Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le développement, une affaire d’ONG?

 | 
Caroline Abu-Sada
, 
Benoît Challand

4. « L’INDH n’achète que des vaches ! » mobilisation de ressources et notabilité à l’épreuve du développement au Maroc

«INDH Only Buys Cows!» Resources Mobilisation and Notability in the Test of Development in Morocco

Irene Bono

Résumé

La transformation de toute « machine à développement » en initiatives concrètes passe par sa greffe à un contexte sociopolitique précis et par son énonciation de la part des acteurs locaux. Ce papier explore cette hypothèse à partir de l’engagement de l’élite d’el-Hajeb, au Maroc, dans une association qui soutient la mise en œuvre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Une analyse des fonctions demandées à une telle association aide à reconstruire la catégorie sociologique de « notable », tout en suggérant à la fois les limites heuristiques de la catégorie d’« association » pour saisir les protagonistes de la participation au développement.

The socio-political context in which a «development machine» takes place has to he considered in order to capture the transformation of it into concrete activities. Starting from this assumption, this paper explores the engagement of a local elite association in the Moroccan province of el- Hajeb in the implementation of the National Initiative for Human Development (NIHD), in terms of «enunciation s perspective». The sociological category of notable is reconstructed through the analysis of the role of this association in the development process. The analysis helps to shed light over the heuristic limits of the category of « association » in tackling the actors involved in participatory development.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le canton est son affaire et il doit faire tout ce qu’il faut, puisqu’aussi bien la réalité elle-même lui dicte ce qu’il a à faire. Il est embarqué, il faut qu‘il soit évergète1.

Introduction : La greffe du « chantier du développement »

Le 18 mai 2005, le roi du Maroc Mohamed VI s’adressa à la population pour soulever l’attention publique sur le problème de la « pauvreté2 » : au regard des conditions de vie « inacceptables » causées par cette dernière, le souverain expliqua que l’objectif du développement du pays ne pouvait pas relever « de l’assistance ponctuelle ou de l’action caritative spontanée ». C’est ainsi que Mohamed VI annonça le lancement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH)3, tout en expliquant que celle-ci n’allait être « ni un projet ponctuel, ni un programme conjoncturel », mais plutôt « un chantier de règne, ouvert en permanence ».

L’INDH peut en effet compter sur un appareil organisationnel, de procédures et de moyens financiers extraordinaires...

Auteur

Irene Bono est post-doctorante auprès du département d’études politiques de l’Université de Turin. Ses recherches concernent les pratiques et les narratives liées aux acteurs non institutionnels en politique, en prêtant attention au processus de formation de l’État et aux modes d’exercice du pouvoir. En adoptant une telle approche dans l’étude des politiques de développement au Maroc, elle a récemment publié « Activisme associatif comme marché du travail. Normalisation sociale et politique par les activités génératrices de revenus » paru dans Politique africaine, et In nome della società civile. Un caso di sviluppo partecipato in Marocco, chez l’éditeur italien Guerini.

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540