Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Insularité et développement durable

 | 
François Taglioni

Partie 1. Sociétés et cultures

Perceptions du développement durable par les éleveurs des hautes terres du Piton de la Fournaise (île de la Réunion)

Perceptions of sustainable development by farmers in the highlands of Piton de la Fournaise (Reunion Island)

Laurent Jauze et Stéphane Arnoux

Résumé

Il existe quatre zones d’élevage bovin sur les hautes terres de la Fournaise. Un audit réalisé auprès des éleveurs montre qu’il y a une pluralité dans la perception qu’ils ont du développement durable. Les résultats de l’enquête indiquent également qu’il y a un décalage entre la représentation du concept et la réalité des pratiques. Certains procédés sont des « copier/coller » du modèle continental métropolitain influencé par les plans sectoriels européens. Ce constat révèle toute la complexité de l’articulation des échelles d’application du développement durable dans un contexte spécifique insulaire.

There are four cattle farming on the highlands of La Fournaise. An audit conducted with the breeders shows that there is a plurality in the perception they have of sustainable development. The results also indicate that there is a gap between the representation of the concept and the reality of the practices. Some processes are a copy/paste of the continental metropolitan model influenced by European sectoral plans. This demonstrates the complex implementation of the sustainable development in an island specific context.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Le développement durable (DD) est une notion quelque peu fourre-tout (Veyret, 2004). Cet oxymoron (Aga Khan, 2002 ; Mancebo, 2007) est défini et perçu différemment selon ses utilisateurs. Ce nomadisme conceptuel résulte en grande partie de son caractère globalisant (Clément, 2004). Or, la vision à une échelle trop générale masque l’engrenage alambiqué des diverses échelles spatiales et temporelles. Une véritable réflexion sur le DD ne peut pas, par exemple, éluder la notion de temporalité. Cette dimension est incontournable lorsqu’il s’agit d’analyser la genèse et les mécanismes des géosystèmes actuels et d’en évaluer la durabilité. Cette proposition peut s’illustrer par un rapide examen de quatre secteurs d’élevage bovin localisés sur les hautes terres du Piton de la Fournaise (île de la Réunion, océan Indien). L’une des finalités de cet article est de voir si le parcours historique des éleveurs peut influencer leur perception du DD et son application. L’étude pose égal...

Auteurs

laurent_jauze@hotmail.com
doctorant, université de la Réunion

saarnoux2@hotmail.com
titulaire d’un master 2, université de la Réunion

© IRD Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable