Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Autour de l'« Atlantique noir »

 | 
Carlos Agudelo
, 
Capucine Boidin
, 
Livio Sansone

Troisième partie. Mélancolie postcoloniale

Avant-propos

Texte intégral

1Alexis Aliocha Peskine est né à Paris en 1974. Il vit depuis dix ans aux États-Unis où il est reconnu comme artiste noir. Il a commencé à travailler comme designer industriel en France avant de poursuivre ses études artistiques dans plusieurs universités américaines. Fils d’un Franco-Russe et d’une Afro-Brésilienne, son grand-père paternel a survécu au camp de concentration en Allemagne tandis que son grand-père maternel a grandi dans une favela au Brésil. Ses œuvres manient l’ironie pour interroger nos sens communs, en détournant des icônes nationales (Mariane, Asterix, etc.) et globales (athlètes noirs, consommation de masse, etc.) Ses œuvres sont exposées en mai 2009 dans la galerie Nordine Zidoune à Paris sous le titre de « Négrifique ».

© Éditions de l’IHEAL, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable