Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les routes de l’argent

 | 
Matthieu de Oliveira

Chapitre V. Lille, place financière menacée ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À quoi reconnaît-on une place financière ? Le volume d’affaires constitue sans nul doute un critère central, mais il reste extrêmement difficile à mesurer avec précision, principalement en raison du caractère privé des opérations et donc de l’aspect partiel des sources disponibles. On a toutefois tenté, bien imparfaitement, d’en rendre compte dans le chapitre précédent, en présentant les activités de quelques-uns des principaux négociants lillois. Une autre possibilité consiste à prendre en considération les facilités qu’offre une place à ses manieurs d’argent et au-delà, à tous ceux qui gravitent dans son orbite géographique, mettant en lumière son importance et sa centralité1. Ces services se présentent selon les cas sous une forme plus ou moins institutionnalisée et relèvent de la sphère privée comme de la sphère publique, même si l’État, pour le moins régulateur de l’économie, intervient de façon directe dans la hiérarchie des places financières en décidant l’installation, le tr...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540