Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le genre : un outil nécessaire

 | 
Jeanne Bisilliat
, 
Christine Verschuur

9. La formation à la notion de genre et les outils de sa mise en œuvre

Formation à la problématique homme-femme

Comité d’aide au développement CAD-OCDE

Note de l’éditeur

In : Compendium du Comité d’Aide au Développement (CAD) de notions et approches relatives à l’égalité homme-femme
Paris : Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), 1998, p. 28-35

Texte intégral

Aperçu général

1Les organismes des Membres du CAD et les ONG (des pays développés comme des pays en développement), les organisations multilatérales et les mécanismes nationaux chargés de la condition féminine ont eu largement recours à la formation à la problématique homme-femme, et ce, pour de multiples raisons :

  • favoriser le soutien des politiques en faveur de la participation des femmes au développement et de l’égalité homme-femme ;

  • doter le personnel des organismes concernés d’un cadre et d’un vocabulaire communs afin de faciliter les discussions et la mise en œuvre des politiques ;

  • doter le personnel des organismes en cause de compétences particulières utiles à la conception et à la mise en œuvre des programmes.

  • 1 majoritairement en anglais (notes des éditrices)

2De nombreux modèles de formation ont été élaborés1 (voir, par exemple, C. Overholt et al., 1985 ; C. Moser, 1993 ; S. Williams, 1994 ; et A. Parker, 1993). Les organismes d’aide en ont modifié les cadres fondamentaux et mis au point des études de cas spécifiques. Deux conférences internationales ont été organisées pour partager les leçons tirées de l’expérience du recours à ces formations ainsi que les avancées faites dans ce domaine (Rao, et al. 1991 & 1994).

Questions soulevées

  • Il s’est avéré difficile d’évaluer l’efficacité de la formation à la problématique homme-femme. Bien qu’elle ait été largement utilisée, il n’a pas été facile de la mettre en corrélation avec l’évolution des organismes ni de déterminer quelle formule a été plus efficace.

  • Les cours de formation dispensés à l’ensemble du personnel des organismes ont constitué une première mesure importante pour assurer le soutien des initiatives en faveur de l’égalité homme-femme. Ce qui est aujourd’hui plutôt souvent nécessaire c’est une formation plus personnalisée permettant de développer les capacités de certaines catégories de personnel, en abordant des thèmes ou des types d’activité directement adaptés à leurs besoins et à leurs fonctions. Pour la description d’une expérience particulière ayant permis de réunir des responsables de la planification économique et des spécialistes de la problématique homme-femme, voir R. Pearson (1995).

  • De nombreux modèles de formation ont essayé de transformer rapidement les membres du personnel en “experts de la problématique homme-femme”. L’expérience a toutefois prouvé qu’un bref séminaire ne permet pas d’acquérir toutes les compétences nécessaires dans ce domaine et ce type d’approche a, en fait, peut-être contribué à sous-estimer les compétences requises pour travailler spécifiquement sur les questions d’égalité.

  • Il est nécessaire d’analyser les compétences exigées par les différentes fonctions. Des observateurs ont aussi soutenu que l’attitude personnelle des agents à l’égard des questions d’égalité influe sur la façon dont ils agissent (ou non) pour mettre en œuvre les politiques d’égalité (Lotherington et Flemmen, 1991). On peut donc sérieusement s’interroger sur l’efficacité d’un cours offert à l’ensemble du personnel.

  • C’est lorsqu’elle s’insère dans le cadre de la stratégie de l’ensemble d’une institution que la formation est le plus efficace. Elle ne permet toutefois pas de supprimer nombre des obstacles auxquels se heurtent les responsables de la programmation lorsqu’ils essaient d’intégrer les objectifs d’égalité homme-femme dans leurs projets – tels que le manque de soutien qu’ils reçoivent de la part des hauts responsables ou les pratiques des organismes qui ne favorisent pas l’innovation.

  • Pour aller dans le sens de la stratégie intégrée, les organismes d’aide pourraient essayer de renforcer la place accordée à l’analyse par sexe dans les cours de formation dispensés dans d’autres domaines. Par exemple, les droits de la femme pourraient être intégrés dans l’ensemble des cours de formation consacrés aux droits de la personne. Si cette stratégie est adoptée, il est important de présenter l’analyse par sexe comme faisant partie intégrante de l’analyse globale et non pas comme un module séparé.

John Stuart Mill (1806-1873) est un philosophe anglais positiviste, fervent défenseur des femmes. En 1867, il publia : “De l’Assujettissement des Femmes”. Voici un large extrait de la première page du chapitre 1 : “Je crois que les relations sociales des deux sexes, qui subordonnent un sexe à l’autre au nom de la loi, sont mauvaises en elles-mêmes et forment aujourd’hui l’un des principaux obstacles qui s’opposent au progrès de l’humanité ; je crois qu’elles doivent faire place à une égalité partagée, sans privilège ni pouvoir pour un sexe, comme sans incapacité pour l’autre. Voilà ce que je me propose de démontrer, quelque difficile que cela paraisse. On aurait tort de supposer que la difficulté que j’ai à surmonter tient à l’insuffisance ou à l’obscurité des raisons pour lesquelles repose ma conviction : cette difficulté n’est pas autre que celle que doit affronter tout homme qui engage la lutte contre un sentiment général et puissant”
J. S. Mill, “De l’Assujettissement des femmes”, Editions Avatar, 1992

Bibliographie

Moser, Caroline O. N. Gender Planning and Development : Theory, Practice and Training Londres-Routledge, 1993

Overholt, Catherine ; Mary Anderson, Kathleen Cloud and James Austin. Gender roles in Develpment Projects : A case book. West Hartford, CN : kumarian Press, 1985

Parker, A. Rani. Another point of view : A Manual of Gender Analysis Training for Grassroots Workers. New York ; UNIFEM (peut être obtenu auprès de Women, Ink), 1993

Pearson, Ruth. Bringing it all back home : integrating Training for Gender specialists and Economic Planners. World Development 23 (11) : 1995

Rao, Aruna. Incorporating Gender Issues in Development Training dans Aruna, Rao (dir, publ.) Women’s studies International : Narobi and Beyond. New York : The Feminist Press, pp. 122-131. 1991

Notes

1 majoritairement en anglais (notes des éditrices)

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable