Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Meurtre au palais épiscopal

 | 
Richard Marin

Remerciements

Texte intégral

1Au terme de ce travail, ma gratitude va d’abord à Michel Bertrand qui a bien voulu assurer, dans un climat de dialogue permanent, le suivi et l’orientation de ce qui fut d’abord une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR). À Bartolomé Bennassar et Rodolfo de Roux, dont les conseils avisés m’ont suggéré bien des pistes et des remaniements. J’ai aussi une grande dette à l’égard de Modesta Suarez, Colette Matha, Guy Salles et Gilbert Pinquier qui ont accepté la tâche ingrate de relecture du premier manuscrit. Quant au Père Bernard David, professeur de droit canon à l’Institut catholique de Toulouse, et Fabrice Rives, juge d’instruction au tribunal de grande instance de la même ville, ils m’ont apporté leur compétence dans la révision critique de plusieurs chapitres. Je ne saurais, non plus, oublier Mgr Roque Scherer, l’évêque de Garanhuns, qui m’a libéralement ouvert ses archives, en dépit des aspects délicats et polémiques que pouvait revêtir ma recherche. Enfin, un grand merci à mes innombrables amis et interlocuteurs nordestins dont la disponibilité et la gentillesse a transformé cette aventure intellectuelle en aventure humaine.

© Éditions de l’IHEAL, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540