Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Insularité et développement durable

 | 
François Taglioni

Partie 4. Gouvernance et interactions

Repenser les liens entre agriculture et environnement dans les territoires insulaires

Intérêts et limites du concept de service environnemental

Rethinking the relations between agriculture and environment in the insular territories. Interest and limits of the concept of environmental service

William’s Daré, Xavier Augusseau, Julie Michalski, Martine Antona, Muriel Bonin, Jérôme Queste et Élodie Valette

Résumé

La notion de service environnemental (SE) permet d’analyser la prise en compte de la question environnementale dans les politiques publiques. Nous avons conduit cet exercice dans deux territoires insulaires tropicaux soumis à la législation européenne, la Réunion et la Guadeloupe. Nous avons décrit le paysage général des instruments de politiques agricoles qui visent à protéger l’environnement, puis nous avons reconstruit la trajectoire de l’un de ces dispositifs, les mesures agri-environnementales. Le bilan de l’appropriation des dispositifs et de leur nouvelle philosophie reste mitigé et paradoxal. Afin de répondre facilement aux exigences administratives européennes, les institutions réunionnaises et guadeloupéennes continuent de promouvoir l’intensification de ces agricultures insulaires. Nous discutons enfin de l’intérêt d’une appropriation du concept de SE pour conduire davantage ces agricultures dans la voie du développement durable.

The concept of Environmental Services (ES) is used to analyse how environmental issues are tackled by public policy. We conduct our analysis in two French tropical islands where European acts are applied: Réunion and Guadeloupe. We describe the general frame of agricultural policy, which is developed for environmental protection. We survey through interviews the history of one of these policy tools: the Agri-Environmental Measures. The assessment of these AEM is quite paradoxical as regards to the appropriation of the AEM and of their new rationale. In the Reunion Islands and in Guadeloupe, the agricultural institutions are still promoting intensification to fulfil easily the European administrative requirements. We discuss how the appropriation of the ES concept is a way to sustainable agricultural development.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Définition du concept de service environnemental et liens avec le développement d’une agriculture durable

La contribution de l’agriculture à la fourniture de services environnementaux (SE) est devenue une question majeure des politiques agricoles. En France, cette question est à relier à l’ensemble des dispositifs qui, depuis les années 1990, traduisent la prise en compte de l’environnement dans l’espace rural, depuis les plans de développement durable jusqu’à l’apparition du concept de multifonctionnalité de l’agriculture inscrit dans la Loi d’orientation agricole de 1999. En 2003, le Millenium Ecosystem Assessment (MEA) a proposé une définition des « ecosystem services » (ES) comme « the benefits people obtain from ecosystems » (MEA, 2003) et établi une typologie de ces services dépendant du bon fonctionnement des écosystèmes, depuis la production alimentaire (ou services d’approvisionnement), les services de régulation (comme la capacité de modifier le fonctionnement biophysique –...

Auteurs

williams.dare@cirad.fr
Chercheur, Cirad/UPR Green

xavier.augusseau@cirad.fr
Chercheur, Cirad/UMR Tetis, la Réunion

julie.michalski@cirad.fr
Chercheur, Cirad, Le Havre

martine.antona@cirad.fr
Chercheur, Cirad/UPR Green Montpellier
Note portant sur l’auteur

Ce travail a été réalisé dans le cadre du projet Serena, financé par l’Agence nationale de la recherche en France.

muriel.bonin@cirad.fr
Chercheuse, Cirad/UMR Tetis, Montpellier

jerome.queste@cirad.fr
Chercheur, Cirad/UPR Green, La Réunion

elodie.valette@cirad.fr
Chercheur, Cirad, UMR Tetis, Montpellier

© IRD Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable