Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les relations entre Téhéran et Moscou depuis 1979

 | 
Clément Therme

Chapitre IV. L’Iran dans la politique étrangère russe (1991-2012)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. L’Iran vu de Moscou : le débat politique interne en Russie

Au xixe siècle, les récits de voyageurs russes, comme nous l’avons déjà souligné, présentent une image négative et souvent déformée de l’Iran1. Aujourd’hui, l’image des musulmans en général et des Iraniens en particulier auprès de l’opinion publique russe ne semble guère plus positive. En effet, en 2001, les enquêtes d’opinion mettent en évidence que seuls 6 % des Russes considèrent que l’Iran est un partenaire qui peut servir les intérêts de la Russie. Ce faible pourcentage contraste avec les 63 % d’interviewés qui estiment que la coopération avec les pays d’Europe occidentale est positive pour la Russie2. Cependant, le point de vue des élites politiques est lui, plus nuancé. Certes, au début des années 1990, il existe un consensus au sein des élites sur la nécessité de poursuivre les coopérations économiques avec la République islamique. Mais une partie des élites politiques s’inquiète de leurs conséquences sur les intér...