Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La péninsule arabique aujourd’hui. Tome II

 | 
Paul Bonnenfant

Première partie. L'Arabie du sud

Chronologie de la République Démocratique et Populaire du Yémen

Michel Tuchscherer

Texte intégral

1viiie siècle avant J.C. Début des royaumes sud-arabiques.

2328 après J.C. La dynastie des monarques himyarites étend sa souveraineté sur l’ensemble des territoires formant aujourd’hui les deux Yémen.

3628. Début de l’islamisation du Yémen.

4ixe et xe siècles. Les ibâdites dominent le Hadhramawt.

5xie et xiie siècles. Dynastie des Zuray’ides à Aden.

6xvie siècle. Rivalité entre Portugais et Ottomans en Arabie du Sud. En 1507, Vasco de Gama occupe temporairement l’île de Socotra. En 1538, prise d’Aden par les Ottomans.

7xviie siècle. Les imâms zaydites chassent les Ottomans de la région et dominent les territoires formant aujourd’hui les deux Yémen.

8xviiie siècle. Les différentes régions de l’Arabie du Sud se rendent indépendantes de la domination des Zaydites. Les anciens gouverneurs s’établissent en souverains indépendants (sultans ou émirs) dans quelques régions.

91799. Les Anglais occupent temporairement l’île de Périm.

101839. Prise de la ville d’Aden par les Anglais.

111843. En février, signature du premier accord entre le sultan de Lahij et les Anglais.

121850-1876. Guerres au Hadhramawt. Constitution des sultanats Qa’itî et Kathîrî.

131856. Occupation par les Anglais de l’île de Périm.

141855-1866. Les Anglais signent divers accords avec quelques principautés de l’arrière-pays (Dhâl’a, 1855 ; Fadhlî, 1857 ; Bas Yâfa’, 1866 ; Hawshabî, ‘Aqrabî, Subayhî).

151869. Acquisition par les Anglais du rocher de Little Aden.

161873. Par une note au gouvernement ottoman, les Britanniques délimitent leur zone d’influence en Arabie du Sud face aux Turcs.

171881. Acquisition par les Anglais de Shaykh ‘Uthmân.

181886-1890. Les Anglais signent une série de traités de protectorat avec les souverains établis le long de la côte pour mettre en échec les ambitions éventuelles d’autres puissances européennes.

191895-1903. Nouvelle série d’accords de protectorat avec les souverains de l’arrière-pays.

201905. Accord anglo-ottoman sur la délimitation de la frontière de Bâb al-Mandab au wâdî Banâ, ratifié en 1914.

211915-1918. Les Ottomans occupent l’arrière-pays d’Aden jusqu’à Lahij. 1919-1923. Pressions de l’imâm Yahyâ sur les protectorats britanniques de l’Arabie du Sud.

221934. En février, signature d’un traité entre l’Angleterre et l’imâm Yahyâ. Sanaa renonce pour 40 ans à toute revendication sur l’Arabie du Sud.

231935. En novembre, signature d’un accord avec Riyadh sur la délimitation des frontières.

241937. La possession britannique d’Aden est rattachée au Colonial Office et devient colonie de la Couronne. L’arrière-pays est regroupé en deux protectorats, le Protectorat Occidental et le Protectorat Oriental. Au Hadhramawt, les Anglais mettent fin à une guerre civile latente en imposant le système des trêves.

251938. Le sultan de Mukallâ signe le premier « traité de consultation » avec l’Angleterre. Ce nouveau type d’accord, complétant les traités de protectorat, est ensuite étendu à la plupart des principautés de l’Arabie du Sud.

261947. Création à Aden d’un Conseil législatif.

271948. Série de grèves à Aden.

281950. En décembre, graves incidents à Mukallâ au cours de manifestations.

291952-1954. Construction de la raffinerie de pétrole de Little Aden.

301954. Mutineries parmi les Aden Levies.

311956. En mars, création de l’Aden Trade Union Congress. Nouvelles grèves à Aden.

321958. Mise en exil du sultan ‘Alî ‘Abd al-Karîm de Lahij, soupçonné d’avoir voulu adhérer à la République Arabe Unie.

331959. En février, inauguration de la Fédération des Émirats de l’Arabie du Sud.

341962. En juillet, création du Parti socialiste populaire, dirigé par ‘Abd Allâh al-Asnaj. En septembre, Aden adhère à la Fédération.

351963. En juin, congrès constitutif du Front national de libération (F.N.L.). En octobre, début de l’insurrection armée contre les Anglais, lancée par le F.N.L. En décembre, adoption par les Nations Unies d’une résolution exigeant l’autodétermination pour l’Arabie du Sud.

361965. En mai, création de l’Organisation de libération du Sud occupé (O.L.S.O.), regroupant les nationalistes modérés. En décembre, création du Front de libération du Sud-Yémen occupé (en anglais F.L.O.S.Y.) par la fusion de l’O.L.S.O. et de dissidents du F.N.L.

371966. En mai, le F.N.L. étend ses activités au Hadhramawt et à Socotra. En juin, le F.N.L. tient son deuxième congrès à Jibla, puis le troisième à Khamir, en novembre (Yémen du Nord).

381967. En juin, le F.N.L. contrôle le quartier de Crater à Aden. Début juin, les Anglais commençent le retrait de leurs unités de l’arrière-pays. En novembre, guerre civile entre le F.N.L. et le F.L.O.S.Y. Le 30 novembre, la République Populaire du Sud Yémen accède à l’indépendance tandis que le dernier soldat britannique quitte Aden.

391968. Du 2 au 8 mars, l’aile gauche du F.N.L. réussit à faire triompher ses thèses lors du quatrième congrès du F.N.L. à Zinjibâr. Le 20 mars, arrestation par l’armée de quelques dirigeants de l’aile gauche. En juin, celle-ci lance une insurrection armée dans les 3e et 5e gouvernorats. Durant l’été, révolte de la tribu des ‘Awlaqî.

401969. Lors du « mouvement correctif » lancé par l’aide gauche du F.N.L., Qahtân al-Sha’bî, président de la République, est contraint de démissionner. Création d’un Conseil présidentiel de 5 membres.

411970. En octobre, l’Arabie Saoudite lance une attaque contre le Sud Yémen. Le 30 novembre, adoption de la Constitution. La R.P.S.Y. devient la République Démocratique du Yémen. En décembre, mise en application de la réforme agraire.

421971. Le 14 mai, le Conseil suprême du peuple, nommé, devient l’organe législatif. Le 2 août, ‘Alî Haytham, membre du Conseil présidentiel, est démis de ses fonctions. Le Conseil est réduit à 3 membres.

431972. En mars, 5e congrès du F.N.L. A partir du 29 septembre, guerre frontalière avec la République du Yémen, achevée le 28 novembre par la conclusion d’un accord sur l’unification des deux Yémen. L’île de Kamarân passe sous souveraineté nord-yéménite.

441973. Le 2 juin, création des milices populaires.

451974. Le 1er avril, lancement du plan quinquennal 1974-1979.

461975. Du 20 au 23 mars, tenue du 6e congrès du F.N.L. Il décide une ouverture en direction des pays conservateurs de la péninsule.

471976. Le 10 mars, publication d’un communiqué yéménite-saoudien annonçant l’établissement de relations normales entre les deux pays.

481977. Le 1er mai, nationalisation de la raffinerie de Little Aden. Du 16 au 18 novembre, élections de conseils locaux dans tous les gouvernorats.

491978. Le 26 juin, exécution du président Sâlim Rubayya’ ‘Alî, accusé d’avoir fait assassiner son homologue nord-yéménite et d’avoir tenté un coup d’Etat. Le 14 octobre, naissance du Parti socialiste yéménite. Du 16 au 18 décembre, tenue des premières élections du Conseil suprême du peuple. Le 27 décembre, celui-ci élit son Présidium en remplacement de l’ancien Conseil présidentiel.

501979. Du 23 février au 5 mars, seconde guerre inter-yéménite, suivie le 28 mars par la signature à Kuwait de nouveaux accords sur l’unification entre les deux pays. Le 25 octobre, signature à Moscou d’un « Traité d’amitié et de coopération » entre l’U.R.S.S. et la R.D.P.Y.

511980. Le 20 avril, démission de ‘Abd al-Fattâh Ismâ’îl. Il est remplacé par ‘Alî Nâsir Muhammad qui cumule ainsi les fonctions de chef de l’Etat, de chef du gouvernement et de secrétaire général du Parti socialiste yéménite.

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540