Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ministres des Finances de la Révolution française au Second Empire (I)

 | 
Guy Antonetti

Mollien (Nicolas-François)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Né à Rouen (paroisse Saint-Maclou) le 28 février 1758
Décédé à Paris (Xe arrondissement ancien) le 20 avril 1850
Fils de Jacques-Robert MOLLIEN (1712-1794) et d’Anne-Madeleine-Rose COTELLE (1726-1773)
Ministre du Trésor du 27 janvier 1806 au 1er avril 1814 et du 20 mars au 22 juin 1815

Image fig01.jpg

© BN, N2D 214 631.

I. LA FAMILLE

FAMILLE PATERNELLE

Le grand-père du ministre, originaire de Mesnil-sur-Blangy dans le Lieuvain, près de Pont-'Évêque (département du Calvados), vint se fixer à Rouen à la fin du xviie siècle. La savante recherche de G. TIRON sur les MOLLIEN de Calais, négociants armateurs et l’une des notables familles de la bourgeoisie calaisienne, n’a pas permis d’établir un lien avec les MOLLIEN de Rouen, venus de Mesnil-sur-Blangy. Cependant des indices précis laissent supposer une parenté :

Lorsque le futur ministre se maria en premières noces à Paris en 1786, il fut assisté à la signature de son contrat de mariage par deux membres de la famille MOLLIEN de Calais, qualifiés de « cousins »...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540