Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Hà Nội, future métropole

 | 
Sylvie Fanchette

Deuxième partie. Années 2000 : hisser Hà Nội au rang de métropole

Chapitre 5. Les réformes foncières et l’ouverture économique

Laurent Pandolfi, Danielle Labbé et Julie‑Anne Boudreau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pendant la période du vaste programme national de logement mis en œuvre par le ministère de la Construction entre 1975 et 1985, on construisit 80 000 logements par an à Hà Nội dans les KTT ou Khu tập thể, unités collectives de logements destinés principalement aux fonctionnaires. Puis ce nombre tomba à 40 000 en 1986. Si la production de logements dans la capitale durant les trente années d’économie collectiviste fut insuffisante, c’est en grande partie dû au doublement de la population, mais aussi aux destructions nombreuses lors des bombardements américains de 1966 et 1972 (Parenteau, 1997 ; Pandolfi, 2001).

À la fin des années 1980, face à l’incapacité de l’État d’assurer le droit au logement subventionné pour ses fonctionnaires (environ 30 % des cadres et employés d’État résidaient dans des logements publics), ceux-ci se mirent à construire massivement et de façon incontrôlée : un marché noir des terrains à bâtir émergea. Le cadre rigide de la gestion non marchande des usages du ...

Auteurs

Pandolfi Laurent est docteur en urbanisme de l’Institut français d’urbanisme, spécialiste du foncier urbain au Vietnam et ancien codirecteur de l’Institut des métiers de la ville de Hà Nội.
Il est actuellement responsable du secteur Asie pour le service d’urbanisme de la région Île-de-France. Il est chargé de la mise en œuvre de projets de coopération visant à améliorer les compétences de la maîtrise d’ouvrage publique locale dans le domaine de l’urbanisme, de l’aménagement et des services urbains.

Labbé Danielle est docteur en urbanisme de la School of Community and Regional Planning (Vancouver). Elle est professeure adjointe en urbanisme à l’Institut d’urbanisme de l’université de Montréal (Canada).
Elle s’intéresse à la péri-urbanisation des villes du Sud-Est asiatique, notamment à celle de Hà Nội dont elle a fait son terrain de thèse, à la gestion du patrimoine architectural et urbain dans les contextes nord-américain et du Sud-Est asiatique et à la production de l’habitat, la gouvernance urbaine et l’informalité dans les villes du Sud global.

Boudreau Julie-Anne est docteur en études urbaines de la School of Public Policy and Social Research de la University of California à Los Angeles (Ucla). Elle est actuellement professeure agrégée à l’Institut national de la recherche scientifique, centre Urbanisation culture société (INRS-UCS) à Montréal, et titulaire de la chaire de recherche du Canada sur l’urbanité, l’insécurité et l’action politique.
Elle a fondé et anime le laboratoire Ville et espaces politiques (Vespa). Son travail porte sur le rapport des citoyens à l’État dans un contexte d’urbanisation.

© IRD Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540