Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Régénérer la race »

 | 
Françoise Martinez

Remerciements

Texte intégral

1Un travail de recherche est un long parcours. Sa réédition actualisée et synthétisée peut en être un autre et c’est ici le cas. Merci à tous ceux qui ont croisé ou accompagné les étapes de cet ouvrage.

2Merci à tous ceux qui m’ont si généreusement formée et qui, de Casseneuil à La Paz, en passant par Bordeaux, Madrid, Tours et Paris m’ont amenée, par leur enseignement et leur exemple, à aimer les Andes et à y mener à bien mes recherches. C’est Ève-Marie Fell qui les a rendues possibles, en suivant chaque étape de ma réflexion et de ma rédaction, en me prodiguant son temps et ses conseils et en me témoignant toujours une confiance dont je ne saurais trop la remercier.

3Merci aux institutions qui m’ont donné le temps et les conditions nécessaires pour réaliser le travail, le diffuser et avancer : ministère de la Recherche, université de Tours, Institut Français d’Études Andines, université Paris Ouest Nanterre La Défense, Institut des Hautes Études de l’Amérique latine. Je n’oublie pas les laboratoires et organismes qui ont valorisé des étapes cruciales de la recherche : CIREMIA, CRICCAL, Aleph, AHILA, Colegio de México, SHELA, Coordinadora de Historia, Fundación Huáscar Cajías, FLACSO, Universidad La Cordillera, CSIC, CRIIA.

4Merci à tous ceux qui, en Bolivie, déploient leurs efforts à veiller à la conservation des archives, travail ingrat et combat permanent contre le temps, le manque de moyens, les résistances administratives : une pensée particulière, en ce sens, à René Merida (Archivo del Congreso), Laura Escobari, Ximena Medinaceli et Rossana Barragán (Archivo Departamental de La Paz), René Arze, Hugo Poppe et Marcela Inch (Archivo y Biblioteca Nacional de Bolivia).

5Merci à tous ceux qui, depuis le début de mon immersion dans les sources historiques libérales et éducatives, m’ont prêté une oreille attentive et ont pu me faciliter l’accès à divers documents leur appartenant, conforter ou non les pistes que je pouvais entrevoir, ou rassurer mes doutes les plus divers : Adam Anderle, René Arze, Florencia Ballivián de Romero et Salvador Romero Pittari, Alberto Vásquez Machicado, Carlos D. Mesa, Salvador Romero Ballivián, Roberto Choque, Carlos Salazar Mostajo, César Chávez Taborga, Victor Hugo Cárdenas, Raúl Calderón, Marta Irurozqui, Víctor Peralta, Blanca Gómez, Manuel Contreras, Magdalena Cajías, Pablo Quisbert, Eugenia Bridikina, Ricardo Calla, Bertha Gozálvez, Olivier Compagnon, Jean Piel, JeanPierre Lavaud, Luis Enrique López, Xavier Albó, Alvaro García Linera, Raquel Gutiérrez, Luis Antezana, Josefa Salmón, Pilar González Bernaldo, Gilles Rivière, Pablo Berchenko, Jean Vacher, Franck Poupeau, Joëlle Chassin… et je sais que j’en oublie. Sans faire de cette liste une trop longue énumération, j’accorde une place à part à tous les membres de « Ciencia Social y Acción », « Comuna » et la « Coordinadora de Historia » avec lesquels j’ai passé mes meilleurs moments de travail sociologique et historique collectif.

6Merci à tous mes proches, à ma famille, à mes amis, qui vivent depuis des années mes « conclusions jamais conclues », et en particulier, pour leur écoute, leurs suggestions ou relectures d’amis fidèles, à Christilla Vasserot, Pablo Quisbert, Stéphanie Alenda, Maxime de Person, Xavier Jimenez, Luisa Peñalba et Caroline NougueyDelbos.

7Merci à Christophe pour avoir toujours été là, que nous soyons ou non du même côté de l’Atlantique, à Sabine et Antoine pour avoir si bien accepté leur précoce andinisation et à François pour avoir paisiblement accompagné la gestation de l’ouvrage.

CARTE DE BOLIVIE 1900-1920

CARTE DE BOLIVIE 1900-1920

Source : Carte de L. García Mesa (1898)
Élaboration : Oswaldo Boero A. -Conseils : Bertha Gozálvez -UMSA 1999.

Table des illustrations

Titre CARTE DE BOLIVIE 1900-1920
Légende Source : Carte de L. García Mesa (1898)Élaboration : Oswaldo Boero A. -Conseils : Bertha Gozálvez -UMSA 1999.
URL http://books.openedition.org/iheal/docannexe/image/370/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 285k

© Éditions de l’IHEAL, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540