Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Contrôler les finances sous l’Ancien Régime

 | 
Dominique Le Page

Les gens des comptes et les autres

Les relations tumultueuses entre la Chambre des comptes d’Aix-en-Provence et les autres corps intermédiaires provençaux dans la seconde moitié du XVIIIe siècle

Arnaud Decroix

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans sa thèse sur les États du Nord de la France aux xviie et xviiie siècles, Marie-Laure Legay constate que « l’étude des joutes politiques entre les corps provinciaux mériterait d’être approfondie1 ». En Provence, il y eut de nombreux conflits de préséance entre le Parlement et la Chambre des comptes à propos desquels le Conseil d’État s’est prononcé à plusieurs reprises au xviie siècle2. Dans les années 1760, ces questions protocolaires ressurgissent entre ces deux institutions3 tandis que la Chambre des comptes se retrouve également opposée à l’intendant4, aux procureurs du pays5 et aux trésoriers du bureau des finances6. Outre les conflits de préséance, qui pour être anecdotiques n’en sont pas moins révélateurs de l’état des relations entre ces deux Cours, chacune d’entre elles tente de fonder la légitimité de ses attributions sur des prétentions historiques. La Chambre des comptes, qui en Provence est réunie à la Cour des aides7, tente ainsi de prouver que son existence « remo...

Auteur

Travaille au Centre de recherche en droit public de la faculté de droit de l’Université de Montréal. Il enseigne l’histoire de la pensée économique à la faculté des arts et des sciences. Il a obtenu le prix Jean Bodin pour son ouvrage Question fiscale et réforme financière en France (1749-1789). Logique de la transparence et recherche de la confiance publique, Aix-en-Provence, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2006, 638 p. Il a rédigé plusieurs articles sur les enjeux financiers et politiques du Siècle des lumières dont « Les difficultés de la représentation dans la France du xviiie siècle : l’exemple de quelques Pays d’États », Alain Lemaître (dir.), Le monde parlementaire au xviiie siècle, Rennes, PUR, 2010, p. 121-136 ; « L’instrumentalisation politique de l’opinion publique dans les dernières décennies de l’Ancien Régime », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, Oxford, Voltaire Foundation, vol. 12, 2007, p. 51-62, « La réception du modèle fiscal anglais dans la pensée politique française du xviiie siècle », Laté Lawson-Hellu (dir.), Littérature et impôt. Problématique et représentations dans les littératures françaises et francophones, Ottawa, Les éditions David, coll. Voix savantes, 2002, p. 31-71.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540