Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Hà Nội, future métropole

 | 
Sylvie Fanchette

Deuxième partie. Années 2000 : hisser Hà Nội au rang de métropole

Chapitre 7. Les villages péri-urbains : un inégal accès aux terres constructibles

Sylvie Fanchette, Juliette Segard, Nguyễn Văn Sửu et Trần Nhật Kiên

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans le delta du fleuve Rouge, un processus d’urbanisation in situ très actif est lié aux densités très élevées de population et à la diversification des activités en lien avec la riziculture inondée, grande consommatrice de main-d’œuvre. Dans la zone péri-urbaine densément peuplée – plus de 2 000 hab./km2 (voir chapitre 8) – et pluri-active, la pression foncière villageoise est croissante. En raison de la décohabitation des ménages urbanisés et de l’arrivée de migrants, la demande de terres résidentielles s’élève (la densité résidentielle dans les villages du district péri-urbain de Hoài Đức est de 166 habitants à l’hectare en 2009, soit une densité de type urbain).

De même, les artisans et commerçants, depuis l’intégration du pays dans l’économie de marché, multiplient les demandes auprès des autorités locales qui ont, jusqu’à présent, verrouillé l’accès au foncier, pour obtenir des terres de production. L’État, et maintenant les provinces, sont les seuls à pouvoir changer le statu...

Auteurs

Fanchette Sylvie est docteur en géographie de l’université de Paris  8 et habilitée à diriger des recherches. Elle est chargée de recherche à l’IRD depuis 1993 et appartient à l’UMR Ceped.
Elle étudie principalement le processus d’urbanisation dans les zones rurales très peuplées et les conditions de la densification de la population dans les deltas du Nil et du fleuve Rouge. Au Vietnam, elle s’intéresse à l’industrialisation rurale et au processus de péri-urbanisation dans le contexte de la métropolisation de la capitale vietnamienne.

Segard Juliette est docteur en géographie de l’université Paris-Ouest-Nanterre depuis 2014. Sa thèse s’intitule « Du rural à l’urbain dans la périphérie de Hà Nội. Villages de métier, pouvoir et territoire ».
Elle étudie les recompositions, économiques mais également spatiales, des villages de métier du péri-urbain, dans un contexte d’extension de la ville, d’urbanisation croissante de ses zones avoisinantes et de réorganisation administrative.

Nguyễn Văn Sửu est docteur en anthropologie de la Australian National University. Il est directeur du département d’Anthropologie, de l’Université nationale du Vietnam à Hà Nội.
Il s’intéresse à l’anthropologie du développement, à l’industrialisation rurale et l’urbanisation au Vietnam. Il étudie spécifiquement les changements de tenure foncière, les différenciations rurales et les conflits fonciers depuis l’ouverture économique et leur aggravation dans les zones touchées par la métropolisation

Trần Nhật Kiên est architecte et docteur en géographie de l’université de Toulouse 2-Le Mirail. Il est chercheur et maître-assistant à l’École supérieure d’architecture de Hà Nội.
Dans ses recherches et ses enseignements, il travaille sur les questions relatives aux transformations socio-culturelles, morphologiques et géomantiques des villages aux alentours de Hà Nội dans un contexte d’urbanisation accélérée après 1986.

© IRD Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540