Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’historien, l’archiviste et le magnétophone

 | 
Florence Descamps

Quatrième partie. Intérêt, richesses et développements possibles de la source orale en histoire

Introduction

Texte intégral

  • 1  Pour ce chapitre, nous citons un certain nombre d’ouvrages ayant utilisé soit des témoignages orau (...)

1Après avoir exploré les limites de la source orale et avoir dégagé quelques « contre-indications » concernant l’emploi de cette source, nous voudrions au contraire dans cette partie revenir plus systématiquement sur les apports des sources orales en histoire, apports qui ont pu être diversement appréciés selon les époques, dégager ce qui fait plus spécifiquement leur intérêt, et souligner leurs points forts par rapport aux archives écrites. Cela nous permettra également de dessiner en pointillés une prospective des archives orales : il y a encore beaucoup à faire, tant pour le développement des collections et la « couverture » de nouveaux champs thématiques ou institutionnels que pour la mise en valeur de cette source encore trop souvent sous-utilisée1.

Notes

1  Pour ce chapitre, nous citons un certain nombre d’ouvrages ayant utilisé soit des témoignages oraux, soit des récits de vie, soit des témoignages autobiographiques écrits, soit la technique de l’entretien traité anonymement (sociologie, sciences politiques). Nous citons également des travaux d’histoire, d’ethnologie ou de sociologie, qui sans être à base de témoignages permettent d’éclairer, d’enrichir ou de mettre en perspective l’approche qualitative des archives orales. Rappelons que toute entreprise d’archives orales se construit et s’exploite à partir de l’état des connaissances et des problématiques en cours. Enfin, nous citons des travaux de sociologie quantitative, dont il nous a semblé qu’ils pourraient appeler, en complément, la collecte de matériaux qualitatifs et biographiques destinés à la conservation et à la recherche historique future.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540