord reste lettre morte.

52Juin 1967. L’extraction du pétrole est suspendue momentanément à la suite de l’attaque israélienne contre l’Égypte. D’importants subsides sont accordés à l’Égypte et à la Jordanie.

53Août 1967. Conférence de Khartoum sur les suites du conflit israélo-arabe.

541968. Retrait égyptien du Yémen.

55Septembre 1969. Réunion de la première conférence islamique à Rabat.

56Novembre 1969. Incidents de frontière avec la République nouvellement créée au Sud-Yémen.

57Septembre 1969. Rapprochement avec l’Egypte.

581971. Le roi Faysal est reçu au Caire par le président Sadate.

591972. Voyage de Faysal dans les pays du Sahel.

60Mai 1973. Voyage officiel de Faysal à Paris.

61Octobre-décembre 1973. Guerre du Kippour. Embargo sur les livraisons de pétrole à certains pays et quadruplement du prix du pétrole qui passe de 3,08 à 11,65 dollars le baril.

62Février 1974. Deuxième sommet islamique à Lahore.

63Juin 1974. Voyage à Whasington de l’émir Fahd ibn ‘Abd al-’Azîz et institution de quatre commissions mixtes permanentes saoudo-américaines.

64Mai 1975. Dans une interview à un journal américain, le roi Khâlid se déclare prêt à reconnaitre Israël dans ses frontières d’avant 1967 en échange de son retrait des territoires occupés et de l’établissement d’un État palestinien.

6526 février 1976. Voyage à Riyadh du président Sadate, suivi le 14 mars de la dénonciation du traité égypto-soviétique.

66Mars 1976. Voyage du roi Khâlîd dans les principautés du Golfe. Établissement de relations diplomatiques avec Aden.

67Octobre 1976. Médiation saoudo-kuwaitienne entre l’Égypte et la Syrie à propos de l’affaire libanaise.

68Novembre 1976. A Masqat, échec de la conférence de sécurité réunissant les huit Etats riverains du Golfe.

6917 décembre 1976. A la conférence de l’O.P.E.P. à Bali, l’Arabie Saoudite et les Emirats limitent la hausse de leurs prix pétroliers à 5 % alors que les autres participants les augmentent de 10 %.

707 mars 1977. Lors du sommet afro-arabe tenu au Caire, le prince Sa’ûd ibn Faysal, ministre des affaires étrangères, annonce l’octroi d’une aide saoudienne d’un milliard de dollars à l’Afrique noire.

71Avril 1977. Voyage à Mogadiscio du prince Sa’ûd ibn Faysal.

7227 mai – 3 juin 1977. Conférence Nord-Sud à Paris.

73Juin 1977. Reconnaissance de la République de Djibouti.

74Novembre-décembre 1977. Riyadh impose un blocage des prix pétroliers pour un an.

75Janvier 1978. Voyage à Riyadh du président Carter, à la suite de l’ouverture des négociations égypto-israéliennes.

7615 janvier 1978. Riyadh déclare qu’il ne restera pas passif en cas de viol des frontières israéliennes par l’Éthiopie.

77Mai 1978. Le président Carter obtient l’accord du Sénat américain pour la livraison de F 15 à l’Arabie Saoudite.

7829-31 mai 1978. Visite officielle du roi Khâlid à Paris.

79Septembre 1979. Envoi à Bahrain et Qatar de contingents saoudiens.

80Mai 1980. Le prince Fahd déclare le Royaume prêt à se joindre à un processus de paix avec Israël si celui-ci promet d’évacuer les territoires occupés.

81Août 1980. A la suite de l’annexion par Israël de Jérusalem-Est, le prince Fahd lance aux pays musulmans un appel à la guerre sainte prolongée.

8226 septembre 1980. Les ministres des affaires étrangères des pays membres de la Conférence islamique (présidée par l’Arabie) décident de former une commission de bons offices pour s’entremettre dans le conflit irako-iranien.

83Octobre 1980. Les Etats-Unis décident de baser 4 avions-radar AWACS en Arabie Saoudite. Rupture des relations diplomatiques saoudo-libyennes. -Contrat d’armements navals franco-saoudien : la France construira pour la marine saoudienne quatre frégates, deux pétroliers et des hélicoptères lance-missiles.

IV. Développement économique

841933. La Standard Oil of California obtient sa première concession dans la région est.

851937. Découverte du pétrole dans la région de Dammâm.

861948. Standard Oil of New Jersey et Mobil Oil se joignent à la Standard Oil of California et à TEXACO au sein de l’ARAMCO.

871949. La Getty Oil, associée à Aminoil, obtient une concession de 60 ans en zone neutre kuwaito-saoudite.

881950. Construction de l’oléoduc « Tapline ». Institution d’un impôt sur le revenu des sociétés étrangères.

891952. Création de la SAMA (Saudi Arabia Monetary Agency) et introduction du billet de banque.

901954. La production pétrolière atteint 50 Mt.

91Novembre 1956. Crise financière, suivie de l’effondrement du riyal.

921957. Code des investissements étrangers.

931958. Institution du contrôle des changes par Faysal (jusqu’en 1959). Création d’un budget.

941960. Création du Conseil supérieur de planification.

951962. Création de la General Petroleum and Minerais Organization (Petromin).

961963. Création d’un Fonds de développement économique. Création du port de Yanbu’.

97Février 1964. Refonte du code des investissements étrangers.

981966. Début de la mise en valeur agricole de la région de Hufûf.

991969. Début des travaux du « Port islamique de Jedda ».

1001971. Lancement du premier plan quinquennal (41 milliards de riyals).

101Décembre 1972. Prise de participation à 25 % dans le capital de l’ARAMCO.

102Juin 1974. Prise de participation à 60 % dans le capital de l’ARAMCO en vertu d’un « accord intérimaire ».

1031976. Promulgation du second plan quinquennal (498 milliards de riyals). Création de la SABIC (Saudi Arabia Basic Industries Corporation).

1041978. Début des travaux de l’oléoduc transarabique devant être achevé en 1981.

105Septembre 1980. Le gouvernement saoudien acquiert les 40 % du capital de l’ARAMCO encore détenus par les compagnies américaines membres du consortium.

V. Développement culturel

1061926. Création d’un Directorat général de l’éducation et amorce d’un enseignement primaire et secondaire.

1071953. Statistiques scolaires :

10857 000 élèves dans le primaire

1092 500 dans les cycles intermédiaire et secondaire.

110Décembre 1953. Le Directorat général de l’éducation est érigé en Ministère de l’éducation.

1111957. Création de l’Université de Riyadh.

1121960. Première inscription budgétaire en vue de la création d’un enseignement féminin gouvernemental. Création de la Direction des écoles féminines. Ouverture de sept écoles primaires féminines et de trois écoles d’institutrices.

1131963. Statistiques scolaires :

  • 130 000 élèves dans le primaire ;

  • 13 000 étudiants à l’Université de Riyadh ;

  • 1 000 étudiants à l’extérieur dont 400 en Egypte et 200 aux Etats-Unis.

1141966. Création de l’Université du pétrole et des minéraux à Zahrân.

1151978. Situation de l’enseignement (chiffres arrondis) :

116Cycle primaire : environ 700 000 élèves (dont 2/3 de garçons, 1/3 de filles).

11737 000 enseignants dont 23 500 nationaux.

118Cycle intermédiaire et secondaire : 225 000 élèves. 13 000 enseignants dont 3 000 nationaux.

119Enseignement supérieur :

1205 universités (Universités pluridisciplinaires de Riyadh et Jedda, Universités islamiques de La Mekke et Médine, Université du pétrole et des minéraux à Zahrân).

12130 000 étudiants : 15 000 en Arabie Saoudite (dont environ 1 500 jeunes filles), et 15 000 à l’étranger (10 000 aux États-Unis, 3 à 4 000 en Égypte). 1 100 enseignants dont 350 nationaux.

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable