Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ministres des Finances de la Révolution française au Second Empire (II)

 | 
Guy Antonetti

Thiers (Marie-Louis-Joseph-Adolphe)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Né à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 26 Germinal an V-15 avril 1797
Décédé à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) le 3 septembre 1877
Fils de Pierre-Louis-Marie THIERS (1759-1843) et de Marie-Madeleine AMIC (1774-1852)
Sous-secrétaire d’État aux Finances du 4 novembre 1830 au 13 mars 1831
Ministre de l’Intérieur du 11 octobre au 31 décembre 1832, du 4 avril au 10 novembre 1834, et du 18 novembre 1834 au 22 février 1836
Ministre du Commerce et des Travaux publics du 31 décembre 1832 au 4 avril 1834
Président du Conseil et ministre des Affaires étrangères du 22 février au 6 septembre 1836 et du 1er mars au 29 octobre 1840
Chef du pouvoir exécutif du 17 février au 31 août 1871
Président de la République du 31 août 1871 au 24 mai 1873

Image fig01.jpg

© BN, N2D 269 714.

I. LA FAMILLE

FAMILLE PATERNELLE

Vraisemblablement venus du Queyras, les THIERS s’installèrent à Aix-en-Provence au xvie siècle. L’aïeul du président, qui était avocat, se fixa à Marseille.

1. [bisaïeul] Charles THIERS, né vers 1665, commis aux archives ...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540