Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Villa-Lobos

 | 
Marcel Beaufils

Discographie critique

Texte intégral

1Heitor Villa-Lobos, l’auteur le plus fécond du xxe siècle, reste paradoxalement peu enregistré, si l’on considère l’importance de son apport au patrimoine culturel de l’humanité. A l’orchestre, domaine où il s’est le plus accompli, de graves lacunes demeurent au moment de réaliser cette édition. On ne peut avoir accès aux grandes pages épiques et amazoniennes, les enregistrements américains si prestigieux de Uirapuru et d’Érosion, des Forêts de l’Amazone, ne sont plus disponibles : une partie de ceux produits en France par le compositeur, comme la Découverte du Brésil, les Dixième et Onzième Chôros, font aussi cruellement défaut, tandis que le disque réunissant Genesis et Mandu Carara n’a eu qu’un tirage limité, dans le cadre des réalisations du Musée Villa-Lobos, inaccessibles sur le marché mondial.

2Les célébrations du centenaire ont néanmoins stimulé l’imagination de quelques producteurs et nous nous trouvons peut-être à l’aube d’une ère nouvelle. Dans cette situation d’attente, nous avons tenté de présenter un reflet de ce que fut le cheminement discographique d’un certain nombre d’œuvres depuis l’essor du microsillon jusqu’aux débuts du compact. Auprès des disques disponibles, nous avons retenu les disques épuisés (SUP.) présentant un caractère historique, sans prétendre à une exploration exhaustive dans les limites de cet ouvrage. Dans le cas de pages célèbres comme les Bachianas Brasileiras et celles pour guitare, notre sélection a été nécessairement réduite.

© Éditions de l’IHEAL, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540