Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le transfert d'un modèle de démocratie participative

 | 
Osmany Porto De Oliveira

Remerciements

Texte intégral

1Ma reconnaissance va tout d’abord à David Dumoulin Kervran, pour avoir dirigé cette recherche, pour ses commentaires, toujours très subtils, et sa disponibilité. Le dialogue avec David Recondo et ses conseils judicieux ont été indispensables pour la réalisation de cette recherche. Les avis de Marion Gret et de Diana Burgos-Vigna m’ont également guidé.

2Différentes personnes m’ont accompagné, chacune à sa manière, durant mon travail au Brésil et en France. Au cours de mon expérience de terrain, j’ai été accueilli de manière exemplaire à la mairie de Porto Alegre et de Saint-Denis. Je tiens à exprimer ma gratitude aux fonctionnaires qui se sont rendus disponibles pour me renseigner, me fournir des documents et m’accorder des entretiens, en particulier Marie-Christine Gimenez, Elise Roche, Céline Daviet et Karine Dubreuil. Les habitants de ces deux villes m’ont beaucoup apporté en me racontant leurs expériences.

3Je tiens à remercier mon père pour ses encouragements sans cesse renouvelés. Bien que de loin, mes proches m’ont accompagné, à chaque instant, durant mon séjour en Europe. Sans leur soutien, ce travail n’aurait pu être réalisé.

4Je souhaite remercier, enfin, toutes les personnes qui m’ont donné de leur temps. Même si leurs noms ne figurent pas dans ces lignes, leur apport a été significatif. L’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine n’a pas été seulement un espace d’étude, mais ce fut aussi un lieu de rencontres. Les personnes que j’ai connues dans cet endroit chaleureux ont joué un rôle fondamental dans la mesure où, durant deux années intenses, les échanges d’idées, constants et soutenus, ont stimulé ce mémoire au cours de son élaboration. Je tiens aussi à exprimer ma gratitude à l’équipe des éditions de l’IHEAL pour sa bienveillance.

© Éditions de l’IHEAL, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540