Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le développement, une affaire d’ONG?

 | 
Caroline Abu-Sada
, 
Benoît Challand

Préface

Caroline Abu-Sada et Benoît Challand

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette publication s’inscrit dans le cadre du programme « Tanmia. Le “Développement” : fabrique de l’action publique dans le monde arabe ? » (2008-2011). Ce projet est financé par le programme « Les Suds aujourd’hui » de l’Agence nationale de la recherche (ANR) française, et coordonné par Myriam Catusse et Géraldine Chatelard à l’Institut français du Proche-Orient.

Les chapitres présentés dans cet ouvrage ont été discutés avec l’ensemble des participant(e)s au projet Tanmia les 19, 20 et 21 mars 2010 à Genève lors de la 4e rencontre du programme de recherche, en partenariat avec l’Institut de hautes études internationales et du développement et son Center on Conflict, Development and Peace Building1. Les chapitres ont été ensuite retravaillés en vue d’une publication à partir de l’automne 2010 avec un dernier effort intensif pour boucler le manuscrit au printemps 2011.

Les auteurs décrivent séparément la nature de leur terrain, mais dans la plupart des cas les identités des association...

Auteurs

Caroline Abu-Sada est coordinatrice de l’Unité de recherches de Médecins sans frontières-Suisse. Elle a publié sa thèse de doctorat aux presses de l’IFPO en 2007 (ONG palestiniennes et construction étatique. L’expérience de Palestinian Agricultural Relief Committees (PARC) dans les Territoires occupés palestiniens, 1983-2005, Beyrouth, Presses de l’Ifpo, 2007). Elle a publié de nombreux articles sur le développement et les ONG dans le monde arabe et vient d’achever un ouvrage sur la perception de l’action humanitaire et de MSF (Dans l’œil des autres. Perception de l’action humanitaire et de MSF, Lausanne, éditions Antipodes, 2011). Elle participe au comité directeur du CERAH (Centre de recherches sur l’action humanitaire, IHEID/Université de Genève).

Benoît Challand est visiting associate professor auprès de la New School for Social Research, département de politique, à New York. Il est également research fellow à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) de Genève, où il coordonne un projet de recherches sur les organisations caritatives islamiques dans le monde arabe. Il a publié Palestinian Civil Society : Foreign Donors and the Power to Promote and Exclude avec Routledge en 2009, de nombreux articles sur la politique palestinienne et des ouvrages de nature plus théorique (en collaboration avec Chiara Bottici) The Myth of the Clash of Civilizations (Routledge) et The Politics of Imagination (Birkbeck Law Press).

© Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540