Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Hà Nội, future métropole

 | 
Sylvie Fanchette

Troisième partie. Périphéries : une intégration à l’encontre de la dynamique des villages

Chapitre 9. Accès au foncier, nouveaux acteurs et remise en cause des activités péri-urbaines

Sylvie Fanchette, Yves Duchère, Juliette Segard et Lê Văn Hùng

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis deux décennies, l’aménagement du territoire vietnamien, et des territoires urbains et péri-urbains en particulier, connaît une importante diversification de ses acteurs et de son mode de gouvernance. À une planification centralisée, orchestrée par le gouvernement et mise en place par les entreprises d’État, s’est progressivement substituée une planification décentralisée, impliquant de nouveaux acteurs, strictement privés, ou semi-privés.

Contrairement aux autres métropoles d’Asie du Sud-Est du monde capitaliste qui se sont engagées dès les années 1970 dans un processus de métropolisation et ont transformé de larges périmètres de terres agricoles en terres à bâtir, le Vietnam a créé très tardivement un réel marché foncier. La terre appartient à l’État, seul capable de changer son statut, et il attribue en usufruit selon des contrats à durée déterminée les terres aux paysans.

En revanche, en Thaïlande mais surtout en Indonésie, la conversion des terres en périphérie urbaine a ét...

Auteurs

Fanchette Sylvie est docteur en géographie de l’université de Paris 8 et habilitée à diriger des recherches. Elle est chargée de recherche à l’IRD depuis 1993 et appartient à l’UMR Ceped.
Elle étudie principalement le processus d’urbanisation dans les zones rurales très peuplées et les conditions de la densification de la population dans les deltas du Nil et du fleuve Rouge. Au Vietnam, elle s’intéresse à l’industrialisation rurale et au processus de péri-urbanisation dans le contexte de la métropolisation de la capitale vietnamienne.

Duchère Yves est docteur en géographie, option géopolitique, de l’université de Paris 8.
Il a soutenu en 2015 une thèse sur Métropolisation, gouvernance de l’environnement et enjeux de pouvoir : le cas de trois clusters de villages de métier de Hanoi et Bac Ninh. Il s’intéresse aux conflits fonciers et aux problèmes environnementaux dans les villages péri-urbains de Hà Nội. Il analyse le rôle des différents acteurs des villages dans la gestion et l’aggravation des problèmes environnementaux.

Segard Juliette est docteur en géographie de l’université Paris-Ouest-Nanterre depuis 2014. Sa thèse s’intitule « Du rural à l’urbain dans la périphérie de Hà Nội. Villages de métier, pouvoir et territoire ».
Elle étudie les recompositions, économiques mais également spatiales, des villages de métier du péri-urbain, dans un contexte d’extension de la ville, d’urbanisation croissante de ses zones avoisinantes et de réorganisation administrative.

© IRD Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540