Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Finances publiques en temps de guerre, 1914-1918

 | 
Florence Descamps
, 
Laure Quennouëlle-Corre

Ministres des Finances et Parlement : une collaboration sans heurts

Fabienne Bock

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Durant toute la guerre et jusqu’à la fin de la 11e législature, le portefeuille des Finances n’a eu que quatre titulaires au sein de sept gouvernements. Deux d’entre eux n’ont fait qu’un bref passage dans la fonction : Joseph Noulens dans le premier gouvernement Viviani (14 juin-26 août 1914) et Joseph Thierry dans le cabinet Ribot (19 mars-7 septembre 1917). Député du Gers, inscrit au groupe de la Gauche radicale, Joseph Noulens est amené à présenter les mesures d’urgence imposées par l’entrée en guerre, lors de la session extraordinaire du 4 août 1914 : fin de la convertibilité du franc, moratoire des loyers et des effets de commerce, toutes mesures qui, conçues dans le cadre d’une guerre courte, vont être prorogées mais par d’autres ministres. Le remaniement du 26 août met fin à des fonctions qu’il n’aura exercées que quelques semaines. Quant à Joseph Thierry, inscrit au groupe de la Gauche démocratique, député des Bouches-du-Rhône (Marseille), qui détient le portefeuille des Fin...

Auteur

Fabienne Bock est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Paris-Est-Marne-la Vallée. Elle a publié Un parlementarisme de guerre, Éditions Belin, 2002 et plusieurs articles concernant la Grande Guerre : « Clemenceau président de la Commission des Affaires étrangères et de la Commission de l’Armée du Sénat, in Clemenceau et la Grande Guerre, 1906-1929, Geste éditions, 2010, « L’impossible gestion des finances publiques pendant la Grande Guerre », in Philippe Bezes, Florence Descamps, Sébastien Kott, Lucile Tallineau (dir.) L’invention de la gestion des finances publiques, du contrôle de la dépense à la gestion des services publics (1914-1967), vol. II, IGPDE/Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2013, p. 17-25, http://books.openedition.org/igpde/2886, « Governments, Parliaments and Parties (France) », in : 1914-1918-online. International Encyclopedia of the First World War, sous la direction de Ute Daniel, Peter Gatrell, Oliver Janz, Heather Jones, Jennifer Keene, Alan Kramer, et Bill Nasson, Freie Universität Berlin, Berlin, 2015, (DOI) : http://dx.doi.org/10.15463/ie1418.10655.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540