Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les routes de l’argent

 | 
Matthieu de Oliveira

Chapitre IV. Les tribulations du numéraire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au moment où commence la Révolution, alors même que l’Assemblée nationale décide l’émission de quantités toujours plus importantes de papier-monnaie, le métal précieux devient bien vite une valeur refuge et se renchérit d’autant. On le désire, on le recherche, on le soustrait aux regards. Le nord du territoire n’échappe pas à ce mouvement de renchérissement de l’argent et sa circulation y est sans doute plus importante que dans d’autres régions en raison de la proximité de la frontière. Pour les émigrés comme pour les manieurs d’argent attirés par une heureuse spéculation, c’est vers le nord qu’il faut aller pour se mettre à l’abri ou pour tirer le meilleur parti des sommes que l’on a réussi à exporter frauduleusement du territoire français.

C’est également à la suite des armées de la République, en Belgique puis en Hollande, que les fournisseurs parviennent à s’enrichir fabuleusement aux dépens du Trésor : devenus indispensables à l’approvisionnement des troupes en campagne, ils mon...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540