Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Hà Nội, future métropole

 | 
Sylvie Fanchette

Première partie. Une ville tissée d’eaux et de villages

Chapitre 1. Hà Nội entre les « eaux »

Sylvie Fanchette, Romain Orfeuvre et Trần Nhật Kiên

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Formée à l’origine à partir de villages urbains maillés de mares et d’étangs, le quartier des 36 rues et corporations, et d’une citadelle où l’eau circulait via des douves en lien avec le réseau hydraulique, la ville de Hà Nội s’est étendue sur ses marges, intégrant villages très peuplés et pluri-actifs et cuvettes lacustres dans son périmètre. Elle s’est édifiée « entre » les eaux et « sur » les eaux à des rythmes très variables dans ce milieu très vulnérable aux inondations et sous la menace des crues d’un fleuve dangereux coulant au-dessus de la plaine. L’eau fait partie intégrante de la ville de Hà Nội, et même si la ville tourne le dos au fleuve, caché par d’imposantes digues, elle est visible par la multitude de lacs qui maillent son territoire. En plus de leurs fonctions anti-inondations, ces lacs jouent de nombreux rôles, économiques pour les villages de métier, culturels et symboliques. Dans cette civilisation « hydraulique », de nombreux rituels sont pratiqués lors des fes...

Auteurs

Fanchette Sylvie est docteur en géographie de l’université de Paris 8 et habilitée à diriger des recherches. Elle est chargée de recherche à l’IRD depuis 1993 et appartient à l’UMR Ceped.
Elle étudie principalement le processus d’urbanisation dans les zones rurales très peuplées et les conditions de la densification de la population dans les deltas du Nil et du fleuve Rouge. Au Vietnam, elle s’intéresse à l’industrialisation rurale et au processus de péri-urbanisation dans le contexte de la métropolisation de la capitale vietnamienne.

Orfeuvre Romain est architecte DPLG.
Il participe depuis 2007 au projet de coopération Hà Nội-Toulouse sur la préservation du patrimoine architectural, urbain et immatériel du Vieux Quartier (inventaires, réglementations, expositions, restauration de lieux de culte, d’habitations, d’ensembles architecturaux…). Il travaille actuellement à la création d’un centre du patrimoine du Vieux Quartier et notamment de l’exposition permanente qui retracera l’histoire du quartier depuis sa genèse jusqu’à aujourd’hui.

Trần Nhật Kiên est architecte et docteur en géographie de l’université de Toulouse 2 – Le Mirail. Il est chercheur et maître-assistant à l’École supérieure d’architecture de Hà Nội.
Dans ses recherches et ses enseignements, il travaille sur les questions relatives aux transformations socio-culturelles, morphologiques et géomantiques des villages aux alentours de Hà Nội dans un contexte d’urbanisation accélérée après 1986.

© IRD Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540