Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La péninsule arabique aujourd’hui. Tome II

 | 
Paul Bonnenfant

Troisième Partie : Les États du Golfe, d'ouest en est

Chronologie des Émirats Arabes Unis

Paul Bonnenfant

Texte intégral

1. Repères historiques

1xixe siècle. La piraterie constante au début du siècle amène les Britanniques à imposer, en 1820, un traité général de paix, suivi d’autres en 1835 et 1892 (Exclusive Agreement). La Côte des Pirates devient Côte de la Trêve (Trucial Coast).

21922. Accord par lequel les concessions pétrolières doivent être accordées uniquement à des sujets ou compagnies britanniques.

31946. Début de l’exploration pétrolière.

41949-1955. Avec l’Arabie Saoudite et l’Oman, conflit frontalier portant sur les oasis de la région de Buraymî (al-’Ayn) (voir la carte des E.A.U., p. 525).

51952. Création du Conseil des États de la Trêve formé des sept émirs et présidé jusqu’en 1966 par l’agent britannique résidant à Dubayy.

6Janvier 1968. La Grande-Bretagne décide de se désengager à l’est de Suez.

727 février 1968. Les sept émirats de la fédération actuelle, plus Qatar et Bahrain, décident de se fédérer. Un Conseil fédéral provisoire est créé. Lutte pour le pouvoir entre Bahrain et Qatar, pressions des puissances régionales.

8Octobre 1970. Échec de la fédération à neuf.

9Juillet 1971. Le projet de fédération à neuf est à nouveau proposé. Qatar et Bahrain refusent de s’engager et proclament leur indépendance quelques semaines plus tard.

1030 novembre 1971. L’Iran occupe trois ilôts stratégiques du détroit d’Hormuz appartenant à des émirats : ceux de Tumb et celui d’Abû Mûsâ.

112 décembre 1971. Création de la fédération des Émirats Arabes Unis. Un traité d’amitié est signé entre le nouvel État et la Grande-Bretagne.

126 et 9 décembre 1971. Les E.A.U. deviennent membres de la Ligue arabe et des Nations Unies.

2. Politique intérieure

132 décembre 1971. Création de la fédération des Émirats Arabes Unis, comprenant les émirats actuels (l98l), moins celui de Ra’s al-Khayma qui refuse de s’y associer. Constitution provisoire, renouvelée en 1976 et 1981, qui définit les fonctions des principales institutions fédérales : Conseil suprême des gouverneurs, Gouvernement fédéral, Assemblée nationale fédérale et système judiciaire fédéral.

1424 janvier 1972. Coup d’État manqué dans l’émirat de Shârja.

15Février 1972. L’émirat de Ra’s al-Khayma s’associe à la fédération qui comprend désormais sept membres.

161971-1981. La première décennie de la fédération est caractérisée par les discussion entre partisans du renforcement de la fédération, regroupé autour de shaykh Zâyid d’Abu Dhabi, et les adversaires, autour de shaykh Râshid de Dubayy.

1712 mai 1975. Décision de renforcer l’armée fédérale, qui sera désormais seule « autorisée à disposer d’armements aériens, terrestres et navals », suivie en novembre 1976 de la décision d’unifier les forces militaires.

183 janvier 1977. Formation du gouvernement Maktûm ibn Râshid Âl Maktûm.

1919 mars 1979. Importante réunion du Conseil suprême des gouverneurs pour examiner des questions concernant la fédération : abolition des frontières internes, unification des forces armées et adoption d’une Constitution permanente. Atmosphère d’agitation populaire. Conflits de pouvoir entre les shaykhs d’Abu Dhabi et de Dubayy.

20Avril 1979. Médiation de Kuwait.

2125 avril 1979. Démission du gouvernement des E.A.U.

221er juillet 1979. Formation d’un nouveau gouvernement de 24 portefeuilles, avec shaykh Râshid de Dubayy comme Premier ministre, après deux mois de divergence de vues entre celui-ci et le chef de l’État fédéral, shaykh Zâyid d’Abu Dhabi.

2319 mai 1980. Création de la fonction de président de l’Assemblée nationale consultative.

2428 octobre – 7 novembre 1981. Prolongation pour cinq ans de la validité de la Constitution provisoire en vigueur depuis le 2 décembre 1971. Réélection de Shaykh Zâyid comme président des E.A.U. ; shaykh Râshid de Dubayy demeure vice-président et Premier ministre.

25En 1980, les noms des souverains qui gouvernent leur émirat, assistés de membres de leur famille et de notables désignés par eux, sont les suivants (le nom de la dynastie est donnée en italiques) :

26Abu Dhabi : shaykh Zâyid ibn Sultân Âl Nahayyân ;
Dubayy : shaykh Râshid ibn Sa’îd Al Maktûm ;
Shârja : shaykh Sultân ibn Muhammad al-Qâsimî ;
‘Ajmân : shaykh Râshid ibn Humayd al-Nu’aymî ;
Umm al-Qaywayn : shaykh Ahmad ibn Râshid Âl Mu’allâ ;
Ra’s al-Khayma : shaykh Saqr ibn Muhammad al-Qâsimî ;
Fujayra : shaykh Hamad ibn Muhammad al-Sharqî.

3. Économie-Équipements

27xixe et xxe siècles jusqu’en 1960. Économie basée sur l’élevage nomade, quelques palmeraies, la pêche aux poissons et aux perles, le commerce avec les autres pays du Golfe, le Pakistan, l’Inde et l’Afrique de l’Est, et, au xixe siècle, la piraterie que les Britanniques cherchent à réprimer. A Dubayy et Shârja, au xxe siècle, quelques activités induites par la présence britannique.

281946. Début de l’exploration pétrolière.

291953. Création de la première école des Émirats, à Shârja.

301960. Découverte de pétrole en quantités commerciales dans l’émirat d’Abu Dhabi, puis, en 1966, dans l’émirat de Dubayy et en 1973 dans l’émirat de Shârja.

311969. Début de la construction du port en eau profonde d’Abu Dhabi, Port Zâyid.

3215 juillet 1971. Création du Fonds d’Abu Dhabi pour le développement économique arabe, le F.A.D.D.E.A. (voir au tome I, pp. 319-322).

33Octobre 1972. Les E.A.U. font partie de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

34Octobre 1972. Début de la construction de Port Râshid, à Dubayy, qui aura à terme 37 postes à qui en eau profonde.

3519 mai 1973. Création d’un Conseil de la monnaie et d’une monnaie des E.A.U., le dirham.

361973. Construction d’une usine de liquéfaction du gaz dans l’ilôt de Dâs.

371974-1980. Diversification des industries dans l’émirat d’Abu Dhabi : cimenterie et usine de briques d’argile à al-’Ayn ; laminoir, minoterie et silos, usines d’engrais, de sacs en papier et autres, à Abu Dhabi.

381977. Sévère crise monétaire due en partie au sur-équipement en banques et à leur faible contrôle.

391977. Début des chantiers de Jabal ‘Alî, à 30 km au sud de Dubayy : en particulier construction d’un port très important (66 postes à quai), d’une cimenterie achevée en 1978, d’une usine d’aliminium (DUBAL) achevée en 1980, d’un ensemble de pétrochimie et d’autres usines.

401977. Entrée en service d’une université, dans la ville intérieure d’al-’Ayn.

411978. Début des chantiers de Ruways, dans l’émirat d’Abu Dhabi : port en eau profonde près du terminal pétrolier de Jabal Dhanna, ville, complexe sidérurgique et pétrochimique.

42Début 1979. Achèvement de la cale sèche pour pétroliers géants à Dubayy, pas mise en service au début de 1981 (concurrence avec celle de l’A.S.R.Y., à Bahrain).

431979. Achèvement du port pour porte-conteneurs de Khûr Fakkân, dépendant de l’émirat de Shârja mais sur le golfe d’Oman, et qui peut éviter aux cargos le passage par le vulnérable détroit d’Hormuz. Shârja a aussi son port, Minâ’ Khâlid, de 12 postes à quai, très moderne.

44Avril 1980. Nouvelle législation sur le travail.

451980. Dubayy : achèvement de l’usine de liquéfaction de gaz et création d’une zone franche.

461980 et 1981. Découverte de nouvelles réserves, extrêmement importantes, de pétrole, de gaz naturel et de condensat.

471er janvier 1981. Remplacement du Conseil de la monnaie par une Banque centrale.

48Mai 1981. Les Émirats Arabes Unis et les autres États arabes du Golfe créent le Conseil de coopération du Golfe, dont le but est de susciter entre eux une coopération dans de nombreux domaines, notamment les questions pétrolières, l’économie régionale, le commerce et la défense.

49Juillet 1981. Le gouverneur de la Banque centrale ordonne la fermeture de 89 filiales de banques étrangères entre 1981 et 1984.

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540