Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ministres des Finances de la Révolution française au Second Empire (II)

 | 
Guy Antonetti

Humann (Jean-Georges)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Né à Strasbourg (Bas-Rhin) le 6 août 1780
Décédé à Paris, au ministère des Finances, le 25 avril 1842
Fils de Jacques HUMANN (1734-1814) et d’Anne-Marie SCHMITZ (v. 1743-1815)
Ministre des Finances du 11 octobre 1832 au 10 novembre 1834, du 18 novembre 1834 au 18 janvier 1836 et du 29 octobre 1840 au 25 avril 1842

Image fig01.jpg

© Portrait peint par Gabriel-Christophe GUÉRIN (1758-1830), Musée historique de Strasbourg.

I. LA FAMILLE

FAMILLE PATERNELLE

Famille paysanne catholique, de Fessenheim-le-Bas (Bas-Rhin), à une vingtaine de km au nord-ouest de Strasbourg : le nom y figure dans le livre terrier de 1664, où est mentionné Wentzel [Wenceslas] HUMANN, propriétaire et fermier de quelques terres.

1. [aïeul] Hans HUMANN († 1751), fermier de terres appartenant à la seigneurie de Fessenheim, et tailleur d’habits. Sa première femme, Ève W(E)YLAND mourut en 1720 à la naissance de leur huitième enfant. Il se remaria avec Marie DEBS (1695-1756) qui lui donna sept autres enfants. De ces quinze enfants, dix survéc...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540