Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les routes de l’argent

 | 
Matthieu de Oliveira

Chapitre III. Implantations et investissements manufacturiers

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Révolution et l’Empire occasionnent une complète redistribution de -l’espace industriel français, tant en raison de la généralisation du processus d’industrialisation que de la réunion à la France de territoires déjà très largement industrialisés, parfois même bien plus que ceux qui existent à l’intérieur des limites de 1792, à l’image des nouveaux départements de Belgique1. C’est là un aspect du phénomène de glissement géographique des principales aires de production des régions atlantiques et méridionales vers l’intérieur et le Nord d’un territoire français en expansion, notamment signalé par F. Crouzet2. Si la conquête puis l’annexion de la Belgique entraînent pour les manufacturiers qui y sont installés la perte des débouchés allemands et hollandais traditionnels, l’ouverture du vaste marché intérieur français constitue cependant une « compensation conséquente » selon les termes du commissaire du Directoire près l’Administration centrale de l’Ourthe en nivôse an V3. À l’inver...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540