Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les phénomènes de frontière dans les pays tropicaux

 | 
Centre de recherche et de documentation sur l’Amérique latine

(A) Grands aménagements et modèles techniciens

Les avances pionnières du tourisme international dans le Tiers-Monde : Réflexions sur un système décisionnel multinational en cours de constitution*

Georges Cazes

Texte intégral

  • * Résumé de la communication

1Dans le champs d’analyse du tourisme international, le terme de « pionnier » revêt diverses acceptations et renvoie à de multiples catégories dont les 3 principales sont les clientèles, les entreprises et les manifestations spatiales souvent qualifiées d’enclaves.

2En quelques points privilégiés, le Tiers-Monde se constelle de « complexes touristiques intégrés » qui, dotés d’infrastructures et d’équipements spécifiques, illustrent une indéniable dynamique de transformation, des phénomènes de rupture et de subversion.

3Dans les flux touristiques internationaux, l’ensemble des pays du Tiers-Monde n’occupe qu’une place mineure (15 à 18 % environ). La carte (fig. 1) montre un ordonnancement en « nébuleuses » d’accueil dans les périphéries immédiates et en « archipel » discontinu dans les auréoles plus lointaines.

4A partir des nombreuses recherches sur ce thème du développement de l’accueil touristiques dans les pays du Tiers-Monde, on peut faire un double constat :

  • la prolifération anarchique de nouvelles destinations ;
  • de graves difficultés d’intégration de l’activité touristique dans le tissu socio-économique traditionnel.

5Cette situation est la résultante d’un modèle de croissance, d’un système de décision et de fonctionnement qui engendre un stéréotype international imposé à des réalités multiples. Le schéma de la fig. 2 illustre les relations qu’entretiennent les trois groupes d’acteurs fondamentaux : les organismes internationaux qui encouragent le développement du tourisme, les pays récepteurs qui ont besoin de devises pour équilibrer leur balance des paiements, de ressources supplémentaires en rentrées fiscales et en emplois et qui cherchent à valoriser des zones marginales, enfin un système commercial multinational.

6Dans ce cadre fonctionnant sur « la nationalisation des charges et l’internationalisation des bénéfices » on peut se demander quel profit réel un pays sous-développé peut retirer d’une croissance touristique polarisée et contrôlée de l’extérieur.

Fig. 2 – Schéma simplifié d’organisation et de fonctionnement du système touristique international

Fig. 2 – Schéma simplifié d’organisation et de fonctionnement du système touristique international

Les grandes zones d’accueil du tourisme international dans le monde sous-développé et en voie de développement (situation 1975-1976)

Les grandes zones d’accueil du tourisme international dans le monde sous-développé et en voie de développement (situation 1975-1976)

Notes de fin

* Résumé de la communication

Table des illustrations

Titre Fig. 2 – Schéma simplifié d’organisation et de fonctionnement du système touristique international
URL http://books.openedition.org/iheal/docannexe/image/1437/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 326k
Titre Les grandes zones d’accueil du tourisme international dans le monde sous-développé et en voie de développement (situation 1975-1976)
URL http://books.openedition.org/iheal/docannexe/image/1437/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 2,7M

Auteur

Université de Reims

© Éditions de l’IHEAL, 1981

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable