Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Insularité et développement durable

 | 
François Taglioni

Partie 3. Économie, enjeux et risques

Enjeux et réalité de l’activité écotouristique au Mozambique : le cas de l’archipel de Bazaruto

Challenges and realities of ecotourism in Mozambique: The case of Bazaruto Archipelago

Fabrice Folio

Résumé

Situé dans la province d'Inhambane, l'archipel de Bazaruto est sans conteste un des joyaux naturels du Mozambique. Classé Parc national marin depuis 1971, ses cinq îles, à forte biodiversité et dotées d'espèces protégées, font assaut de dégradés de tons de bleu et de vert émeraude ourlés de dunes blanches. Des groupes de pêcheurs y vivent de leur labeur à la barre d'embarcations traditionnelles. Ce cadre idyllique n'a pas laissé indifférents les groupes hôteliers étrangers qui, depuis la décennie 1990 et incités en cela par l'État central, s'y sont implantés sur un créneau faible densité-haute valeur ajoutée. L'articulation entre ces priorités s'inscrit dans les tendances à l'œuvre dans les pays du Sud où le développement du secteur touristique s'opère sous forme d'enclaves écologiques, au risque de tomber dans une sanctuarisation élitiste. Conscient de la nécessité d'associer les communautés d'accueil aux enjeux des politiques de conservation et d'essor touristique, le gouvernement mozambicain, inspiré par les ONG environnementales, y a instauré une politique écotouristique ambitieuse, quoique fragile et non exempte d'accents homogénéisants et paternalistes.

Located in the province of Inhambane, the Bazaruto Archipelago is undoubtedly one of Mozambique’s natural jewels. Classified as a National Marine Park since 1971, its five islands are endowed with high biodiversity and protected species, in a paradisiac landscape of degraded shades of blue and emerald green edged with white dunes. Groups of fishermen live locally at the helm of traditional dhows. This idyllic setting has not left indifferent foreign hotel groups. Implanted since the 1990s and encouraged by the central government, they are located on a “low impact-high value” strategy. Combining these priorities is part of the trends at work in southern countries where the tourism development often occurs as ecological enclaves in an elitist and sanctuarising way. Because of the need to involve local communities in policy issues of conservation and tourism, the Mozambican State, inspired by environmental NGOs, has established an ambitious ecotourism policy, albeit fragile and not without uniformizing and paternalistic accents.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À 700 km au nord de Maputo dans la province d’Inhambane au Mozambique, distant d’une quarantaine de kilomètres du liseré côtier, affleure un chapelet d’îles très courtisées : l’archipel de Bazaruto. Séparée du continent africain il y a 25 000 ans, conséquence de la montée du niveau marin (Dutton et Zolho, 1990), cette ancienne péninsule voit s’égrener, du sud vers le nord, les espaces insulaires de Bangué, Magaruque, Benguerra, l’éponyme Bazaruto et Santa Carolina (fig. 1). Classé parc national marin depuis 1971, au regard de sa biodiversité et d’espèces marines menacées de disparition, l’espace protégé, adossé au Fonds mondial pour la nature (WWF), n’a pris sa forme définitive qu’en 2001. Alors que le gouvernement démocratique mozambicain a opté, dans la décennie 1990, pour une politique néolibérale axée sur la venue d’investisseurs étrangers (Folio, 2008), cette zone a en parallèle été déclarée aire touristique prioritaire, bien qu’ouverte à un tourisme haut de gamme. Afin de comp...

Auteur

fabrice-jm.folio@univ-reunion.fr
Maître de conférences, université de la Réunion, Cregur

© IRD Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable