Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Contrôler les finances sous l’Ancien Régime

 | 
Dominique Le Page

Nos seigneurs des comptes

La famille La Tullaye : une dynastie à la Chambre des Comptes de Bretagne

Héloïse Ménard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Entre le milieu du xvie siècle et la Révolution française, sept générations de La Tullaye se succèdent à différents offices à la Chambre des comptes de Bretagne, à Nantes. Cette famille se présente comme une véritable dynastie des Comptes, mais ce sont d’autres maisons, plus prestigieuses, plus puissantes, comme les Becdelièvre, les Meneust, les Cornulier…, qui monopolisent les plus hautes charges ainsi que les honneurs locaux et régionaux. Les La Tullaye, pour être moins visibles, n’en sont pas moins de précieux témoins de leur temps et du rôle qu’une famille a pu jouer dans une cour souveraine provinciale durant toute l’époque moderne. Le vaste fond versé aux Archives départementales de la Loire-Atlantique recèle, sur une durée de près de quatre siècles, des documents familiaux de toutes sortes : contrats de mariage, comptes, factures et quittances diverses, extraits de réformation des feux, confirmations de noblesse, pièces de procès, correspondance, ébauches d’arbres...

Auteur

Professeur agrégé rattaché au lycée Ronsard de Vendôme et enseigne au collège Gérard Yvon (Vendôme). Elle est titulaire d’une maîtrise et d’un DEA d’histoire moderne de l’Université de Nantes sur une famille d’officiers de la Chambre des comptes de Bretagne du xvie au xviiisiècle : les La Tullaye. Le sujet de sa thèse, sous la direction de Dominique Le Page (Université de Bourgogne) est consacré à des familles d’officiers moyens et supérieurs, notamment à la Chambre des comptes en activité à Nantes jusqu’à la Révolution française.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540