Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Guide des sources de l'histoire du Brésil aux archives du ministère français des Affaires étrangères

 | 
Pascal Even

Introduction

Guy Martinière

Texte intégral

1La publication de ce Guide des sources de l’histoire du Brésil aux archives du ministère français des Affaires étrangères, est une des premières réalisations du « projet France Brésil » en matière de connaissance des fonds d’archives et de documentation. Les historiens, les spécialistes des relations internationales, qu’ils s’intéressent aux aspects diplomatiques, économiques et commerciaux des relations entre ces deux pays mais aussi aux domaines nouveaux de la recherche comme l’histoire des relations culturelles, scientifiques et techniques, trouveront, grâce à ce Guide, une excellente matière leur permettant d’alimenter leurs recherches et de mieux poser leurs questions.

2Mais la réalisation de ce Guide des sources, instrument de base s’il en est, ne constitue que l’élément premier d’un ensemble plus vaste qui sera assuré par la publication de différents inventaires des sources du ministère et de plusieurs documents. Les premiers sondages effectués ont provoqué en effet d’agréables surprises. Certains cartons recensés et ouverts pour la première fois, méritent de livrer leurs secrets. Différents rapports présentent même un tel intérêt que l’on peut raisonnablement envisager leur publication, au moins de façon partielle. Nous touchons là un domaine peu connu de l’histoire contemporaine, qu’il reste encore à explorer et à écrire. Voilà du travail pour de nombreux spécialistes et jeunes chercheurs, car cette monographie concernant les sources de l’histoire du Brésil a donné bien des idées aux fonctionnaires de la Direction des archives et de la documentation du Ministère : ils espèrent pouvoir montrer au public certaines pièces d’un intérêt patrimonial incontestable et se proposent d’entreprendre la réalisation d’autres guides des sources concernant l’histoire d’autres pays. Telle est la volonté d’une nouvelle politique de reconnaissance archivistique exprimée par le directeur des Archives et de la documentation du ministère des Affaires étrangères, Jean Batbedat.

  • 1 Martial de la Fournière : Préface de l'ouvrage Les archives du ministère des Relations extérieures (...)

3De fait, l’attention particulière accordée aux archives concernant le Brésil va permettre de tester, en grandeur nature, cette vaste entreprise de publication des guides des archives initiée par Martial de La Fournière. L’ancien directeur des Archives du ministère ne disait-il pas que le guide des archives pouvait être considéré comme « un nouveau genre de la littérature archivistique, qui s’est largement développé dans les deux dernières décennies » ?1

  • 2 A. Baschet : Les archives du ministère des Affaires étrangères, Paris, 1874.

4La remarquable publication, en 1984 et 1985, de l’ouvrage monumental Les archives du ministère des Relations extérieures depuis les origines. Histoire et Guide, dont la lourde entreprise avait été décidée à partir de la nouvelle loi sur les archives du 3 janvier 1979 et de son décret d’application particulier au ministère des Affaires étrangères du 1er décembre 1980, a permis de renouveler, au sens propre, un domaine d’instrumentation scientifique qui n’avait guère évolué depuis plus d’un siècle. Ce domaine était jusqu’alors symbolisé par le maître et vénérable ouvrage d’A. Baschet, publié en 1874, intitulé : les archives du ministère des Affaires étrangères.2 Il était grand temps que la littérature archivistique, concernant les relations extérieures, se mette à jour.

  • 3 Didier Ozanarn : « Les sources de l'histoire de l'Amérique latine. Guide du chercheur dans les arc (...)

5Certes, différents travaux avaient permis aux chercheurs, indépendamment des expériences personnelles accumulées lors de la rédaction de leurs thèses, de se guider dans les archives françaises en quête des sources de l’histoire de l’Amérique latine. Tel avait été le cas, par exemple, du travail de Didier Ozanam, que l’Institut des hautes études de l’Amérique latine avait publié, avec le concours du Centre national de la recherche scientifique, en 1963 : un très précieux Guide du chercheur dans les archives françaises consacré aux « sources de l’histoire de l’Amérique latine dans les Affaires étrangères » avait été réalisé grâce à l’insistance conjointe de Pierre. Monbeig et de Pierre Chaunu3. Mettant à profit son expérience personnelle du maniement du dépôt des Affaires étrangères, Didier Ozanam, grâce à la complicité de. Jean Baillou, avait ainsi livré un instrument de recherche très pratique, utile à la communauté scientifique spécialіsée.

6Avec la publication de ce Guide des sources de l’histoire du Brésil, l’Institut des hautes études de l’Amérique latine s’est proposé de renouer avec une tradition dont ne peut que se féliciter.

7Mais la publication de ce Guide particulier aux archives du ministère des Affaires étrangères consacré, aux sources de l’histoire du Brésil, vient d’autant plus à son heure que, depuis quelques années, d’autres entreprises, réalisées dans de prestigieuses institutions, consacrent une attention soutenue à l’Amérique latine. Tel est le cas des Archives nationales, tel est le cas aussi de la Bibliothèque nationale.

  • 4 Guide des sources de l'histoire de l'Amérique latine et des Antilles dans les archives françaises, (...)
  • 5 Ibidem, p. 17 (reproduction du texte de présentation de Gabrielle Vilar).

8Le Conseil international des Archives de l’UNESCO, dès 1959, avait proposé de guider les historiens des jeunes nations parmi les sources qui éclairent l’origine et le passé de chacune d’elles. L’Europe, qui avait « inventé » l’Amérique, se trouvait concernée au premier chef. Alors que d’autres entreprises se réalisaient, principalement en Espagne ou au Portugal, « la direction des Archives de France mettait en œuvre, sans autres moyens que les siens propres, un Guide des sources de l’histoire de l’Amérique latine existant en France, qui devait être le premier de la série » et qui fut confié à Gabrielle Vilar4. Cette décision fut prise, en partie, en raison de l’impact révélateur provoqué par l’exposition de 1955 « consacrée par les Archives de France aux rapports historiques franco-brésiliens »5. Cette exposition, organisée du 24 mai au 27 juin 1955, intitulée France et Brésil, était alors dans toutes les mémoires, montrant à quel point la fécondité des relations entre les deux pays avait marqué les étapes de la littérature archivistique elle-même. Mais la mort ne permit pas à Gabrielle Vihr de conduire son œuvre au-delà des prémisses.

9La contribution française au programme de l’UNESCO s’est trouvée concrétisée par la publication d’autres travaux comme les Guides des sources de l’histoire de l’Afrique au sud du Sahara dans les archives et bibliothèques françaises, les Guides des sources de l’histoire de l’Asie et de l’Océanie, et ceux de l’Afrique du Nord et du Proche-Orient auxquels les archives du ministère des Affaires étrangères ont été associées.

  • 6 Ibidem, introduction p. 10.

10Le projet concernant l’Amérique latine ne fut repris que bien des années plus tard, à partir du domaine antillais et de l’arc caraïbe. Comme le constatait Marie-Antoinette Menier, secrétaire générale de la Commission française du Guide des sources de l’histoire des Nations et conservateur en chef aux Archives nationales, « la publication, en 1984, du Guide des sources de l’histoire de l’Amérique latine et des Antilles dans les archives françaises met donc le point final à la série projetée en 1958 »6.

  • 7 Ibidem, Avant-propos, p. 7.

11Le directeur général des Archives de France, Jean Favier, tenait alors à préciser : « les chercheurs trouveront dans ce guide les moyens d’une nouvelle quête des sources fondamentales pour la connaissance de la géographie physique et humaine, de cette « histoire naturelle » aussi, qui fut depuis le temps des Lumières le premier inventaire général du monde et de la vie »7. Un nouvel instrument de connaissance de l’Amérique latine venait de voirie jour.

  • 8 Marie-Thérèse Jiptner : « Une approche des Fonds latino-américains de la Bibliothèque nationale en (...)

12Mais la publication par les Archives de France de cet instrument de recherches ne constituait pas un travail isolé : un complément idéal était trouvé dans la vaste entreprise de mise en valeur des fonds latino-américains de la Bibliothèque nationale dont Marie-Thérèse Jiptner avait démontrée l’importance, dès 1978. William V. Jackson avait appliqué ce projet au cas brésilien en 19808. L’élan était donné...

  • 9 Marie-Rose Séguy : « Aztlan, terre des Aztèques. Exposition des manuscrits mexicains conservés à l (...)
  • 10 Albert Ronsin : Saint Dié, treize siècles d'histoire (669-1969), Nancy, Publicité moderne, 1969 ; (...)

13Certes, à tel ou tel moment, la décision prise de réaliser une exposition de prestige avait permis de prendre la mesure de la richesse des fonds de cette institution. Par exemple, Marie-Rose Séguy avait présenté au public les manuscrits précolombiens ou contemporains de la Conquista9. D’autres travaux, aux limites du domaine archivistique et du domaine de l’histoire, facilitèrent aussi le recensement des richesses de bibliothèques régionales ou parisiennes comme ces belles monographies d’Albert Ronsin concernant fa bibliothèque municipale de Saint-Dié ou l’inventaire du fonds Ferdinand Denis à la bibliothèque Sainte Geneviève réalisé par Cicero Dias10. Mais l’étude des fonds latino-américains de la Bibliothèque nationale, particulièrement ceux des xixe et xxe siècles, faisait désormais l’objet d’une véritable politique d’investigation.

  • 11 « Le Fonds cubain de la Société de géographie en dépôt au département des Cartes et Plans », inven (...)
  • 12 « La littérature hispano-américaine publiée en France (1900-1984) », répertoire bibliographique pa (...)

14Les grandes lignes de cette politique furent définis par Marie-Renée Morin, conservateur en chef, responsable du département des entrées étrangères, qui s’est attachée avec passion à sa mise en œuvre. L’inventaire de William Vernon Jackson sera enfin mis à fa disposition des lecteurs français grâce à une traduction qui devrait voir le jour en 1987. Le fonds cubain de la société de Géographie en dépôt au département des cartes et plans a fait l’objet d’un inventaire par Nicole Simon, publié en 1985. L’inventaire du fonds argentin devrait être publié dans quelques mois11. En 1986, Jean-Claude Villegas a présenté un répertoire bibliographique détaillé de la littérature hispano-américaine publiée en France (1900-1984), remarquablement préfacé par Claude Fell12.

15En fait, de tels travaux sont bien articulés aux recherches documentaires dont la communauté scientifique ressent un besoin fondamental.

  • 13 Actes des Etats généraux de la recherche et de renseignement sur l'Amérique latine, Paris, IHEAL - (...)
  • 14 William V. Jackson : « L'étude des Fonds latino-américains de la Bibliothèque nationale », in Revu (...)

16Le vaste bouillonnement d’idées et d’initiatives provoqué par la tenue, les 27, 28 et 29 mai 1983, des États généraux de la recherche et de l’enseignement sur l’Amérique latine en France, a donné une vie nouvelle à ce mouvement. Le travail entrepris avec les collègues par Marie-Noëlle Pellegrin et Nicole Percot à l’Institut des hautes études de l’Amérique latine et au sein du Réseau documentaire sur l’Amérique latine du Centre national de la recherche scientifique (GRECO 26 du CNRS) a montré l’efficacité de ces différents inventaires et répertoires qui ont renouvelé les recherches de bibliothéconomie en France sur l’Amérique latine13. Aussi les initiatives comme celles animées par Marie-Renée Morin à la Bibliothèque nationale ou celles de Marie-Antoinette Menier aux Archives de France portent désormais leurs fruits14. En ce sens la réalisation de ce Guide des sources de l’histoire du Brésil aux archives du ministère français des Affaires étrangères, effectué par Pascal Even, et conçu comme une des activités exemplaires du « Projet France Brésil », vient à son tour combler une lacune. Que Pascal Even en soit remercié.

Notes

1 Martial de la Fournière : Préface de l'ouvrage Les archives du ministère des Relations extérieures depuis les origines. Histoire et guide suivis d'une étude de l'histoire des affaires étrangères dans les dépôts parisiens et départementaux, p. 1, tome 1, Paris, Imprimerie nationale, 1984, tome 1, 480 p., 1985, tome 2, 523 p.

2 A. Baschet : Les archives du ministère des Affaires étrangères, Paris, 1874.

3 Didier Ozanarn : « Les sources de l'histoire de l'Amérique latine. Guide du chercheur dans les archives françaises. I. Les Affaires étrangères. » in Cahiers de l'Institut des hautes études de l'Amérique latine, 1963, numéros 4-1, 110 p.

4 Guide des sources de l'histoire de l'Amérique latine et des Antilles dans les archives françaises, Préface, p. 15, Paris, Archives nationales, 1984, 711 p.

5 Ibidem, p. 17 (reproduction du texte de présentation de Gabrielle Vilar).

6 Ibidem, introduction p. 10.

7 Ibidem, Avant-propos, p. 7.

8 Marie-Thérèse Jiptner : « Une approche des Fonds latino-américains de la Bibliothèque nationale en 1978 » in Latin american studies in Europe. Final report and working papers of the twenty third seminar on the acquisition of Latin-american library materials, Austin, Texas, SALALM, 1979, pp. 311-313. De William Vernon Jackson : Resources for brazilian studies or the Bibliothèque nationale, Austin, Texas, 1980, 57 p.

9 Marie-Rose Séguy : « Aztlan, terre des Aztèques. Exposition des manuscrits mexicains conservés à la Bibliothèque nationale » in Bulletin de la Bibliothèque nationale, 1976, numéro 1, pp. 78-82.

10 Albert Ronsin : Saint Dié, treize siècles d'histoire (669-1969), Nancy, Publicité moderne, 1969 ; Découverte et baptême de l'Amérique, Montréal, Ed. Georges Le Pape, 1979. Cicero Dias : Catalogue du Fonds Ferdinand Denis, Paris, Bibliothèque Sainte Geneviève, Institut français des hautes études brésiliennes, 1972 (préface par Americo Jacobina La combe).

11 « Le Fonds cubain de la Société de géographie en dépôt au département des Cartes et Plans », inventaire par Nicole Simon, introduction par Michèle Tollis-Guicharnaud, in Études, Guides et Inventaires de la Bibliothèque nationale, 1985, numéro 3, 14 p.

12 « La littérature hispano-américaine publiée en France (1900-1984) », répertoire bibliographique par Jean-Claude Villegas, Préface de Claude Fell, in Études, Guides et Inventaires de la Bibliothèque nationale, 1986, numéro 4, 260 p. (Co-édition CNRS-GRECO 26 - Réseau documentaire Amérique latine).

13 Actes des Etats généraux de la recherche et de renseignement sur l'Amérique latine, Paris, IHEAL - CNRS - GRECO 26,1984, 2 vol. et plus particulièrement les travaux de la commission IV : « Information scientifique et culturelle » coordonnée par Guy Martinière : pp. 479-716.
Dans le même esprit : Jacques Chonchol et Guy Martinière : l'Amérique latine et le latino-américanisme en France, Paris, l'Harmattan, 1985, (Travaux et mémoires de l'IHEAL, numéro 37), Préface par Antoine Blanca.
Pour avoir une idée exacte des activités du Réseau documentaire Amérique latine du CNRS (GRECO 26) cf. la synthèse d'Hélène Rivière d'Arc in Cahiers des Amériques latines, nouvelle série numéro 1, printemps 1985. On retiendra aussi le Catalogue collectif des périodiques sur l'Amérique latine disponibles en France, Paris, CNRS, 1985 (coordination Mona Huerta, Catherine Gréard et Mireille Strohl) ; Répertoire de bibliothèques françaises disposant de fonds sur l'Amérique latine, Paris, CNRS (GRECO 26), 1986.

14 William V. Jackson : « L'étude des Fonds latino-américains de la Bibliothèque nationale », in Revue de la Bibliothèque nationale, Travaux et recherches, septembre 1983, numéro 9, pp. 29-41, présentation de Marie-Renée Morin et Nicole Simon.

© Éditions de l’IHEAL, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter