Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les routes de l’argent

 | 
Matthieu de Oliveira

Chapitre VIII. Le blocus contourné

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le décret de Berlin est traditionnellement considéré comme l’acte de naissance formel du Blocus ou Système continental ; il n’est pourtant que l’aboutissement logique d’une politique initiée dès 1793 et progressivement renforcée, visant à fermer le continent aux marchandises anglaises. Ces mesures ne rencontrent cependant qu’un faible succès, à la fois parce qu’elles ne sont appliquées que dans une partie limitée du continent, celle que les troupes françaises occupent militairement, et que les négociants français et européens trouvent – comme toujours – des parades efficaces1. Progressivement, il devient clair pour les Français que la seule façon de remporter la guerre économique engagée contre l’Angleterre consiste à contrôler directement, en les occupant ou en les annexant, les États qui tolèrent ou favorisent les liaisons commerciales avec cette dernière. On peut aisément repérer les étapes d’une telle politique au Nord de l’Empire : dès avril 1803, Flessingue et le Brabant holla...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540