Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Insularité et développement durable

 | 
François Taglioni

Partie 1. Sociétés et cultures

Baisse de la population et concept d’île renouvelable dans l’archipel des Açores

Population decline and the concept of “renewable island” in the archipelago of the Azores

Louis Marrou et Nina Soulimant

Résumé

Est-il possible de faire du handicap potentiel qu’est la faible densité de population, un atout dans un contexte de préservation environnementale ? Les îles océaniques et faiblement peuplées de l’archipel des Açores peuvent-elles devenir des modèles d’îles « renouvelables » ? C’est l’analyse croisée de la démographie et des politiques de gestion environnementale des îles de Flores et Pico qui nous amène à y répondre. Région autonome portugaise depuis 1975, les Açores sont confrontées à de redoutables questions d’aménagement du territoire. Certaines îles n’ont jamais retrouvé leur population du début du xxe siècle suite à la saignée démographique ayant eu lieu entre 1950 et 1975. Elles sont aujourd’hui passées ou en voie de passer sous la barre des 30 hab./km2. C’est donc la question même du développement qui est posée. Comment « tenir » le territoire quand la vitalité même des populations est en jeu et que le coût et le maintien des services publics deviennent un enjeu ? Comment y intégrer l’environnement ? Quels scénarios futurs sont imaginés par les gestionnaires et les insulaires ?

Is it possible to use the potential handicap of low density of population as an asset, in a context of environmental safeguarding? Can the oceanic and slightly populated islands of the Azorean archipelago become models of “renewable islands”? The cross analysis of demography and environmental management policies of the islands of Flores and Pico leads us to answer it. Portuguese region, autonomous since 1975, the archipelago of the Azores is confronted with awesome issues of territorial management. Some islands never managed to reach the population level they had at the beginning of the xxth century, due to the demographic bleeding which happened between 1950 and 1975. These islands are on the way to, or already under the threshold of 30 inhab./km2. It is thus the development of the island itself which is jeopardized. How “to hold” the territory when the youth of the population is concerned, and when the cost and preservation of public services are at stake? How to integrate the environment? Which future scenarios are devised by the managers and the islanders?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les îles des Açores sont un archipel volcanique montagneux au cœur de l’océan Atlantique nord. Cette région autonome portugaise n’est pas menacée dans son existence par le réchauffement climatique même si sa position sur le trajet du Gulf Stream la met au centre de nombreux modèles d’évolution du climat. L’archipel est plébiscité comme un modèle de développement durable dans certains classements insulaires, tel celui proposé par le magazine National Geographic Traveler1 (seconde position derrière les îles Féroé et devant les îles Lofoten). Cette situation intrigue.

Cette position envieuse tient au fait que les Açores forment un ensemble insulaire tempéré, de peuplement relativement récent, puisque les premiers Portugais ayant abordé l’archipel semblent l’avoir fait aux environ des années 1427-1430. Durant plus de cinq siècles, ces îles ont connu une croissance de la population marquée, comme dans de nombreux espaces fragmentés, par de fortes disparités entre les îles. Les migrations,...

Auteurs

Imarrou@univ-lr.fr
Professeur des universités, université de La Rochelle, UMR Littoral, environnement et sociétés (LIENSS)-CNRS, équipe Approches géographiques : île, littoral, environnement (AGÎLE)

nina.soulimant@wanadoo.fr
Doctorante, université de La Rochelle, UMR Littoral, environnement et sociétés (LIENSS)-CNRS, équipe Approches géographiques : île, littoral, environnement (AGîLE)

© IRD Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable