Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Insularité et développement durable

 | 
François Taglioni

Partie 1. Sociétés et cultures

La pêche à pied dans l’archipel de Chausey (France)

Contribution à une analyse des politiques de gestion durable de l’estran à travers la prise en compte des activités récréatives

Shore fishing in the Chausey archipelago (France). Contribution to an analysis of the sustainable management policies for the foreshore through the inclusion of recreation

Solenn Le Berre et Louis Brigand

Résumé

La pêche à pied est une activité pratiquée par les populations du bord de mer depuis toujours. Dans l’archipel de Chausey (Manche), le jeu des marées multiplie par soixante-dix la surface utile de l’archipel. Cette « extension » de l’espace insulaire donne accès à de nombreuses ressources très recherchées. La question de la gestion des estrans s’impose aujourd’hui comme une priorité. Pour y parvenir, il convient de disposer de données précises pour qualifier ces activités à travers une connaissance des acteurs, de leurs pratiques mais aussi de co-construire une politique de gestion durable des ressources.

Picking shellfish and crustacean is still and has always been a popular recreational activity for coastal inhabitants. In Chausey (Manche), the archipelago surface is 70 times as big at low tide. This “extending” of insular area gives access to many sought-after natural resources. The management of these foreshores now comes first. To reach this purpose, precise data are essential to qualify these uses, to know the users, their practices, and to develop jointly a sustainable management policy for resources.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction : la pêche à pied une activité ancienne peu connue

La pêche à pied est une activité très ancienne, qui a probablement toujours existé. Elle s’apparente aux pratiques de cueillette, car elle ne résulte pas d’un processus productif préalable (Papinot, 2000). Si historiquement elle fut pratiquée largement par les plus pauvres par nécessité, elle est progressivement entrée dans le champ des activités de loisirs (Le Chene, 2000). D’un point de vue économique, elle a joué un rôle important jusqu’à la Seconde Guerre mondiale dans certaines régions françaises comme la Normandie, où elle faisait vivre plusieurs milliers de familles (Hébert et Delauney, 2001).

Goémoniers, pêcheurs de crevettes, de bivalves, de poissons plats, d’ormeaux, expérimentés ou débutants, les pêcheurs à pied exploitent les ressources offertes à basse mer par l’estran. Ce territoire compris entre haute et basse mer, aux limites indécises et mouvantes, a toujours été le théâtre de conflits d’intérêt (Barré et...

Auteurs

solenn.leberre@univ-brest.fr
Chercheur contractuel, université de Bretagne occidentale, UMR laboratoire Géomer, Institut universitaire européen de la mer

Louis.Brigand@univ-brest.fr
Professeur des universités, université de Bretagne occidentale, UMR LETG, Laboratoire Géomer, Institut universitaire européen de la mer

© IRD Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable