Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Autour de l'« Atlantique noir »

 | 
Carlos Agudelo
, 
Capucine Boidin
, 
Livio Sansone

Première partie. L'atlantique noir (XVIe-XXIe siècle)

Avant-propos

Texte intégral

1Martine Droulers (CNRS-CREDAL), « océan éthiopien »

2La dénomination « oceanus aethiopicus » est apparue sur les cartes hollandaises dès le début du xvie siècle (Jansonius, Amsterdam, 1630). Cette expression a perduré dans les atlas jusqu’au xixe siècle. Le mot « aethiopicus » désigne les têtes noires ou faces brûlées, puis la mer qui borde le continent des hommes noirs. Alors que la navigation est essentiellement côtière et la géographie incertaine, l’Afrique exprime de façon cartographique sa sphère d’influence avec la nomenclature « oceanus aethiopicus ». Celle-ci figurait d’abord près de la côte occidentale du continent avant de devenir celle de tout l’Atlantique Sud, en latin puis en français, anglais et allemand (cartes du xviiie siècle). L’actuel nom d’océan Atlantique incluant nord et sud est donc fort récent.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/iheal/docannexe/image/2760/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 207k

© Éditions de l’IHEAL, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540