Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Insularité et développement durable

 | 
François Taglioni

Partie 3. Économie, enjeux et risques

Les transports à la Réunion, « sur la voie » du développement durable ?

Transports in Reunion Island, “on the way” of sustainable development?

Marie-Annick Lamy-Giner

Résumé

À la Réunion, une île marquée par le règne du « tout automobile » et en proie à une congestion permanente, la question des transports se veut cruciale. D’autant que l’île manque d’espace et que la pression démographique continue d’être forte. Dans un tel contexte, les aménagements actuels et futurs sont-ils en adéquation avec une politique de développement durable, dans une île qui veut devenir exemplaire en la matière, ou ne sont-ils que des demi-mesures, faute de mieux ? Ce petit territoire insulaire français, et région ultrapériphérique européenne, a-t-il les moyens de ses ambitions ?

In Reunion, an island marked by the reign of “everything automotive” and suffering a permanent congestion, the transport issue is crucial. Especially that the island lacks space and that the demographic pressure continues to be strong. In this context the current and future developments are they in line with a policy of sustainable development, in an island which wants to become exemplary on the matter, or are they only half-measures for lack of anything better? This small insular territory, and Ultraperipheric European Region, does it have the means of its ambitions?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les transports sont un élément primordial de tout développement durable parce qu’ils doivent non seulement répondre à des logiques multiples qu’elles soient économiques, sociales, politiques ou techniques mais aussi parce qu’ils ont une incidence majeure sur l’environnement (Joumard, 2005). Aujourd’hui, il s’agit d’accroître ou améliorer la mobilité, tout en réduisant ou limitant l’impact sur l’environnement (Orfeuil, 2007). Dans l’idéal, toute politique et tout aménagement en matière de transport se devraient de répondre à cette double exigence. Qu’en est-il dans les petits territoires insulaires, lesquels sont parfois contraints par le manque d’espace, une répartition spatiale déséquilibrée de la population et une croissance démographique soutenue ? Sont-ils en mesure de gérer les enjeux liant transport et développement durable ? Pour l’heure, dans beaucoup de petites îles, que ce soit à Malte, à Maurice, en Martinique ou à Tahiti, il n’existe pas d’alternative à l’automobile et e...

Auteur

malamy@univ-reunion.fr
Maître de conférences, université de la Réunion, Cregur

© IRD Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable