Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les collégiens des favelas

 | 
Christophe Brochier

Remerciements

Texte intégral

1Ce livre n’aurait pu aboutir sans le concours du GETI (Groupe de recherches sur l’École, le Travail et les Institutions) qui a soutenu l’enquête et l’a financée, en particulier sans l’aide de Jean-Pierre Briand, son directeur au moment de la recherche, qui m’a appuyé sans réserve. Je suis d’ailleurs redevable aux membres fondateurs de ce laboratoire (Jean-Pierre Briand, Jean-Michel Chapoulie et Henri Peretz, auxquels il faut ajouter Jean Peneff) d’un grand nombre d’idées et de principes quant à la pratique sociologique dont ce livre a profité. À Rio, ensuite, cette enquête n’aurait pu voir le jour sans l’aide multiforme et permanente de mon ami Jorge Custodio. Pour leur bonne volonté, leur patience et leur gentillesse, j’exprime également une infinie gratitude aux enseignants qui ont bien voulu m’accueillir, en particulier ceux de l’école de Rocha et de la Maré (Dona Elisabete, Simone, Rogerio, Ricardo, etc.). Je suis également redevable au CEASM de nombreuses données et d’un accueil chaleureux dans les diverses antennes de la Maré. Par ailleurs, les nombreuses conversations à Rio avec Alain Kaly, Dominique Vidal et Leonidas Cardoso m’ont été précieuses. Enfin David Lepoutre, Dominique Vidal, Philippe Masson, Jean Peneff et Polymnia Zagefka qui ont critiqué les premières versions du manuscrit m’ont grandement aidé à venir à bout de différents problèmes théoriques et pratiques. Enfin, je salue et remercie ici les adolescents de la Maré et leurs parents qui ont rendu possible mon installation dans leur quartier et avec qui j’ai noué des relations si cordiales.

© Éditions de l’IHEAL, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540