Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Contrôler les finances sous l’Ancien Régime

 | 
Dominique Le Page

Les gens des comptes au travail

Le contrôle des comptes et l’enregistrement à la Chambre des comptes de Genevois

Laurent Perrillat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Les Genevois, Faucigny et Beaufort constituent une entité particulière au sein des États de Savoie durant les xvie et xviie siècles1. Un apanage est en effet créé sur ces terres en 1514 et confié à des princes cadets de la Maison de Savoie ; sept comtes élevés à la dignité ducale en 1564 se succèdent de mâle en mâle jusqu’en 1659. Ducs de Nemours à partir de 1528, ce sont de grands féodaux plus français que savoyards, qui résident la plupart du temps à la cour de France. Ils délèguent leur autorité à des organes de gouvernement centraux siégeant à Annecy, au sommet desquels on trouve une juridiction ordinaire, le Conseil de Genevois, et une Chambre des comptes de Genevois. Celle-ci constitue d’abord une simple section de la Chambre des comptes de Savoie, avant d’être érigée en corps et juridiction en 1525. Son existence est consacrée par sa sédentarisation à partir de 1526 à Annecy, où elle tient ses séances au château puis au palais de l’Île à partir de 1550 environ. El...

Auteur

Actuellement conservateur à la bibliothèque universitaire des sciences de Grenoble, responsable des ressources électroniques. Archiviste paléographe, docteur en histoire de l’Université Paris IV-Sorbonne, ses recherches portent sur la Savoie à l’époque moderne (xvie-xviiie siècles), et plus particulièrement sous les angles institutionnels et sociaux. Sa thèse L’apanage de Genevois aux xvie et xviie siècles : pouvoirs, institutions, société a été publiée en 2006 à Annecy dans les Mémoires et documents publiés par l’Académie salésienne. Il a déjà étudié plusieurs institutions des États de Savoie dans ses récentes publications : les cadastres savoyards au xviisiècle, les Ponts et Chaussées, la justice militaire, les greniers à sel, le sénat de Savoie, le notariat, la noblesse, les auxiliaires de justice. Outre divers travaux sur l’onomastique et la toponymie, il travaille sur la question de la vénalité des offices en Savoie et sur l’administration fiscale du duché au xviie siècle. Très actif dans le paysage culturel et associatif des deux départements savoyards, il s’impose actuellement comme un des spécialistes majeurs de cette province sous l’Ancien Régime.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540