Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Inventaire des volumes de Bahia, 1673-1901

 | 
Pascal Even

Avant-propos

Jean Batbedat

Texte intégral

1Le guide des sources de l’histoire du Brésil dans les archives du ministère français des Affaires Etrangères avait révélé aux chercheurs la richesse et la diversité des ressources qu’offrent les Archives diplomatiques pour l’histoire des relations franco-brésiliennes.

2C’est aujourd’hui l’inventaire analytique de la correspondance consulaire et commerciale de San Salvador de Bahia qui est proposé aux chercheurs sous les auspices du Commissariat général du Projet France-Brésil.

3Il était presque dans l’ordre naturel des choses que le premier instrument de recherche relatif au Brésil publié dans ce cadre porte sur la correspondance du consulat de France à Bahia, capitale historique du Brésil, même si l’essentiel des documents analysés dans cet inventaire concerne en fait les années postérieures à l’indépendance du Brésil, à une époque où Rio de Janeiro l’avait déjà emporté depuis longtemps sur sa rivale.

4La formule de l’inventaire analytique est devenue de nos jours un exercice difficile. Dans cette série de la correspondance consulaire et commerciale, seules les dépêches des consulats de France au Canada avaient été traitées de la même façon. Elle s’applique pourtant avec bonheur à cette série chronologique de dépêches toutes chargées d’informations précieuses pour l’historien.

5Au fil des pages de cet inventaire, le lecteur découvrira en effet toute la diversité et l’importance des relations franco-brésiliennes au cours du XIXe siècle : relations politiques mais aussi commerciales, culturelles, administratives et techniques. Ce sont également les multiples activités de la colonie française à Bahia qu’il trouvera évoquées, mais surtout, au delà de l’histoire de l’État de Bahia, c’est l’histoire du Brésil tout entier qui apparaît en permanence avec les péripéties qui suivent la proclamation de l’Indépendance, la mise en place des institutions du nouvel État et le développement économique du pays.

6Cet inventaire constituera, je n’en doute pas, un instrument de travail apprécié des historiens qui, en France comme au Brésil, se penchent sur l’histoire des liens qui unissent en tant de domaines nos deux pays.

Auteur

© Éditions de l’IHEAL, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter