Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Parcours d’un enfant des Trente Glorieuses

 | 
Louis Bréas

Jeunesse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je suis issu d’une famille ouvrière. Mon père était tourneur sur métaux, il travaillait à l’arsenal de Roanne, usine d’armement qui construisait des engins blindés, et ma mère, comme beaucoup d’épouses à cette époque, était femme au foyer. Politiquement engagé, mon père militait au Parti communiste (PC) et à la Confédération générale du travail (CGT). Nous étions trois enfants, trois garçons : Jean était mon aîné de huit ans et Hubert mon cadet de deux ans. Cette famille a été détruite par la tuberculose qui nous a tous frappés à la fin de la Seconde Guerre mondiale et a tué trois d’entre nous. Ma mère nous a quittés la première, en 1944, emportée en quelques mois par ce que l’on appelait encore une phtisie galopante, Hubert l’a suivie l’année suivante, méningite tuberculeuse, et mon père est mort en 1947, après quelques années de sanatorium. Jean, sérieusement atteint, a passé onze ans de sa vie, entre seize et vingt-sept ans, à aller de sanatoriums en postcures, réitérant plusieur...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable