Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ministres des Finances de la Révolution française au Second Empire (II)

 | 
Guy Antonetti

Prologue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1814 la réunion des deux ministères des Finances et du Trésor en un seul ministère laissa subsister les anciennes divisions de chacun des deux anciens ministères. Cependant chacun de ceux-ci avait eu son service du secrétariat général et son service de la comptabilité. Dans les deux cas, le baron LOUIS, qui venait du Trésor, opéra la fusion au profit du personnel de ce dernier.

De 1814 à 1828, de LOUIS à ROY, l’organisation du ministère des Finances, indépendamment des directions générales extérieures, connut plusieurs remaniements. Il y eut d’abord la tentative de résurrection du ministère du Trésor sous CORVETTO et LA BOUILLERIE en 1817-1818, résurrection à laquelle on songea épisodiquement jusqu’à la fin de la Restauration, puis VILLÈLE opéra une forte réduction des directions dépendant directement du ministre, qui furent ramenées à quatre seulement en 1824 (I Contributions directes, II Dette inscrite, III Comptabilité, IV Mouvement général des fonds), tandis que simultanément ...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540