Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Migrants des Suds

 | 
Virginie Baby-Collin
, 
Geneviève Cortes
, 
Laurent Faret
, 
et al.

Partie 1. La construction du transnational

Chapitre 2. La circulation migratoire de footballeurs en Europe

Flux transnationaux de joueurs africains

Raffaele Poli

Résumé

Dans ce chapitre, la circulation migratoire des footballeurs exerçant leur métier en Europe est analysée comme l’une des facettes des mobilités migratoires contemporaines. Dans un premier temps, le fonctionnement du « marché des transferts » et l’évolution des logiques économiques de ce secteur du monde sportif professionnel sont décrits pour mettre en exergue les facteurs à l’origine d’une forte mobilité des footballeurs, tant à l’échelle nationale qu’internationale. L’analyse est ensuite centrée sur les footballeurs recrutés en Afrique par des clubs européens. Dans une perspective longitudinale, l’étude quantitative de la circulation intra-européenne de ces joueurs permet d’opérer une distinction entre espaces plate-forme, espaces d’aboutissement, espaces tremplin et espaces relais. À la lumière de cette analyse, la circulation migratoire des footballeurs professionnels peut être définie comme une séquence de courts séjours dans différentes villes effectués dans le contexte d’un environnement économique structurellement organisé pour la rendre rentable, au sein duquel les transferts s’accompagnent d’un échange de capitaux, dont profitent en grande partie les intermédiaires isolés ou organisés en sociétés de placement qui dirigent les flux.

In this chapter, the migratory circulation of the soccer players practicing in Europe is analysed as one of the aspects of contemporary migratory mobilities. At first, the «transfer market» and the development of the economic logics in this sector of the professional sports are described to highlight factors at the origin of a large mobility of the soccer players, on a national as well as on an international basis. Then, the analysis focuses on the football players recruited in Africa by European clubs. According to a longitudinal perspective, the quantitative study of the intra-European circulation of these players allows to make a distinction between platform spaces, conclusion spaces, springboard spaces and relay spaces. Based on this analysis, the migratory circulation of the professional players can be defined as a series of short stays in various cities in the context of an economic environment structurally organized to make it profitable. In this environment, transfers come along with capital flows that mainly benefit the isolated intermediaries or those who are organized in investment companies, both leading to a flow management activity.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans le milieu académique anglo-saxon, la notion de transnationalisme a profondément marqué l’émergence d’un nouveau paradigme dans l’étude des migrations (Portes et al., 1999 ; Portes, 1999 ; Vertovec, 1999 ; Faist, 2000 ; Fibbi, 2002 ; Vertovec, 2003). Dans le cadre de cette nouvelle approche, l’accent s’est déplacé de l’étude des différentes manières par lesquelles les migrants sont assimilés ou s’intègrent dans leurs « sociétés d’accueil » à l’analyse des différentes modalités par lesquelles ces migrants tissent des liens « transnationaux » entre zones de départ et zones d’arrivée, que ce soit au niveau économique, politique ou culturel. Nina Glick Schiller, Linda Basch et Cristina Szanton Blanc ont défini le transnationalisme dans l’étude des migrations comme « the process by which immigrants forge and sustain simultaneous multi-stranded social relations that link together their societies of origin and settlement » (1995 : 48).

En France, le concept de circulation migration a ét...

Auteur

docteur en géographie des universités de Neuchâtel et de Franche-Comté, collaborateur scientifique au Centre international d’étude du sport et maître-assistant à l’Institut des sciences du sport et de l’éducation physique de l’université de Lausanne.

© IRD Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable