Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Migrants des Suds

 | 
Virginie Baby-Collin
, 
Geneviève Cortes
, 
Laurent Faret
, 
et al.

Partie 3. Le migrant, un acteur du développement ?

Chapitre 10. Transferts migratoires, trajectoires de mobilité et développement Regards croisés sur la Bolivie et le Mexique

Virginie Baby-Collin, Geneviève Cortes et Laurent Faret

Résumé

Dans le cadre d’une réflexion sur les impacts des migrations sur le développement des espaces d’origine, ce chapitre propose une analyse comparée des liens entre transferts monétaires de la migration, systèmes de mobilité et trajectoires de migration en Bolivie et au Mexique. À partir d’une proposition méthodologique sur la mesure des transferts monétaires et leur usage, l’objectif est de mettre en évidence deux modèles différenciés des usages de l’argent de la migration, réalisés au niveau individuel et familial dans les lieux d’origine (usage productif ou non). Si ces modèles sont liés à des contextes de ruralité différenciés, ils varient également selon des éléments qui tiennent à l’intensité et aux rythmes de mobilité (degré de circulation, durée migratoire, etc.). À partir de cette analyse, les auteurs proposent une lecture des stratégies plurielles d’investissements productifs et des dynamiques de pluriactivité dont on observe un développement significatif dans les lieux d’émigration. Les parcours d’ascension socio-économique des acteurs qui les mettent en place sont significatifs de la forte imbrication des logiques de développement socioéconomique local et des dynamiques de migration/circulation à l’échelle internationale. La création d’activités nouvelles associée au maintien de l’ancrage des migrants dans leur espace d’origine font de ceux-ci des acteurs clés du développement local. Mais plus largement, la question est posée de l’articulation sur le long terme des dynamiques de circulation avec les processus et modèles de développement des régions concernées.

As part of a reflection on the impacts of migration on the development process in emigration regions, this chapter offers a compared analysis of the links between migrant remittances, mobility and migration trajectories in Bolivia and Mexico. Starting with a methodological proposition on the measure of remittances and their use in receiving localities, the objective is to highlight two differentiated models of remittance use, developed at the individual and family level (productive or unproductive use). If these models are the expression of differentiated rural contexts, they also include elements that deal with the intensity and the rhythm of mobility (degree of circulation, migratory duration, etc.). On the basis of this analysis, the authors focus on the significant development of plural productive investment strategies and dynamics of pluriactivity in the places of origin. The socioeconomic advancement of the migrants who implement such strategies reveals the strong interaction between the logics of local socioeconomic development and the dynamics of migration/circulation on an international level. The creation of new activities related to the migrants taking roots in their places of origin turns these migrants into key actors of the local development. But more widely, the question about the relations in the long term between the migration dynamics and the development processes and models in the regions concerned is raised.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’échelle mondiale, l’Amérique latine et les Caraïbes sont la première région réceptrice de transferts monétaires de la migration, avec une forte croissance des volumes au cours des deux dernières décennies. Cette position, de toute évidence, est en grande partie liée à l’ampleur de l’émigration mexicaine (Sela, 2005). Selon la Comición Económica para la América Latina (Cepal « Panorama social de 2005 »), 55 % des transferts des émigrés latino-américains et des Caraïbes seraient perçus par le Mexique et l’Amérique centrale1, 31 % par les pays sud-américains et 14 % par les pays de la région caraïbe. En considérant le poids relatif des transferts monétaires dans les pays récepteurs, en revanche, la part des adultes mexicains recevant des transferts monétaires est comparable à celle de certains pays andins, comme la Bolivie (respectivement 18 % et 11 %)2.

L’importance des transferts monétaires de la migration internationale suscite un vif débat autour du lien entre migration et dével...

Auteurs

géographe, maître de conférence à l’université de Provence, membre de l’UMR Telemme (UMR 6570, « Temps, espaces et langages en Europe méridionale et méditerranéenne », Aix-en-Provence). Ses recherches portent sur les métropoles latino-américaines et méditerranéennes, les pratiques citadines, la construction de l’urbanité et les territorialités des groupes de migrants internationaux, entre Amérique latine et Europe méridionale (Espagne et France méditerranéenne).

géographe, maître de conférence habilitée à diriger des recherches à l’université Paul-Valéry de Montpellier. Ses recherches portent sur les migrations et les mobilités spatiales dans leurs liens avec les constructions territoriales et les enjeux du développement en Amérique latine et en Europe. Elle est directrice du laboratoire MTE « Mutations des territoires en Europe », unité mixte de recherche du CNRS et de l’université de Montpellier-III.

géographe, professeur à l’université Paris-Diderot. Ses recherches portent sur les dynamiques migratoires et les transformations territoriales en Amérique latine. Il est directeur de la revue L’Ordinaire latino-américain et responsable de l’axe « Circulations, réorganisations des territoires et gouvernance » de l’UMR Sedet « Sociétés en développement dans l’espace et dans le temps ».

© IRD Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable