Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le décor sur bois dans l’architecture de Fès

 | 
Catherine Cambazard-Amahan

Bibliographie

Texte intégral

LES SOURCES

Œuvres critiques ou index d’articles parus dans des revues spécialisées

Abstracta Islamica, Supplément à la R. E. I., fournit une bibliographie sélective générale et annuelle, publiée avec l’aide du Centre National de la Recherche Scientifique, Paris : P. Geuthner.

Adam (A.), Bibliographie critique de sociologie, d’ethnologie et de géographie humaine du Maroc, Mémoires du Centre de Recherches Anthropologiques Préhistoriques et Ethnographiques, Alger, XX, publié avec le concours du Centre National de la Recherche Scientifique, 1972.

al-Andalus, Index, vol. I (1933), vol. XX (1955), Madrid-Grenade.

Creswell (K.A.C.), A bibliography of the architecture, arts and crafts of Islam, Le Caire-Oxford : the American University, 1961.

Hespéris, Tables et Répertoires, 1936-54, Paris, Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines.

OUVRAGES GÉNÉRAUX

Creswell (K.A.C.), A bibliographie of the architecture, arts and crafts of Islam to jan. 1960, Woodwork, published by the American University, Cairo Press, 1961.

Creswell (K.A.C.), A bibliography of the architecture, arts and crafts of Islam, Suppl. jan. 1960 to jan. 1972, Woodwork, published by the American University, Cairo Press, 1973.

Écochard (M.), “Filiation de monuments grecs, byzantins et islamiques, une question de géométrie”, Bibliothèque d’études islamiques, t. xie, publiée sous la direction de : H. Laoust, D. Sourdel, J. Sourdel-Thomine, Paris : P. Geuthner, 1977.

ICOMOS, Comité international spécialisé pour la conservation des structures et des constructions en bois de l’ICOMOS, Colloques sur la conservation du bois, Stockholm, 11-14 mai 1977, Troyes, 16-19 mai 1979.

Catalogue de l’exposition : L’Islam dans les Collections nationales, Paris, éd. des Musées nationaux, 2 mai-22 août 1977, cité, Catalogue de l’exposition : L’Islam dans les Collections nationales.

Pérouse de Montclos (J.-M.) et alii, Principes d’analyse scientifique, architecture, méthode et vocabulaire, Paris : Imprimerie Nationale, MCMLXXII, cité, J.-M. Pérouse de Montclos et alii, Architecture.

HISTOIRE

Sources

al-Bakrī (Abū ‘Ubayd), Kitāb al-Maġrib fī Dikri Bilād Ifriqīya wa-l-Maġrib (Description de l’Afrique Septentrionale), trad. de Slane, éd. revue et corrigée, Paris : Adrien-Maisonneuve, 1965, cité, al-Bakrī, Description de l’Afrique.

al-Baydaq (Abū Bakr al- anhāğī), Kitāb abār al-Mahdi b. Tumart wa btidāi dawlat al-mūhhidyn (Documents inédits d’histoire almohade), publication et trad. avec introd. et notes, E. Lévi Provençal, Paris : P. Geuthner, 1928, cité, E. Lévi Provençal, Documents inédits.

al-Ğaznā’ī (Abū l- asan‘Ali), Zahrat al-As (La Fleur du Myrte), traitant de la fondation de Fès), texte arabe et trad. annotée, par A. Bel, publications de la Faculté des Lettres d’Alger, LIX, Alger : J. Carbonel, 1923, cité, al-Ğaznā’ī, Zahrat.

al-Idrīsī, Nuzhat al-Muštāq fi tirāq al-āfāq (Le Maġrib au vie siècle de l’Hégire), (xiie siècle après J. -C), texte établi et trad. en français par M. Hadj-Sadok, Paris : Publisud, 1983, cité, al-Idrīsī, Maġrib.

al-Kattāni (Muammad b. Ğa‘far), Salwat al-’Anfās wa Muādaat al-’Akyās bi man Uqbira min al ’Ulamā’wā al-ulaā’bi Fās, éd. Lytographie, Fès : 1316H (1898 J.-C), cité, al-Kattāni, Salwat al-’Anfas.

al-Manğūr (Amad), Fahrasa Amad al-Manğūr, revu et publié par M. Hağği, Rabat : Maktabat al- Ṭālib, 1976, cité, M. Hağği, Fahrasa al-Manğūr.

al-Nāiri (Amad b. ālid), “Kitāb-al-Istiqṣā li Aẖbār Duwal al-Maġrib al-Aqṣā” (Histoire du Maroc), trad. I. Hamet, A. M., XXXIII, Paris : H. Champion, 1934, cité, al-Nāsiri, “Kitāb al-Istiqā”, A. M., XXXIII.

al-Qādirī (Muammad b. Tayb, Našr al-Matānī li’ Ahli al-Qarn al- ādī‘Ašar wa al-Tānī, revu, annoté et publié par M. Hağği et A. Tawfīq, Rabat : Dar al Maġrib, 1977, cité, al-Qādirī, Našr al-Matānī.

al-‘Umārī (Ibn Fadl-Allāh), Masālik al-Absār fi Mamālik al-Amār, (I. L’afrique moins l’Égypte), Paris éd. et trad. Gaudefroy-Demombynes, 1927, cité, al-‘Umārī, Masālik al-Abār.

Ibn Abi Zar‘al-Fāsī, al-’Anīs al-Murib bi Raw al-Qirās fi Abār Mulūk al-Maġrib wa Tārī Madīnat Fās, Rabat : Dar al-Manṣūr, 1973, cité, Ibn Abi Zar‘, Raw al-Qirās.

Ibn al-Amar, Rawdat al-Nisrīn fi Dawlat Banī Marīn, (Histoire des Benî Merîn, Rois de Fâs), éd. et trad. annotée par G. Bouali et G. Marçais, Publications de la Faculté des Lettres d’Alger, LV, Paris : E. Leroux, 1917.

Ibn al-Qādī al-Maknāsī (Amad), Ğadwat al-’Iqtibās fi dikr man ha lia min al ‘alām Madinat Fās, 2 vol., Rabat : Dar al-Manṣūr, 1974, cité, Ibn al-Qādī, Ğadwat.

Ibn aldūn, Discours sur l’Histoire universelle, al-Muqqadima, trad. nouvelle, préface et notes par V. Monteil, 3 vol., Paris : Sindbad, 1978, cité Ibn Ḫaldūn, Al-Muqqadima.

Ibn aldūn, Histoire des Berbères et des Dynasties musulmánes de l’Afrique Septentrionale, trad. de Slane, nouvelle éd., publiée sous la direction de P. Casanova, Paris : P. Geuthner, 1978, cité, Ibn Haldūn, Berbères.

Ibn Marzūq (Muammad), “al-Musnad al- Ṣaḥīḥ”, (Histoire du mérinide Abū al- Ḥasan),
Extraits, éd. et trad. par E. Lévi Provençal, H, V, 1925, 1er trim., cité E. Lévi Provençal, “Musnad”, H, V, 1er trim.

Léon l’Africain (Jean) Description de l’Afrique, trad. Epaulard, Paris, 1936, nouvelle éd., Paris : Adrien-Maisonneuve, 1956, cité, J. Léon l’Africain, Description.

ÉTUDES

L’Islam en général

Blachère (R.), Le Coran, Paris : Maisonneuve et Larose, 1980, cité, R. Blachère, Coran.

Cattenoz (H.-G.), Tables de concordance des ères chrétienne et hégirienne, Rabat : éd. Techniques nord-africaines, 3e éd., 1961.

Freeman-Grenville (G.S.P.), The muslim and Christian calendars, London : Rex Collings LTD, 2d éd. 1977.

Sourdel (D.), L’Islam médiéval, Paris : PUF, 1979, coll. “PUF l’historien”. Sourdel (D.), L’Islam, Paris, 1949, nouvelle éd. plus succinte, 1968, coll. “Que sais-je ?”.

Sourdel-Thomine (J.), Islam, Encyclopédie de la Pléiade, Histoire de l’Art, I, Paris : Gallimard, 1961.

Sourdel (D.) et (J.), La civilisation de l’Islam classique, Paris : Arthaud, 1968, cité, D. et J. Sourdel, Civilisation.

Islam occidental

Arié (R.), L’Espagne musulmane au temps des Nasrides (1232-1492), Paris : éd. E. de Boccard, 1973, cité, R. Arié, Espagne musulmane.

Brunschvig (R.), La Berbérie orientale sous les Hafsides, Paris : Maisonneuve et Larose, 1940-47, cité, R. Brunschvig, Berbérie, II.

Fagnan (E.), Extraits inédits relatifs au Maghreb, (Géographie et Histoire), trad. de l’arabe et annotés, Alger : J. Carbonel, 1924, cité, E. Fagnan, Extraits.

Gautier (E.-F.), Les Siècles obscurs du Maghreb, Paris : Payot, 1927, cité, E.-F. Gautier, Siècles obscurs.

Golvin (L.), Le Maghreb central à l’époque des Zirides, Recherches d’Archéologie et d’Histoire, Paris : Arts et métiers graphiques, 1947.

Julien (Ch.-A.), Histoire de l’Afrique du Nord, Paris : Payot, 1ère éd., 1931, 2e éd. revue, 1951-56, 2 vol., in 8°.

Huici Miranda (A.), “Nuevas aportaciones de « al-Bayān al-Mugrib » sobre los Almoravides”, A.A., XXVIII, fasc. 2, 1963.

Huici Miranda (A.), Colección de crónicas árabes de la Reconquista, I, “al- Ḥulal al-Mawšiyya”, trad. española, Tetuán : Editora Marroquí, 1951, cité A. Huici Miranda, Crónicas.

Laroui (A.), Histoire du Maghreb, Paris : Maspero, 1976.

Lévi Provençal (E.), Histoire de l’Espagne musulmane (710-1031), 3 vol., Paris : Leyde, (1950- 1953), cité, E. Lévi Provençal, Espagne musulmane.

Lévi Provençal (E.), Les Historiens des Chorfas, Paris : Émile Larose, 1922. Marçais (G.), La Berbérie musulmane et l’Orient au Moyen Âge, Paris : Aubier, 1946, cité, G. Marçais, Berbérie musulmane.

Shatzmiller (M.), L’Historiographie mérinide, Ibn Khaldūn et ses contemporains, Leiden : E.J. Brill, 1982.

Terrasse (H.), L’Espagne du Moyen Âge : civilisation et arts, Paris : A. Fayard, 1966.

Terrasse (H.), Islam d’Espagne, une rencontre de l’Orient et de l’Occident, Paris : Pion, 1958, cité, H. Terrasse, Islam d’Espagne.

Terrasse (H.), “Un tournant de l’histoire musulmane : le xie siècle en Berbérie d’après un livre récent”, H, XXXIV, 3e-4e trim. 1947, p. 305-338, cité, H. Terrasse, “Tournant de l’histoire musulmane”, H, XXXIV.

Histoire du Maroc et de la ville de Fès

Maroc

Brignon (J.) et alii, Histoire du Maroc, Casablanca : Hatier, 1967, cité, J. Brignon et alii, Histoire du Maroc.

Deverdun (G.), Marrakech des origines à 1912, II, Rabat : éd. Techniques nord-africaines, 1966.

Massignon (L.), Le Maroc dans les premières années du xvie siècle, Tableau géographique d’après Léon l’Africain, Alger : A. Jourdan, 1906, cité, L. Massignon, Maroc.

Massignon (L.), “Éléments arabes et foyers d’arabisation”, R. M. M., 57,1924, p. 5 -157, cité, L. Massignon, “Éléments arabes”, R.M.M., 57, 1924.

Michaux Bellaire (E.), “La souveraineté et le Califat au Maroc”, R.M.M., 59, 1925, p. 117-145, cité, E. Michaux Bellaire, “Souveraineté et Califat”, R.M.M., 59.

Michaux Bellaire (E.), “L’enseignement indigène au Maroc”, R.M.M., 15,1911, p. 422-452, cité, E. Michaux Bellaire, “Enseignement indigène”, R.M.M., 15, 1911.

Michaux Bellaire (E.), “La Maison d’Ouezzan”, R.M.M., 5,1908, p. 23-89, cité, E. Michaux Bellaire, “Maison d’Ouezzan”, R.M.M., 5.

Terrasse (H.), Histoire du Maroc des origines à l’établissement du Protectorat français, 2 vol. Casablanca : éd. Atlantides, et Paris : Pion, 1949-50, cité H. Terrasse, Histoire du Maroc.

Fès

Adam (A.), “Une hypothèse nouvelle sur la fondation de Fès”, Bulletin de l’enseignement public au Maroc, 1914.

Blachère (R.), “Fès chez les géographes arabes du Moyen Âge”, H, XVIII, 1934, p. 41-48, cité, R. Blachère, “Fès chez les géographes”, H, XVIII, fasc. 1.

Bressolette (H.) et Delarozière (J.), “Fès-Jdid de sa fondation en 1276 au milieu du xxe Siècle”, H. T., XX-XXI, fasc. unique, p. 245-318, cité, H. Bressolette et J. Delarozière, “Fès-Jdid”, H. T., XX-XXI.

Célérier (J.), “Les conditions géographiques du développement de Fès”, H, XIX, fasc. 1-2, 2e-4e trim. 1934, p. 1-19, cité, J. Célérier, “Conditions géographiques” H, XIX, fasc. 1-2.

Eustache (D.), “Idrīs II”, E.I.2, III, p. 1057-1058, cité, D. Eustache, “Idrīs II”, E.I.2, III.

Le Tourneau (R.), “Fās”, E.I.2, n, p. 837-840, cité, R. Le Tourneau, “Fās” E.I.2, II.

Le Tourneau (R.), Fès avant le Protectorat, Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines, XLV, Casablanca, 1949, cité, R. Le Tourneau, Fès avant le Protectorat.

Le Tourneau (R.), “Funduḳ ”, E. 1.2, II, p. 966-967, cité, R. Le Tourneau, “Fundu”, E. 1.2, II.

Le Tourneau (R.), La vie quotidienne à Fès en 1900, Monaco : Imprimerie nationale, 1965, cité, R. Le Tourneau, Vie quotidienne à Fès.

Lévi Provençal (E.), “La fondation de Fès”, Annales de l’Institut d’Études Orientales, IV, Alger, 1938, p. 23 - 52. Reproduite dans Islam d’Occident, Paris, 1948, p. 3-41, cité, E. Lévi Provençal, “Fondation de Fès”.

Martin (L.), “Description de la ville de Fès, quartier du Keddan”, R.M.M., IX, 1909.

Michaux Bellaire (E.), “Description de la ville de Fès”, A.M., XI, 1907.

Shatzmiller (M.), “Les premiers Mérinides et le milieu religieux de Fès : l’introduction des médersas…”, S. I., XLIII, p. 109-118, Paris : Maisonneuve et Larose, MCMLXXVI, cité, M. Shatzmiller, "Premiers Mérinides, S.I., XLIII, MCMLXXVI.

ART ET ACHÉOLOGIE ISLAMIQUES

Études générales

‘Allant (N.-I.), Funūn al-Šerq al-Awsa fī al- ‘uūr al-islāmiyat, al-Qāhirat (Le Caire), Dar al- Ma‘ārif, 1974, cité, Ni‘ mat Ismail ‘Allam, Funūn al-Šerq al-Awsa.

Creswell (K.A.C.), Early muslim architecture Umayyads A.D. 622-750, 2d ed. in two parts, vol. I, part. II, Oxford : the Clarendon Press, 1969, cité K.A.C. Creswell, Early muslim architecture, I, part. II.

Creswell (K.A.C), A short account of early muslim architecture, Penguin Books, 1958.

Creswell (K.A.C.), The muslim architecture of Egypt, I, Ikhshīds and Fāimids A. D.929-171, Oxford : the Clarendon Press, MCMLII.

Creswell (K.A.C), The muslim architecture of Egypt, II, Ayyubīds and early Barite Mamūks, A. D. 1171 -1326, Oxford : the Clarendon Press, MCMLIX, cité, K.A.C. Creswell, Muslim architecture, Ayyubids and early Barite Mamūks.

David-Weill (J.), Catalogue général du Musée arabe du Caire. Bois à épigraphes (époque mamelouke et ottomane), Le Caire : Imprimerie de l’Institut Français d’Archéologie Orientale, 1936.

David-Weill (J.), Catalogue général du Musée arabe du Caire. Les bois à épigraphes jusqu’à l’époque mamelouke, Le Caire : Imprimerie de l’Institut Français d’Archéologie Orientale, 1931, cité, J. David-Weill, Bois à épigraphes jusqu’à l’époque mamelouke.

Flury (S.), “La mosquée de Nāyin”, Syria, 1930, Paris : P. Geuthner, 1930, p. 43-58, cité, S. Flury, “Mosquée de Nāyin”, Syria.

Flury (S.), “Le décor de la mosquée de Nāyin”, Syria, 1921.

Flury (S.), “Islamische Schriftbänder Amida Diarbekir”, Bâle, Paris, 1920, trad. partielle en français dans Syria, 1920 : “Bandeaux ornementés à inscriptions arabes Amida-Diarbekir ixe et xie siècles”, cité, S. Flury, “Bandeaux ornementés”, Syria, 1920.

Flury (S.), “Le décor épigraphique des monuments fatimides du Caire”, Syria, 1936, fasc. 4, Paris : P. Geuthner, 1936, p. 365-376, cité, S. Flury, Décor épigraphique, Syria, fasc. 4.

Godard (A.), “Le décor épigraphique des monuments de Ghazna”, Syria, 1925, Paris : P. Geuthner, 1925.

Golvin (L.), Essai sur l’architecture religieuse musulmane, 4 vol. Archéologie méditerranéenne, V, Paris : Klincksieck, t. 1, 1970, t. 2, 1971, t. 3, 1974, t. 4, 1979, cité, L. Golvin, Essai.

Golvin (L.), “Quelques réflexions sur la formation de l’esthétique musulmane”, Mélanges d’islamologie, II, correspondance d’Orient, n° 13, Bruxelles, publications du Centre pour l’Étude des Problèmes du monde musulmán contemporain.

Herzfeld (E.), Der Wandschmuck der Bauten von Samarra und seine Ornamentik, Verlag Dietrich Reiner Ernst Vohsen Berlin, 1923, cité, E. Herzfeld, Der Wandschmuck der Bauten von Samarra.

Kühnel (E.), Die Islamischen Elfenbeinskulpturen VIII-XIII, Jahrundert, Deutscher Verlag für Kunst wissen schaft, Berlin, 1971, cité, E. Kühnel, Die islamischen elfenbeinskulpturen.

Marçais (G.), L’Art de l’Islam : arts, styles et techniques, Paris : Larousse, 1946.

Marçais (G.), “Les échanges artistiques entre l’Égypte et les pays musulmans occidentaux”, XIX, 1934, fasc. 1-2, p. 95 -106, cité, G. Marçais, “Échanges artistiques”, H, XIX, fasc. 1-2.

Migeon (G.), Manuel d’Art musulmán, arts plastiques et industriels, I -II, Paris : A. Picard, 1927, cité, G. Migeon, Manuel.

Pauty (E.), Catalogue général du Musée Arabe du Caire. Les bois sculptés jusqu’à l’époque ayyoubide, Le Caire : Imprimerie de l’Institut Français d’Archéologie Orientale, 1931, cité, E. Pauty, Bois sculptés jusqu’à l’époque ayyoubide.

Sauvaget (J.), “Glanes épigraphiques”, R.E. I., cahier unique, 1941-46, Paris : P. Geuthner, 1947.

Sauvaget (J.), “Les inscriptions arabes de la mosquée de Bosra”, Syria, 1941, fasc. 1, Paris : P. Geuthner, 1941.

Sauvaget (J.), “Inventaire des monuments musulmans de la ville d’Alep”, R. E. I., 1931, Paris : P. Geuthner, 1931.

Sauvaget (J.), “Notes sur quelques monuments musulmans de Syrie”, Syria, XXIV, 1944-45, fasc. 3-4 et XXV, 1946-48, fasc. 3-4, Paris : P. Geuthner, 1947.

Scharabi (M.), Der Bazar das traditionelle Stadtzentrum im Nahen Osten und seine Handelseinrichtungen, Tübingen : Wasmuth, 1985, cité, M. Scharabi, Der Bazar.

Sourdel-Thomine (J.), “Arts de l’Islam”, Encyclopédie de la Pléiade, Histoire de l’Art, I, Paris : Gallimard, 1961.

Sourdel-Thomine (J.), “Art et société dans le monde de l’Islam”, R. E. I., XXXVI, 1968, fasc. 1.

Sourdel-Thomine (J.), “La mosquée et la madrasa types monumentaux caractéristiques de l’Art islamique médiéval”, C.C.M, XIIIe année, II, avril/juin 1970, p. 97-115.

Sourdel-Thomine (J.), Les monuments ayyubides de Damas, livraison IV – Épitaphes coufiques de Bâb Saghîr, Paris : E. de Boccard, 1950, p. 141 - 232, cité, J. Sourdel-Thomine, Monuments ayyubides.

Sourdel-Thomine (J.), “Locaux d’enseignement et madrasa dans l’Islam médiéval”, R. E. I., 1974.

Sourdel-Thomine (J.), Les monuments ayyubides “Introduction à l’Art de l’Islam”, R.E.I., XLIII, fasc. 1, 1975.

Sourdel-Thomine (J.), Lashkari Bazar.une résidence royale ghaznévide et ghoride, le décor non figuratif et les inscriptions, Paris : de Boccard, 1978, cité, J. Sourdel-Thomine, Lashkari Bazar.

Sourdel-Thomine (J.), “Les origines de l’écriture arabe à propos d’une hypothèse récente, R. E. I., XXXIV, Paris : P. Geuthner, 1966.

Sourdel-Thomine (J.), “L’architecture ottoman”, Belleten, Cilt XLIV, Sayi : 174 (Nisan 1980 den ayribasim, Ankara : Turk Tarih Kurumu Basimevi, 1980.

Sourdel-Thomine (J.), L’écriture arabe et son évolution ornementale”, xxiie semaine de synthèse, L’écriture et la psychologie des peuples, cité, J. Sourdel-Thomine, Écriture arabe.

Sourdel-Thomine (J.), “Deux minarets d’époque seljoukide en Afghanistan, Syria, XXX, 1953, fasc. 1-2, Paris : P. Geuthner, 1953.

Sourdel-Thomine (J.), “Hammam”, E.I.2, ni, p. 142-47, cité, J. Sourdel-Thomine,

“Hammam”, E.I.2, III.

Sourdel-Thomine (J.), “Khatt”, E.I.2, IV, p. 1144-1154, cité, J. Sourdel-Thomine, “Khatt” E. 1.2, IV.

Terrasse (H.), “Les débuts de l’architecture musulmane, (622-750 J.-C.)”, Journal des Savants, juil./sept. 1971.

Wiet (G.), Répertoire chronologique d’épigraphie arabe, VIII, Le Caire : Institut Français d’Archéologie Orientale, cité, G. Wiet, R.E.C.A.

L’Occident musulmán en général

Brisch (K.), Die Fenstergitter und verwandte ornamente der Haupt moschee von Córdoba, Deutsches Archäologishes Institut Abteilung Madrid, Berlin, Eine untersuchung zur Spanish – Islamischen ornamentik, 1966, cité, K. Brisch, Die Fenstergitter und verwandte ornamente.

Daoulatli (A.), Tunis sous les Hafsides, Évolution urbaine et activité architecturale, Tunis : Institut National d’Archéologie et d’Art, 1976, cité, A. Daoulatli, Tunis.

Ewert (C.) et Wisshak (J.-P.), Forschungen zur almohadischen Moschee. I : vorstufen. Hierar-chische Gliederungen westislamischer Betsäle des 8, bis II. Jahrhunderts : Die Hauptmos-cheen von Qairawān und Córdoba und ihr Bannkreis, Deutsches Archäologisches Institut Madrid, Verlag : Philipp von Zabern Mainz am Rhein, 1981, cité, C. Ewert et J.-P. Wisshak, Forschungen zur almohadischen Moschee.

Ferrandis (J.), Márfiles árabes de Occidente, 1.1 - II, Madrid : Imprenta de Estanislao Maestre, 1940, cité, J. Ferrandis, Mârfiles árabes.

Fikry (A.), La Grande Mosquée de Kairouan, Paris : H. Laurens, 1934.

Fontaine (J.), L’art préroman hispanique, 2. L’art mozarabe, Zodiaque, la nuit des temps, MCMLXXVII.

Golvin (L.), Le Mihrāb de Kairouan, Wiesbaden : F. Steiler, vol. V, 1969, p. 1-38, cité, L. Golvin, Mihrāb de Kairouan.

Golvin (L.), “Quelques réflexions sur la fondation d’une madrasa à Grenade en 750H/1349 J.-C.”, Actas del XII congreso de la U. E. A. I., (Málaga, 1984), Madrid : 1986, Union européenne d’arabisants et d’islamisants, cité, L. Golvin, “Quelques réflexions sur la fondation d’une madrasa à Grenade en 750=1349”.

Golvin (L.), “Notes sur quelques fragments de plâtre trouvés à la Qal‘a des Banū Ḥammād” (Mélanges G. Marçais, 1958), cité, L. Golvin, Notes sur quelques fragments de plâtre.

Golvin (L.), “Les plafonds à muqarnas de la Qal‘a des B. Ḥammād et leur influence possible sur l’art de la Sicile à la période normande”, R. O. M. M., n° 17, 1974, cité, L. Golvin, “Plafonds à muqarnas”, p. 63-69.

Golvin (L.), “Les influences orientales sur l’art des Umayyades de Cordoue”, Mélanges à la mémoire d’A. Joucla-Ruau, Aix-en-Provence : Université de Provence, 1978, t. I, p. 193- 203, cité, L. Golvin, Influences orientales.

Golvin (L.), “Notes sur le décor des façades en Berbérie orientale à la période sanhāğienne”, Études d’orientalisme dédiées à la mémoire de Lévi Provençal, Paris : Maisonneuve et Larose, MCMLXII.

Golvin (L.), “Note sur un décor de marbre trouvé à Madīnat al-Zahrā”, A. A., XXV, fasc. 1, Madrid -Granada 1960, p. 171 -192, cité, L. Golvin, Note sur un décor de marbre, A. A., fasc. 1.

Golvin (L.), “Note sur l’industrie du cuivre en Occident musulmán au Moyen Âge”, C. L. O. S., p. 117-126, cité, L. Golvin, “Note sur l’industrie du cuivre”, C.L.O.S., n° 1-2.

Golvin (L.), Recherches archéologiques à la Qal‘a des Banū Hammād, Paris : Maisonneuve et Larose, 1965, cité, L. Golvin, Recherches archéologiques.

Gomez Moreno (M.), El arte español hasta los Almohades, arte mozarabe, Ars Hispaniae, III, Madrid : Plus-Ultra, 1951, cité, M. Gomez Moreno, Ars Hispaniae, III.

El-Habib (M.), “Stèles funéraires kairouanaises du iiie au ve/xie siècles. Étude typologique et esthétique”, R. E. I., XLIII/2-1975, Paris : P. Geuthner, 1975, p. 227-285, cité, M. el-Habib, “Stèles funéraires kairouanaises”, R.E.I., XLIII.

Hernandez (F.), “La techumbre de la Gran Mezquita de Córdoba”, Archivo español de arte y arqueologia, n° XII, Madrid, 1928, p. 191 -225, cité P. Hernandez, “Techumbre”, Archivo espanol de arte y arqueologia, n° XII, 1928.

Kühnel (E.), Maurische Kunst, Berlin : Verlag, B. Cassirer, 1924, cité, E. Kühnel, Maurische Kunst.

Lévi Provençal (E.), Inscriptions arabes d’Espagne, 2 vol., Paris : Larose, 1931, cité, E. Lévi Provençal, Inscriptions arabes.

Marçais (G.) et Golvin (L.), La Grande Mosquée de Sfax, notes et documents, III (nouvelle série), Tunis : Imprimerie La Rapide, 1960, cité, G. Marçais et L. Golvin, Sfax.

Marçais (G.), “Dar”, E.I.2, II, p. 116-118, cité, G. Marçais, “Dar”, E.I.2, II.

Marçais (G.), L’architecture musulmane d’Occident, Paris : Arts et métiers graphiques, 1959, cité, G. Marçais, Architecture.

Marçais (G.), Art musulmán d’Algérie. Album de pierre, plâtre et bois sculpté, Alger : A. Jourdan, 1909, cité, G. Marçais, Art musulmán.

Marçais (G.), “Le Mihrâb maghrébin de Tozeur”, Mémorial H. Basset, Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines, XVIII, Paris : P. Geuthner, 1928, p. 39-58, cité, G. Marçais, “Mihrâb de Tozeur”, Mémorial H. Basset. Marçais (G.), “La chaire de la Grande Mosquée d’Alger”, H, I, 1921, p. 359-385, cité, G. Marçais, “Alger”, I.

Marçais (G.), Les poteries et faïences de la Qal‘a des Benî ammād, xie siècle, Constantine : éd. D. Braham, 1913, cité, G. Marçais, Poteries et faïences.

Marçais (G.), Coupoles et plafonds de la Grande Mosquée de Kairouan (notes et documents publiés par la Direction des Antiquités et des Arts), VIII, Tunis-Paris : Fournier-Vuibert, 1925, cité, G. Marçais, Plafonds de la Grande Mosquée de Kairouan.

Marçais (G.), “Plafonds peints du ixe siècle à la Grande Mosquée de Kairouan”, Revue des Arts Asiatiques, Paris : éd. d’Art et d’Histoire, 1935, p. 1-8, cité, G. Marçais, Plafonds peints.

Marçais (G.), “Nouvelles remarques sur l’esthétique musulmane”, Annales de l’Institut d’Études Orientales, VI, 1942-1947, Alger : J. Carbonel, p. 31-52, cité, G. Marçais, “Nouvelles remarques”, Annales de l’Institut d’Études orientales.

Marçais (W.) et Marçais (G.), Les monuments arabes de Tlemcen, Paris : A. Fontemoing, 1903, cité, W. Marçais et G. Marçais, Monuments.

Pavón Maldonado (B.), El arte hispano-musulmán en su decoración floral, Madrid : Ministerio de Cultura, Instituto Hispano-Árabe, 1981, cité, B. Pavón Maldonado, Arte hispano-musulmán en su decoración floral.

Pavón Maldonado (B.), El arte hispano-musulmán en su decoración geométrica, Madrid : Ministerio de Asuntos Exteriores, Instituto Hispano-Árabe de Cultura, 1975, cité, B. Pavón Maldonado, Arte hispano-musulmán en su decoración geométrica.

Pavón Maldonado (B.), “Las maderas mudéjares pintadas del monasterio de Santa Clara de Astudillo”, A. A., XL, Granada, 1975, fasc. único, p. 191 -201, cité, B. Pavón Maldonado, “Maderas mudéjares”, A. A., XL, fasc. único.

Pavón Maldonado (B.), “Iglesia mudéjar desconocida de la provincia de Toledo”, A.A., XXVII, fasc. 1, p. 232 [4] - 224 [16], cité, B. Pavón Maldonado, Iglesia mudéjar”, A. A., XXVII, fasc. 1.

Revault (J.), Palais et demeure de Tunis, xvie-xviiesiècles, Paris : Centre National de la Recherche Scientifique, 1967, cité, J. Revault, Palais et demeures de Tunis.

Revault (J.) et alii, Palais et maisons du Caire, I, Époque mamelouke (xiiie-xvie siècles), Paris : Centre National de la Recherche Scientifique, 1982, cité, J. Revault et alii, Palais et maisons du Caire. I.

Revault (J.), Golvin (L.), Amahan (A.), Palais et demeures de Fès, I. Époques mérinide et saadienne (xive-xviie siècles), Paris : Centre National de la Recherche Scientifique, 1985, cité, J. Revault, L. Golvin, A. Amahan, Palais, I.

Ricard (P.), Pour comprendre l’art musulmán dans l’Afrique du Nord et en Espagne, Paris : Hachette, 1924, cité, P. Ricard, Pour comprendre l’art musulmán.

Roy (B.) et Poinssot (P.), Inscriptions arabes de Kairouan, II, fasc. 1, Paris : C. Klincksieck, 1950, cité, B. Roy et P. Poinssot, Inscriptions, II, fasc. 1.

Roy (B.) et Poinssot (P.), Inscriptions arabes de Kairouan, II, fasc. 2, Paris : C. Klincksieck, 1958, cité, B. Roy et P. Poinssot, Inscriptions, II, fasc. 2.

Sālem (‘A), “La Puerta del Perdón en la gran mezquita de la Alcazaba de Sevilla”, A. A., XLIII, fasc. 1, Madrid - Granada, 1978, p. 201 -207, cité, ‘Abd al-‘Aziz Sālem, “Puerta del Perdón”, A.A., XLIII, fasc. 1.

Terrasse (H.), Art hispano-mauresque des origines au xiiie siècle, Paris : Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines, XXV, 1932, cité, H. Terrasse, Art hispano-mauresque.

Terrasse (H.), “Les influences ifriqiyennes sur l’art de l’Espagne musulmane aux xe et xie Siècles”, Revue Tunisienne, 3e-4e trim., 1933.

Terrasse (H.), “Art almoravide et art almohade”, A. A., XXVI, fasc. 2, p. 435 [39] 447 [51], cité, H. Terrasse, “Art almoravide et art almohade”, A. A., XXVI, fasc.

2. Terrasse (H.), “La reviviscence de l’acanthe dans l’art hispano-mauresque sous les Almoravides”, A.A., XXVI, fasc. 2, p. 429-450, cité, H. Terrasse, “Reviviscence de l’acanthe, A.A., XXVI, fasc. 2.

Terrasse (H.), “Un bois sculpté du xiie siècle à Almeria”, A. A., XXVIII, fasc. 1,1963, p. 217 [7]-218 [8], cité, H. Terrasse, “Bois sculpté d’Almeria”, A.A., XXVIII, fasc. 1.

Terrasse (H.), “Note sur l’art des Reyes de Taifas”, A. A., XXX, fasc. 1,1965, p. 175 [1]-180 [6], cité, H. Terrasse, “Art des Reyes de Taifas”, A. A., XXX, fasc. 1.

Terrasse (H.), “La formation de l’art musulmán d’Espagne”, C. CM., xe-xiie siècles, viiie année, n° 2, avril/juin 1965, Centre d’Études Supérieures de Civilisation médiévale, Université de Poitiers, p. 141-158, cité, H. Terrasse, “Art musulmán d’Espagne”, C. C. M., avril/juin 1965.

Terrasse (H.), “La sculpture monumentale à Cordoue au ixe siècle”, A. A., XXXIV, fasc. 2, 1962, p. 409 [1] 417 [9], cité, H. Terrasse, “Sculpture monumentale”.A.A., XXXIV, fasc. 2.

Terrasse (H.), “L’art de l’empire almoravide : ses sources et son évolution”, S. I., III, Paris : Larose, MCMLV, p. 25-34, cité, H. Terrasse, “Art de l’empire almoravide”, S.I., III.

Terrasse (H.), “Sculptures tolédanes provenant du Taller del Moro, au musée Mares de Barcelone”, A.A., XXVIII, fasc. 2, 1963.

Terrasse (H.) “Le rôle du Maghrib dans l’évolution de l’art hispano-mauresque”, A. A., XXIII, 1958, p. 127-141 [15], cité, H. Terrasse, “Rôle du Maghrib”, A.A., XXIII.

Terrasse (M.), “Quelques bois sculptés polychromes du musée de Cadiz”, Mélanges Casa Velasquez, V, 1969, p. 443-449, cité, M. Terrasse, “Quelques bois sculptés polychromes”.

Terrasse (M.), “Les églises mudéjares d’Erustes et Mesegar”, A.A., XXIX, fasc. 2, 1964.

Torres Balbas (L.), Arte almohade. Arte nazarí. Arte mudéjar. Ars Hispaniae, IV, Madrid : Editorial Plus-Ultra, 1949, cité, L. Torres Balbas, Ars Hispaniae, IV.

Torres Balbas (L.), “Quicialeras hispano-musulmanas”, A. A., XXI, fasc. 2, 1956, p. 359 [2]-373 [35], cité, L. Torres Balbas, “Quicialeras hispano-musulmanas II, A. A., XXI, fasc. 2.

Torres Balbas (L.), “Art andalou”, E. I.2, I, p. 512-516, cité, L. Torres Balbas, “Art andalou”, E. I.2, I.

Torres Balbas (L.), “Arte califal”, Historia de España, V, España musulmana hasta la caída del Califato de Córdoba (711-1031 de J.-C), Madrid : Espasa-Calpe, S.A., 1982, cité, L. Torres Balbas, “Arte califal”, Historia de España, V.

Torres Balbas (L.), “Sillerīas de coro mudéjares”, A.A., XIX, fasc. 1, 1954, p. 203 [55]-218 [70], cité, L. Torres Balbas, “Sillerīas”, A.A., XIX, fasc. 1.

Torres Balbas (L.), “Salas con linterna central en la arquitectura granadina”, A.A., XXIV, fasc. 1, 1959, p. 197 [15]-220 [38], cité, L. Torres Balbas, "Salas con linterna central”, A.A., XXIV, fasc. 1.

Velasquez Bosco (R.), Medina Azzahra y Alamiriya, Madrid, 1919, cité, R. Velasquez Bosco, Medina Azzahra.

Zbiss (S.-M.), Corpus des inscriptions arabes de Tunisie, notes et documents, XIII, t. I, Tunis : Imprimerie S.A.P.I., 1955.

Zbiss (S.-M.), Corpus des inscriptions arabes de Tunisie, Inscriptions de Monastir, Tunis : La Presse, 1960.

ART ET ARCHÉOLOGIE DU MAROC

Études générales

Basset (H.) et Terrasse (H.), “Sanctuaires et forteresses almohades”, H, IV, 1924, 1er trim., “Tinmel”, p. 9-91, H, IV, 1924, 2e trim., “Les deux kotobîya, p. 181-203, H, VI, 2e-3e trim., III, “Le minaret de la Kotobîya”, p. 107-117 ;IV, “L’oratoire de la Kotobîya”, p. 169-207 ;VI, “La mosquée de la Qasba”, p. 208-270, cité, H. Basset et H. Terrasse, “Sanctuaires et forteresses”, H.

Basset (H.) et Lévi Provençal, “Chella, une nécropole mérinide”, H, II.

Caillé (J.), La ville de Rabat jusqu’au Protectorat français (histoire et archéologie), 3 vol., Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines, Paris, éd. d’Art et d’Histoire, 1949, cité, J. Caillé, “Rabat”.

Deverdun (G.), Marrakech des origines à 1912, 2 vol., Rabat : éd. Techniques nord-africaines, 1966.

Deverdun (G.), Inscriptions arabes de Marrakech, Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines, LX, Rabat : éd. Techniques nord-africaines, 1956.

Galloti (J.), “Sur une cuve de marbre datant du Khalifat de Cordoue (991-1008), H, III, p. 363-391, cité, J. Galloti, “Sur une cuve de marbre, H, III.

Galloti (J.), “Le lanternon du minaret de la Koutoubia à Marrakech (1194-1197 J.-C.)”, H, III, p. 37-68, cité, J. Galloti, “Lanternon du minaret de la Koutoubia”, H, III.

Maslow ((B.), Mosquées de Fès et du Nord du Maroc, Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines, XXX, Paris : éd. d’Art et d’Histoire, MCMXXXVII, cité, B. Maslow, Mosquées de Fès.

Meunié (J.) et Terrasse (H.), Recherches archéologiques à Marrakech, Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines, LIV, Paris : Arts et métiers graphiques, 1952, cité, J. Meunié et H. Terrasse, Recherches.

Meunié (J.) et Terrasse (H.), Nouvelles recherches archéologiques à Marrakech, Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines, LXII, Paris : Arts et métiers graphiques, 1957, cité, J. Meunié et H. Terrasse, Nouvelles recherches.

Paccard (A.), Le Maroc et l’artisanat traditionnel islamique dans l’architecture, 2 vol., Saint-Jorioz, France : éd. atelier 74, 1979, cité, A. Paccard, Maroc.

Terrasse (Ch.), Médersas du Maroc, Paris : éd. A. Morancé, 1927, cité, Ch. Terrasse, Médersas.

Terrasse (H.), “Le décor des portes anciennes du Maroc”, H, III, 1923, p. 147-174, cité, H. Terrasse, “Portes anciennes du Maroc”, H, III.

Terrasse (H.), La Grande Mosquée de Taza, Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines, XXXIX, Paris, éd. d’Art et d’Histoire, MCMXLIII, cité, H. Terrasse, Taza.

Terrasse (H.), “Trois bains mérinides du Maroc”, Mélanges W. Marçais, Paris : éd. Maison-neuve et Cie, 1950, p. 311-320, cité, H. Terrasse, “Trois bains mérinides”, Mélanges W. Marçais.

Terrasse (H.), “Un bois sculpté du xiie siècle trouvé à Marrakech”, A.A., XXXIV, fasc. 2, p. 419-420, cité, H. Terrasse, “Bois sculpté de Marrakech”, A.A., XXXIV.

Terrasse (H.), “Les portes de l’Arsenal de Salé”, II, p. 357-371, cité, H. Terrasse, “Portes de l’Arsenal de Salé”, H, II.

Terrasse (H.) et Hainaut (J.), Les Arts décoratifs au Maroc, Paris, 1925.

Terrasse (M.), L’architecture hispano-maghrébine et la naissance d’un nouvel art marocain à l’âge des Mérinides, thèse de Doctorat d’État, 2 vol., Paris, 1979, cité, M. Terrasse, Architecture hispano-maghrébine.

Terrasse (M.), “Le mobilier liturgique mérinide”, B.A.M., X, cité, M. Terrasse, “Mobilier liturgique”, B. A. M., X.

Terrasse (M.), “Recherches archéologiques d’époque islamique en Afrique du Nord, Communication, Comptes rendus de l’Académie des Inscriptions, cité, M. Terrasse, “Recherches archéologiques d’époque islamique en Afrique du Nord”.

Études sur Fès

Bel (A.), “Inscriptions arabes de Fès”, J.A., (1917-1919), Paris : Imprimerie Nationale, MDCCCCXIX, cité, A. Bel, “Inscriptions arabes”, J.A. Bel (A.), Les industries céramiques à Fès, Alger-Paris, 1918.

Deverdun (A.), “Une nouvelle inscription idrisite 263H/877 J.-C”, Mélanges d’histoire et d’archéologie de l’Occident musulmán, II (Hommage à G. Marçais), Alger, 1957, cité, A. Deverdun, Nouvelle inscription idrisite.

Deverdun (A.), “Al-Karawiyyīn”, E.I.2, IV, p. 657-661, cité, A. Deverdun, Al-Karawiyyīn, E.I.2, IV.

Maslow (B.) et Terrasse (H.), “Une maison mérinide de Fès”, Deuxième congrès des Sociétés Savantes de l’Afrique du Nord, Tlemcen, 1936, II, p. 503-510, cité, B. Maslow et H. Terrasse, “Maison mérinide”, Deuxième congrès des Sociétés Savantes de l’Afrique du Nord, 1936, II.

Massignon (L.), “Enquête sur les corporations d’artisans et de commerçants au Maroc (1923-1924)”, R.M.M., 58, 1924, p. 1-250, cité, L. Massignon, “Enquête sur les corporations”, R. M. M., 58, 1924.

Ricard (P.), “Les métiers manuels à Fès”, H, 1924, 2e trim., p. 205-224, cité, P. Ricard, “Métiers manuels”, H, 1924, 2e trim.

al-Tazi (A.), La mosquée al-Qaraouiyin, 3 vol., Beyrouth : Allubnani, 1972, cité, Abdulhadi al-Tazi, Qaraouiyin.

Terrasse (H.), La mosquée al-Qaraouiyin à Fès, Archéologie Méditerranéenne, III, Paris : C. Klincksieck, 1968, cité, H. Terrasse, Qaraouiyin.

Terrasse (H.), La mosquée des Andalous à Fès, Publications de l’Institut des Hautes Études Marocaines, XXXVIII, Paris : éd. d’Art et d’Histoire, 1942, cité, H. Terrasse, Andalous.

Terrasse (H.), “Fās”, E.I.2, II, p. 840-843, cité, H. Terrasse, “Fās”, E.I.2, II.

Terrasse (H.), “Chapiteaux oméiyades d’Espagne à la mosquée d’al-Qarawiyyīn de Fès, A. A., XXVIII, fasc. 1, 1963, p. 211-216 [6], cité, H. Terrasse, “Chapiteaux oméiyades”, A.A., XXVIII, fasc. 1.

Terrasse (H.), “La mosquée almohade de Bou Jeloud à Fès”, A. A., XXIX, fasc. 2, p. [27] 355 [35] 363, cité, H. Terrasse, “Mosquée almohade de Bou Jeloud”, A. A., fasc. 2.

Terrasse (H.), “La médersa mérinide de Fès-Jdid”, A.A., XXVII, fasc. 1, 1962.

Terrasse (H.), “Une porte mérinide de Fès Jdid”, Annales de l’Institut d’Études Orientales, VI, Alger : éd. J. Carbonel.

Terrasse (M.), Mission à Fès consacrée aux vitraux de la madrasa Aārīn, Rabat, le 17 juin 1977, p. 1-8, cité, M. Terrasse, Mission à Fès, consacrée aux vitraux de la madrasa Attarine.

Touri (A.), Oratoires de quartiers de Fès. Essai d’une typologie, thèse de 3e cycle inédite, soutenue en 1980, cité, A. Touri, Oratoires de quartiers.

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 1989

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540