Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Génération Y et gestion publique : quels enjeux ?

 | 
Nicolas Matyjasik
, 
Philippe Mazuel

Génération Y : approches conceptuelle et technologique

Vers un nouveau modèle de coopération entre l’administration et les communautés numériques

Danièle Bourcier et Primavera de Filippi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les communautés numériques sont nées avec la génération Y, qui a elle-même grandi dans un monde où l’ordinateur personnel et Internet sont devenus facilement accessibles. Cette génération est considérée comme spontanément plus à l’aise que les précédentes avec les technologies de l’information, et l’ensemble des applications collaboratives que l’on nomme aujourd’hui le Web 2.0. Surtout, par rapport aux générations de la micro-informatique des années 2000, la génération Y a de nouveaux besoins, de nouvelles compétences et de nouvelles valeurs.

Bien qu’ils puissent apparaître souvent éphémères, les besoins qu’elle exprime ne peuvent être satisfaits que par un service immédiat et pratique, susceptible de s’adapter à l’évolution rapide des demandes et des supports. Ensuite, grâce à ces communautés, les membres de la génération Y sont capables de répondre à leurs propres besoins, indépendamment des services fournis par des tiers. En effet, alors que les générations précédentes étaient com...

Auteurs

Docteur en droit public, juriste et directrice de recherche au CNRS, Danièle Bourcier est, depuis 2005, responsable du département « Gouvernance, Droit et Technologies en Europe » au Centre d’étude et de recherche en science administrative et politique (CERSA) de l’Université de Paris II Panthéon-Assas. Elle intervient dans de nombreuses universités françaises (Paris I, Paris II…) et instituts étrangers (NIAS aux Pays-Bas, SCASS – Uppsala en Suède…). Ses domaines de recherche concernent le droit et les technologies de l’information. Elle analyse notamment l’impact des technologies sur les modes de gouvernance et le droit en Europe. Danièle Bourcier a écrit de nombreux articles et ouvrages parmi lesquels Intelligent Multimedia : Managing creative Works in a Digital world (European Press Academic Publishing, 2010) et Politiques publiques Systèmes complexes avec Romain Boulet et Pierre Mazzega (Hermann, 2012).

Primavera de Filippi est chercheuse au CERSA (Université de Paris II) dans le département « Gouvernance, Droit et Technologies en Europe ». Elle fait également partie de l’équipe de Creative Commons France en tant qu’experte en droit, ainsi que de l’Open Knowledge Foundation en tant que coordinatrice du groupe de travail sur le domaine public. Ses recherches portent sur l’analyse des implications juridiques des architectures distribuées et du cloud computing, notamment en ce qui concerne les problèmes liés au droit d’auteur, à la vie privée et à la protection des droits fondamentaux des utilisateurs. Après avoir effectué ses études à l’Université de Berkeley en Californie et à l’Université de Buffalo à New York, elle a obtenu son doctorat à l’Institut Universitaire Européen de Florence.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540